RSS
RSS



 

The Witch
Admin
avatar
Écus d'Or : 113
Messages : 244
Date d'inscription : 15/01/2017
Sam 28 Jan - 0:03


la grande histoire
l'origine des choses.



La naissance de Riorim.

Il était une fois un Monde qui abritait tous les personnages enchantés des histoires que vous, habitants de l'Autre-Monde, lisez à vos enfants pour les endormir le soir. Sujets, gardes royales, princesses, princes, rois, reines, créatures, magiciennes, magiciens, sorcières et enchanteurs vivaient presque en harmonie sur Vesta – nom du monde magique. Quand je dis presque en harmonie, je veux aussi dire qu'il y avait pas mal de problèmes internes. Toutes les histoires ne finissaient pas par Et ils vécurent heureux. On ne peut jamais satisfaire tout le monde, et à force d'être tendu l'élastique finit par éclater.

Le problème venait de la Sorcière. Pas forcément malveillante, pas forcément non plus l'ennemie par excellence de tout ce beau monde, pas mal d'affaires lui avaient été mises sur le dos. Attention, je ne dis pas qu'elle était d'une douceur sans pareille non plus. Elle n'était juste ni toute blanche, ni toute noire. Mais oui, elle avait sa part de responsabilités. Et il faut dire qu'avec tout ce beau peuple, il était difficile de contenter tout le monde. Et il faut dire aussi que oui, elle a à de nombreuses reprises usé et abusé de sa magie pour rétablir les choses - ou au moins tenter de les étouffer.

Un sentiment de révolte naquit et grandit un peu partout sur Vesta. Il pouvait toucher toutes sortes de gens. Il y avait de mauvais perdants dans tous les rangs et pour toutes les convictions, la Sorcière ne faisait pas de différence quand elle semait déception et frustration sur le monde qu'elle gouvernait presque officiellement. De petits rendez-vous dans les auberges à de grandes assemblées sur de vastes terres, la mutinerie prit forme et entraîna bon nombre d'esprits échauffés avec elle. Jusqu'à ce qu'elle finisse par devenir, après de nombreuses années, une sanglante révolution.

Il n'était plus possible de parler de l'armée de tel ou tel autre royaume. On ne pouvait faire qu'une seule distinction : les Contentés, et les Rebelles. Les premiers défendaient la Sorcière et les bonnes choses qu'elle leur avait permit d'atteindre. Un titre, l'amour, la richesse, ou autre. Les seconds étaient ceux qui avaient été mis de côté, punis, oubliés de leur fin heureuse. Très peu étaient les neutres. S'il y en avait encore beaucoup au départ, ils eurent vite choisit leur camp ou prit la décision de se cacher. Au début ce n’était qu’un groupe qui ne voulaient plus de pouvoirs, après ils furent soutenus par ceux qui ne voulaient plus du pouvoir de la Sorcière. Merlin les a rapidement soutenu et protéger. Il devint alors le porteur de bannière des Rebelles par un sentiment de masse.

La Grande Guerre fit beaucoup de morts. Mais un camp prit l'avantage. Il l'avait depuis le début, mais bientôt plus aucun n'espoir n'était permis chez l'adversaire. La Sorcière garda son statut. Mais il fallait bien faire quelque chose des Rebelles. Elle n'en voulait plus parmi son peuple, elle ne voulait pas que cette peste mène à d'autres guerres qui finiraient par la détrôner.

On n'eut pas besoin de faire de prisonniers de guerre. La magie et les hommes de la Sorcière lui avait permis de retrouver chaque Rebelle ayant tenu une arme ou tenu un propos allant à l'encontre de son armée ou de sa personne. D’abord les Rebelles qui venaient de déposer les armes. Elle prit ses dispositions. Un lourd grimoire sur le pupitre devant elle, elle récitait une formule qu'elle seule comprenait. Quelque part sur Vesta, au milieu de l'océan le plus vaste et le plus profond, perdue au milieu de nulle part, il y avait une île immense, déjà parsemée d'habitations en tous genres, dotée d'une technologie que l'on ne connaissait pas sur Vesta. Là où les passages entres Vesta et un autre monde se croise. Gaïa, le nom que l’on donne au monde sans magie. Le vôtre lecteurs. Elle était isolée par un dôme qui empêchait quiconque d’aller ou de quitter l’île. Lorsqu’ils voulaient s’éloigner vers le large, une immense vague venaient les rabattre en direction de l’île. La Sorcière avait effacé toutes traces de leurs souvenirs. Des fables venaient s’incruster dans la ligne de vie de chacun. Ils oublièrent tout, jusqu’à leur propre identité pour en incarner une toute autre. La Sorcière leur offrit une nouvelle vie, une nouvelle identité, inventées de toutes pièces mais qui assurait sa tranquillité. Elle leur avait donné de quoi s’occuper. Pour ceux qui lui avaient échappé, elle envoya des milices et avait des oreilles et des yeux partout. Elle tenta de les traquer jusqu’aux derniers durant presque deux ans et elle pensait y être arrivée.

Sur le reste de Vesta, les esprits s'apaisèrent. Une partie de la population, peut-être plus, s'en était allée sur Riorim, mais on n'était plus réveillé par les cris, les incendies, et les coups de fourche dans le torse. Le sang s'effaçait petit à petit partout où il avait été versé, mais ceux qui étaient restés n'avaient pas oublié. Et malheureusement pour elle, la Sorcière n’avait pas attrapé tous les Rebelles. À nouveau, la population se divisa. Il était plus aisé de gagner du terrain et rallier les esprits avec tous ces sujets qui avaient été exilés. Dans le secret d'abord, quelques têtes de clan grandirent et se firent ensuite connaître. Il y eut de nouvelles guerres, cette fois pour l'acquisition de nouvelles terres chez des royaumes voisins. Mais dans certaines régions, on entendait parfois chuchoter, murmurer, parler tout bas d'une voix peu assurée, d'une nouvelle guerre contre la Sorcière. Drago est devenu un ennemi de taille pour elle et il compte bien profiter de cette faiblesse à Vesta pour tenter de renverser son pouvoir. Les Rebelles se sont relevés, et ils sont plus forts, portant fièrement le nom de Résistants.

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Enseignements d'un contexte économique dégradé: le Chili
» A vos diagnostics!
» Loi du 20 juin 2008 sur les chiens dangereux
» L'évolution du marché des montres de poche
» Plantes fleuries et arbustes dans leur contexte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Faire la révérence :: Le contrat-
Sauter vers: