RSS
RSS



 

Liz ~Il est des mystères que l'on peut à peine imaginer, et que l'on ne résoudra qu'en partie~

 :: Le tri sélectif :: La salle des archives :: les fiches de présentation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mar 14 Fév - 23:20

Elisabeth Abberline

La vie est tout simplement un mauvais quart d'heure composé d'instants exquis.


nom. Abberline
prénom. Elisabeth ou "Liz" pour les amis
âge. 36 ans.
conte. Dracula
personnage. Mina Harker
date et lieu de naissance. Le quinzième jour du trente-sixième hiver avant l'Exile.
situation. Célibataire sur Riorim mais mariée à Jonathan Harker à Great Mist.
orientation. Hétérosexuelle.
fonction/profession. Serveuse au pub l'Assommoir.
pouvoir(s). Elle ne le sait pas mais Liz, grâce au lien que Mina entretien avec Dracula, à les sens plus fins que les autres humains. Mais sur Riorim avec la perte de mémoire, cette capacité est juste « légèrement supérieures à la moyenne », un peu comme quelqu'un qui aurait un Qi plus élevé.
objet(s) magique(s). Rien.
groupe. Les Exilés.
avatar.  Jessica Chastain.

Anecdotes
Intelligente - Curieuse - Naïve - Impertinente - Loyale - Protectrice - Compatissante - Souriante - Indépendante - parfois Maladroite - Passionnée - Bavarde - Sensible - Forte.

* J'ai pris l'habitude d'aller courir sur la côte le matin, qu'il pleuve ou qu'il vente, parce que cela me permet de prendre un bon bol d'air frais et de laisser mes pensées vagabonder librement
* A mes débuts en temps que serveuse, j'ai cassé beaucoup de verres parce que même si les cours de théâtre m'ont aidée à me maîtriser je n'en reste pas moins maladroite dans certaines situations.
* Une fois, à l'orphelinat, je me suis battue contre un garçon qui persistait à dire que je ne pouvais pas le battre. Erreur !
* J'aime beaucoup danser et chanter, c'est probablement dû à mon passage au théâtre, alors si vous voulez me faire une bonne soirée je n'ai qu'un conseil à vous donner : emmenez-moi faire un karaoké.
* Il y a quelques temps j'ai recueillis un jeune chiot que j'ai nommé Nanook et même si c'est très envahissant et qu'il fait des bêtises, j'y suis très attachée.


questionnaire.

Votre avis sur la magie ?
Vous souhaitez connaître mon avis à propos de la magie ? Et bien je suis réellement partagée à ce propos. Il s'agit très probablement d'un moyen d'action qui peut être bon mais j'ai été confrontée à la magie, une magie qui a créé un monstre qui à voulut faire de moi son immortelle bien-aimée. Alors oui je suis aussi partagée sur mes sentiments envers le comte de Dracula mais là n'est pas la question je ne dois pas m'égarer. Selon moi la magie, aussi bonne soit elle, engendre plus de problèmes qu'elle n'en résout. Alors si la magie venait à disparaître j'en serais soulagée parce que cela signifierait que les vampires n'existent plus et que mon fils serait en sécurité.

Quelle était votre place avant le conflit avec The Witch ?
Et bien j'étais une simple institutrice, mariée à un avocat, et ma vie était plutôt tranquille si j'omets le fait que j'avais tendance à sur-protéger Quincey de peur qu'un autre événement du type « Dracula » ne vienne me le prendre. Alors quand j'ai appris qu'un groupe se formait j'ai décidé de participer à une première réunion puis à une deuxième et ainsi de suite, dans ce groupe de résistants je ne me sentais pas seule parce que parmi eux se trouvaient aussi des victimes de la magie.


Voulez vivre autre-chose que cette vie ?
J'aime énormément cette vie sur Riorim, là-bas il n'y a pas grand-chose à craindre. Certes dans cette vie je n'ai pas connu mes parents et vécu dans un orphelinat mais malgré tout j'ai vécu de belles choses dans ma jeunesse et je n'en suis pas mécontente. Sur l'île ont se connaît tous, on s'apprécie (plus ou moins pour certains) et des touristes viennent de temps en temps visiter notre chez nous. Je n'ai pas envie de vivre autre chose parce que mon emploi de serveuse me plaît et j'ai une belle maison sur la côte par loin de l'île des Fondateurs, mais je dois bien avouer que lorsque je vois des enfants passer devant moi j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose.


crackle bones
 

Derrière l'écran
pseudo. Lena
prénom. Gwen
âge. 19 ans
pays. Vive la France o/
fréquence de connexion. Au mieux ? Tous les jours ? Au pire 3 ou 4 fois par semaine
inventé ou scénario. Ben disons scénario qui sort de ma petite tête mais qui n'est pas non plus inventé :)
comment avez vous connu le forum. Par Vlad ou Hillel c'est comme vous préférez ;)
code. Code validé par Momo :please:
commentaires. Ici Buz l'éclair à Starcommand !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mar 14 Fév - 23:22

Histoire

Première partie : Wilhelmina « Mina » Harker




Extrait de journal
Aujourd'hui j'ai laissé ma chère Lucie pour aller faire des courses et flâner dans les rues de la ville quand j'ai rencontré cet homme. Il était de haute stature, coiffé d'un haut-de-forme et vêtu d'un costume d'une si grande qualité que cela me prouvait une certaine position au sein de la société. De longs cheveux noirs descendaient jusqu'à ses épaules et, couplés à la couleur de ses yeux, accentuaient la pâleur de sa peau. Il n'était pas d'une grande beauté, mais pourtant quelque chose dans son regard me faisait irrémédiablement ressentir de la pitié, comme s'il avait vécu mille horreurs et qu'il ne pouvait le dire. Il me disait être perdu et me demandait conseil sur des activités à faire, m'est alors venue l'idée de l'emmener à cette nouvelle exposition. L'inconnu s'est ensuite présenté à moi comme le prince Vlad et, bien qu'étonnée d'avoir affaire à un prince, je me suis à mon tour présentée. Je conduisis alors le prince à l'exposition et quelle n'est pas été ma surprise de voir ces images animées accompagnée d'une musique prenante qui transmettait un florilège d'émotions. Au détour d'une pièce calme j'ai fait la désagréable rencontre avec un loup, celui qui s'est échappé du zoo quelques jours plus tôt. L'étonnement et la peur me clouaient littéralement sur place, je n'osais point respirer craignant que la bête s'attaque à moi. Il s'est passé une chose étrange, l'homme s'est agenouillé et l'animal s'est immédiatement détourné de moi pour rejoindre le nouveau venu, comme s'il le connaissait depuis longtemps. L'homme m'a regardée avec intérêt puis avec un mélange de retenue et d'ordre il m'a indiqué de m'approcher pour caresser le loup. Je ne sais quelle folie m'a traversé l'esprit, mais je dois bien avouer qu'à ce moment je ressentais un mélange de pitié et d'intrigue envers cet homme, alors j'ai obéi et caressé l'animal… Pourvu que Jonathan ne lise jamais ses mots, il me maudirait et il est si tourmenté depuis qu'il est au nord de l'île que je ne veux pas lui ajouter plus de tourments...


A ce moment-là j'ignorais que cet homme était dangereux et qu'il était celui qui avait causé tant de tort à Jonathan durant son séjour chez le comte, à Blackpool, alors disons que je nourrissais un réel intérêt envers lui bien que biaisé par mon ignorance. Malheureusement un week-end où je logeais chez Lucie elle est devenue la proie d'un étrange mal: plus pâle que d'ordinaire son humeur changeait constamment, elle se plaignait du moindre bruit dans la maison et par-dessus tout deux petites piqûres trônaient sur son cou. Inquiète pour mon ami j'ai demandé l'aide du docteur John Seward qui est venu avec un professeur de renom dans le milieu : le professeur Abraham Van Helsing. Après un rapide cependant minutieux examen le verdict est tombé, un Nosferatu venait de faire de Lucie sa proie et elle ne tarderait pas à devenir un non-mort. Les trois hommes ont essayé de la sauver en lui transfusant leur sang, en vain, car une nuit le Nosferatu est revenu et l'a tuée pour clore le processus de transformation. Mon tendre époux est rapidement revenu de Blackpool mais il avait changé. Il était constamment en alerte au point de toujours entrecouper ses nuits pour vérifier que nous étions seuls. Il ne voulait pas me parler en détail de ce qu'il avait subi là-bas, mais il me disait que c'était l'enfer. Environ un mois -quelques temps avant le 5ème printemps avant l'exile- après le retour de Jonathan j'ai été invitée, seule, au pied-à-terre du prince Vlad et je dois dire que cette soirée passée en sa compagnie m'a permise de comprendre qui il était. Le dîner était fin et riche, en accord avec son titre, et je me suis surprise à tromper mon époux. J'ai eu beau me dire que mon amour pour Jonathan devait primer, l'attraction qu'exerçait le prince sur moi a fait plier ma volonté. C'est lors de cette même nuit, après une intense relation charnelle où il a planté ses crocs dans mon cou, que j'ai su que le prince Vlad n'était autre que le Dracula des lettres de mon époux et le Nosferatu qui avait fait de Lucie une non-morte, un vampire. Sur le moment je n'ai pas réalisé à quel genre de monstre je venais de m'offrir car son sang coulant dans mes veines j'avais du mal à combattre ce sentiment d'attirance envers lui...
Le fait que Dracula soit arrivé à Steamtown n'est pas resté secret bien longtemps alors nos amis le Dr Seward, Quincey Morris se sont alliés avec le professeur Van Helsing et avec mon époux et ils commencèrent à se réunir le soir pour mettre au point un plan pour éliminer le comte.
C'est lorsqu'ils ont pour la première fois détruit un de ses lieux de villégiature que la nuit, en leur absence, je commençais à recevoir sa visite en ma propre maison. Tout commençait par une brume blanche qui glissais le long du mur avant d'entrer par la fenêtre et de former une haute colonne pour laisser un apparaître quelqu'un. C'est tout ce dont je me rappelle la première visite et de la suivante alors que la nuit où j'ai trompé mon époux rien n'échappait à ma mémoire. C'est seulement lors de la troisième et dernière visite du comte que j'ai gardé souvenir des faits. J'étais surveillée par tous, les hommes s'inquiétaient pour moi car je commençais à connaître des sautes d'humeur, Jonathan était dans la chambre et pourtant cela n'a pas empêché Dracula d'asseoir un peu plus sa domination sur moi.
Je ne voulais pas devenir un monstre, même si mon esprit me faisait éprouver des sentiments irrationnels envers le comte, alors je m'accrochais à ce qui comptait le plus pour moi : Jonathan. Le lendemain mon état inquiétait fortement mon époux et nos amis, mais le docteur Van Helsing était le seul à trouver un avantage à mon état. J'étais mourante, jour après jour je faisais un pas de plus vers la mort et l'asservissement éternel. Il s'avérait que chaque nuit mon esprit était relié à celui du comte alors Van Helsing m'hypnotisais pour que je lui donne des informations sur l'endroit où se cachait Dracula afin de s'assurer que nous nous déplacions dans la bonne direction. Jamais je n'aurais pensé que sa rendre au nord de Great Mist pouvait être aussi long. Nous étions attendus de pied ferme et la bataille fut un carnage : un mort de notre côté. J'étais sans cesse ballottée dans un camp ou dans un autre, un moment emportée par un des sbires de Dracula et un autre récupérée par un de mes amis. J'étais si proche de retrouver le prince que le sentiment de dévotion l'emportait sur la raison ... Bien que j'ai tout fait pour l'en empêcher, c'est Jonathan qui a mit fin à ce lien avec le vampire en le tuant.


Extrait de journal
Deux mois. Cela fait à présent deux longs mois que mon bien aimé Prince n'est plus et que je suis de nouveau en proie à une solitude semblable à celle qui me tenait entre ses griffes avant qu'il m'en arrache pendant plusieurs semaines par des balades. J'ai été tellement habituée par l'intérêt si particulier qu'il me portait qu'à présent les attentions de mon époux me paraissent bien fades, je suis nostalgique de mes discussions passionnées avec lui et bien que je porte son enfant, j'ai l'impression que l'amour de Jonathan n'est toujours pas complet même s'il fait tout pour que je me sente bien. Je n'aime guère être couvée de la sorte, j'éprouve la sensation d'être considérée comme une enfant malade qui risque de se casser au moindre mouvement. L'amertume de cette nostalgie ralentit mes efforts pour réparer ce qui a été brisé entre mon époux et moi-même, mais je crois bien que quoiqu'il arrive rien ne sera plus comment avant. Il est bien trop tard et rien ne m'empêche d'être lasse...


Les mois qui séparèrent la naissance de mon unique enfant furent rythmés par des instants de calme, mais aussi de lassitude. Plus que jamais je nécessitais l'attention de mon époux -me renfermant dans un mutisme presque total suite à la disparition de mon amant- mais parfois son travail d'avocat l'obnubilait tellement qu'il n'avait guère de temps à me consacrer et cela n'encourageait pas mon rétablissement. Pourtant, le deuxième jour du quatrième Printemps avant l'Exile je suis devenue la mère d'un petit garçon baptisé Quincey, en souvenir de notre ami tué lors de la bataille contre le Prince et pour la première fois depuis des mois je retrouvais réellement le sourire. Un sentiment nouveau est apparu chez moi, car chaque fois que je contemplais cet innocent visage un farouche besoin de le protéger des dangers de la vie s'emparait de moi. Élever mon fils me permettait d'oublier le monde magique dans lequel nous vivions et surtout de libérer mon esprit du manque de Jonathan auprès de moi. Cependant, cet oubli était perturbé par la Sorcière et ses adepte qui s'assuraient de rappeler à tout le monde ce qu'ils étaient, ce qui ne cessait d'accroître mon désir de protéger Quincey. Je continuai mon travail d'institutrice qui entretenait mon  sentiment de devoir de protection et les années passèrent à une vitesse folle. Plus le temps passait plus les voix s'élevaient sur The Great Mist et dans d'autres régions, contre la Sorcière et ses adeptes et au bout d'un moment j'ai fini par rejoindre ce groupe pour unique but de protéger mon fils de la magie, magie dont une de ses branches avait manqué de m'attirer dans ses filets.

Après plusieurs réunions un sentiment étrange est revenu à la surface, le même mélange de peur et de curiosité qui me contrôlait lorsqu'il était là. J'entendais cette voix dans ma tête qui m’appelait, qui ne cessait de me répéter de venir à lui. Une nuit l'appel était si fort que je me suis réveillée à Steamtown Sud, dans une rue mal famée et il était là devant moi. Depuis la naissance de mon fils je craignais la magie pour ce qu'elle avait créé, un monstre assoiffé de sang et le fait de voir mon Prince des ténèbres exacerbait mon instinct maternel qui me clamait de protéger Quincey mais dans le même m’appelait à céder de nouveau à lui, j'étais une fois de plus tiraillée entre la répulsion et l'envie d'être avec cet homme qui a fait souffrir mon époux. J'ai essayé de lutter contre le comte. Je me suis enfuie, tentant désespérément de rester mon propre maître, mais je n'étais pas de taille face à un homme qui traversait les époques sans vieillir qui était accompagné d'un tout aussi dangereux que lui et malgré tous mes efforts je suis redevenue sienne.
Désormais le temps jouait contre moi, il ne me restais que quelques semaines avant de devenir celle que je craignais d'être quelques années auparavant car au fond de moi je savais que le fait de redevenir la proie du vampire lui donnait le droit d'entrer à la maison et la possibilité de faire ce que bon lui semble avec Jonathan et Quincey. Des batailles ont commencé à faire rage entre les Rebelles et les hommes de la Sorcière un peu partout dans le pays, tueries auxquelles je ne participais pas ; quand bien même je ne voulais plus de la magie dans mon monde, tuer n'étais pas la meilleure solution. Lors d'une réunion nous fûmes dénoncés, l'armée de la Sorcière fit beaucoup de victimes et quelques temps plus tard j'étais arrêtée.

A partir de cette arrestation je n'ai plus de souvenirs et Mina Harker est morte.


crackle bones
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mar 14 Fév - 23:22

Histoire

Deuxième partie : Elisabeth Abberline




La plupart du temps on se demande comment nous en sommes arrivés à se questionner sur notre nature et des zones d'ombre envahissent parfois notre esprit pour nous mettre à l'épreuve en nous demandant si nous avons quelque chose à assumer à propos de certains épisodes de notre vie. Pour ma part, ma vie est aussi limpide que l'eau.
Je suis née il y a trente-six ans de ça sur cette île et je fais partie des quelques orphelins qui ont été abandonnés par leurs parents. C'est triste direz-vous, mais lorsque nous avons aucun souvenir des personnes qui nous ont mis au monde la perte d'un être fantomatique est bien plus facile à encaisser. L'orphelinat de Riorim était de taille moyenne pouvant accueillir près d'une centaine d'enfants en théorie, mais en pratique il était bien trop grand pour une vingtaine et il était en assez bon état pour que nous puissions tous recevoir une bonne éducation et enrichir notre culture. Quoi qu'il en soit malgré une nature neutre, à ne pas suivre les bêtises de mes camarades et à ne pas non plus me laisser marcher sur les pieds, j'ai reçu quelques coups de cannes ; j'ai reçu là-bas une éducation complète qui m'a permise d'aller au collège puis au lycée.

Même si j'ai toujours été du genre à ne pas trop me laisser disperser en petites folies comme des fêtes à tout va, comme peut le prouver ma jeunesse  avec les autres orphelins, cela ne m'a pas empêchée de m'amuser pendant mon adolescence et de tisser des liens avec mes camarades.  Par exemple le diner était notre fief lorsque nous avions du temps libre, à tel point que les serveurs et le patron connaissaient nos goûts et anticipaient nos commandes. Le théâtre s'est rapidement mis à rythmer nos soirées lorsque nous n'étions pas d'attaque à traîner sur la plage à écouter de la musique et discuter, ou encore à aller à l'observatoire et au phare.

Quand l'heure de la fin du lycée a sonnée, nous avons continué à nous fréquenter -après tout on vivait sur la même île- et nous avons étudié des voies différentes. Pour ma part j'aime apprendre de nouvelles choses, mais je préférais apprendre sur le terrain. Je me suis alors dirigée vers le théâtre pour travailler et surtout pour réduire ma maladresse. Cela m'a beaucoup aidée et m'a permise d'être plus ouverte aux autres ainsi qu'à apprendre à faire porter ma voix. Je me suis ensuite tournée vers un emploi qui me permettait d'enrichir es connaissances et j'ai alors travaillé comme assistante à l'observatoire où j'ai beaucoup appris sur les constellations et le ciel en général, mais je voulais connaître autre chose. C'est alors que récemment, quelques mois tout de même, que je suis serveuse à l'Assommoir.

Toujours un peu maladroite, il m'est arrivé de casser des verres, être serveuse me permets de bouger toute la journée et d'être en contact avec les habitants de l'île. D'ailleurs il y en a un qui vient tous les jours à la même heure qui me fait de l’œil depuis quelques temps et je dois dire qu'il est assez beau garçon, il ne me laisse pas indifférente.


crackle bones
Invité
Revenir en haut Aller en bas
S.-Robyn W. Brixton
flightless bird - fairy dust !
avatar
Écus d'Or : 173
Âge : vingt-deux ans.

Mon Histoire : fée orpheline sur neverland, on l'appela clocharde, même si elle fut vite surnommée clochette avec ses tintements par les enfants perdus et peter pan. + c'est une fée qui avait déjà beaucoup voyagé, étant l'une des rares à avoir foulé le sol de gaïa et y avoir fait des rencontres. + elle était heureuse auprès des enfants éternels, et surtout auprès de peter. le seul nuage dans son ciel bleu était les sentiments qu'elle lui portait. + elle mena sa quête afin d'être son égale, pas juste une petite fée, et afin de vivre sa romance. + elle en perdit ses ailes, littéralement, et perdit ainsi tout moyen de retourner au pays imaginaire. + elle erra de village en village, de terre en terre. elle se prostitua pour grignoter un morceau de pain de temps en temps, vendit tout ce qu'elle avait, excepté la haine qu'elle portait envers celle qui lui avait causé du mal et envers son clan : la fée morgane et les fidèles. + elle fit partie de ceux que l'on appelait les rebelles, et connu le triste sort réservé à la majorité : l'exil. + elle est sur riorim depuis le début. + elle vit moins misérablement que les dernières années à vesta, mais ce n'est toujours pas ça, alors elle se saoule pour échapper à sa réalité. + elle a un enfant avec un mec sortit de nulle part. bref, elle ne mène pas la vie de princesse.
Schizophrénie : adélaïde quincy ; clara o. stahlbaum.
Messages : 348
Date d'inscription : 16/01/2017
Localisation : riorim.
Sam 18 Fév - 18:38
Bienviendue officiellement Love
Bon courage pour ta présentation, j'ai hâte de lire ta Mina Hihi
(Et Jessica Chastaing, +++ Ange)



“Fairies have to be one thing or the other, because being so small they unfortunately have room for one feeling only at a time.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Sam 18 Fév - 18:51
Merci Adélaïde Vui
Et d'ailleurs j'ai presque terminé parce que j'ai hâte de Rp avec vous ! :D (Non je ne vous presse pas ;) )
(Ouiiii j'adore cette actrice, elle est trop Love )
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mar 21 Fév - 20:11
Bienvenue sur le forum Love
J'aime ton perso Hihi
Ça va dépoter Hihi
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 536
Âge : vite

Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !

Schizophrénie : dragou le glouglou - harris la brioche - ebouny le bounty - Vael Moreau
Messages : 534
Date d'inscription : 15/01/2017
Lun 3 Avr - 18:51
Salut ma belle !
Enfin je m’occupe de toi, maintenant que c’est officiellement ouvert.
Alors je suis désolée, je vais devoir te demander deux trois petites choses juste avant que tu ne partes en séjour >< Je m’en veux. J’aurais du la lire plus tôt, je sais ! Sac

#1. une relecture si possible sur ton texte, surtout une partie ou il manque lettres et mots ;)

#2. on a lu et on aurait aimé d’un commun accord en avoir plus sur la relation Mina et Dracula **. Puis quand et comment il l’a transformé. Y’en a trop peu dans ton texte. On veut savoir !!!! Tout comme la chasse au vampire qu’on aurait aimé voir un peu plus développée.

#3. juste un petit soucis de date pas assez précise. A un moment tu dis : " Le deuxième jour du quatrième Printemps je suis devenue la mère d'un petit garçon baptisé Quincey, en souvenir de notre ami tué lors de la bataille contre le Prince, et pour la première fois depuis des mois je retrouvais réellement le sourire. » Avant exile ??? :please:

#4. autre petit soucis de compréhension à la lecture, est-ce que Mina sait ou non que Vlad est un vampire ? (j’allais dire un agent xD on va continuer en l’appelant Dracula hein !) Peu importe si oui ou non, mais on aurait aimé que ce soit un peu plus clair. Limite si elle le sait, savoir comment elle l’a su Potté

voilà courage et hésite pas à m’embêter si tu as besoin d’aide. :please:


I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ (c) endlesslove.
“ white R. ” ▵

(compte admin) ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Lun 3 Avr - 19:02
okidoki ! Je m'occupe de ça ce soir ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 484
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 176
Date d'inscription : 16/01/2017
Lun 17 Avr - 18:52


Le grand moment !
C'est enfin l'heure de ta validation.



La Fessée cul-nu ?

Les modifications ont été faites, nous les avons lues et .... *roulement de tambour* elles sont acceptées ! Oui, ma belle tu as compris, tu es validée ! Bienvenue officiellement chez nous cher Mina. J'ai beaucoup apprécié le mélange de récit omniscient et des extraits de journaux, ça nous permet de mieux ressentir la situation délicate de ton personnage.
Allez, va t'amuser !


Et même si tu es validé(e), tu n'es peut-être pas encore tout à fait familier avec le forum, alors on ne va pas encore te lâcher dans la nature sans baluchon, rassures-toi. Tu trouveras ici tous les liens nécessaire à ton installation sur ABSIT OMEN. D'ailleurs, peu importe où tu t'es égaré sur le forum, tu trouveras toujours le topic des liens utiles, ça peut toujours servir. Si des questions persistent, n'hésites pas à passer du côté de la FAQ ou d'embêter l'un des membres du staff. Mais avant tout, si tu veux pouvoir lier ton personnage aux autres et répertorier tout ce que tu as besoin de répertorier, tu peux d'office poster ta fiche de liens, ta fiche de rps, et pourquoi pas, si une envie folle te prend, poster ton journal intime. Tu pourras alors te lancer dans l'aventure du rp ici ! Les rps te feront gagner ce qu'on appelle dans le coins des écus d'or. Écus d'or qui t'inciteront à faire divers achats par la suite. Si tu souhaites découvrir ce qui peut t'attendre ou t'inciter à la dépense, je t'invite à faire un tour du côté de la banque, tu trouveras sûrement ton bonheur. Aussi, si tu as besoin d'un certain personnage à tes côtés, tu peux aussi poster dans les scénarii (n'en abuses pas, de toute façon tu es limité(e) à deux scénarii par personnage). Et enfin, si tu as juste envie de ne pas te prendre la tête, je te rappelle que le flood est à ton entière disposition, alors fais péter le compteur de messages ! Et si tu aimes ABSIT OMEN, on t'encourage à faire de la pub sur Bazzart et PRD (ou autour de toi) et voter aux top-sites !
Merci d'être là  

Et  amuses-toi bien par minou !
code (c) crackle bones



Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Lun 17 Avr - 18:56
jha ha ! merciii :aaah:

je vais d'ailleurs m'empresser de réfléchir à la réponse que je vais t'écrire Harris Lama
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gullie de la villa des mystères ( BAF poil long LOF )
» Marquage des mystères résolus
» La génétique et ses mystères!!!
» Maurice POMAREDE
» Nouveau oiseau mystère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Le tri sélectif :: La salle des archives :: les fiches de présentation-
Sauter vers: