RSS
RSS



 

fast - what have you done ? (rose-mary&adélaïde) [v]

 :: Histoires comme ça :: Ping-pong rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 169
Âge : vingt-deux ans.

Mon Histoire : cadette des soeurs du pays des merveilles. + est trop souvent sujette à attraper toutes les maladies qui traînent et passer son temps alitée. + sa soeur fut couronnée à la mort de son père, elle était encore jeune ado. + sa soeur jumelle (adèle) se rebella assez vite et devint reine elle aussi, quoi qu'en dise sa soeur. + son aînée (aliénor) l'envoya se marier à un éminent bourgeois en dehors du pays. + adélaïde fit un mariage triste, avant de découvrir que l'homme qu'elle avait épousé avait tué ses femmes avant elle. + elle fuit et se retrouve à errer en forêt quelques semaines. + les triplés de dunbroch la trouve et l'emmènent avec eux. + adélaïde vécut deux années à dunbroch, complètement amoureuse de hamisch, l'un des triplés. + à la mort de leur mère, adélaïde épousa hamisch et rentra avec lui au pays des merveilles. + elle y rencontra le lièvre de mars, qui la proclama aussitôt reine elle aussi. + depuis c'est un peu la guerre froide entre les soeurs, au pays des merveilles.

Schizophrénie : s.-robyn w. brixton ; clara o. stahlbaum.
Messages : 188
Date d'inscription : 16/01/2017
Localisation : sud du pays des merveilles.
Jeu 11 Jan - 23:25
C’était un matin comme les autres au Pays des Merveilles. Il était presque midi, et Adélaïde venait à peine d’ouvrir les yeux. Elle n’était plus aussi malade, depuis qu’elle avait passé quelques semaines à errer en forêt. Elle y avait sans doute renforcé son système immunitaire, après tout. Mais elle gardait ce confort de passer son temps au lit, quitte à rester inactive jusqu’au milieu de l’après-midi. Elle émergeait doucement quant un domestique entra avec le plateau du déjeuner, et en profita pour lui glisser quelques mots. Adélaïde se redressa subitement. La suivante d’Aliénor était dans le royaume, et souhaitait voir la reine. Que dirait la Reine de Coeur si elle savait que sa cadette ne prenait pas son rôle autant à coeur qu’elle ! Adélaïde se donna quelques minutes pour faire un minimum de toilette et enfila sa robe de la veille. Puis elle se dit qu’elle prendrait un peu son temps. Après tout, une reine est censée être occupée, non ? Alors elle se déshabilla et prit soin de s’accoutrer d’une nouvelle robe, dix fois plus complexe à enfiler - elle avait besoin de d’aide pour celle-ci. Elle ne dévala pas les marches pour rejoindre au plus vite la grande salle, dans laquelle on avait fait patienté Rose-Mary, non. Elle les descendit une à une, prenant le temps qu’il fallait pour avancer le plus gracieusement possible. Puis elle arriva enfin, joliment peignée et habillée, le teint frais. « Bonjour, très chère ! » Elle adorait ces phrases qu’elle eu souvent l’occasion d’entendre dans le Monde. Adélaïde s’embarrassa des politesses, puis posa son royal fessier sur le trône en velours blanc qu’elle avait fait installer ici. « Que me vaut votre divine présence ? Ma soeur vous fait-elle porter une lettre à mon attention ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 30
Âge : 35ans
Schizophrénie : je suis seule dans ma tête
Messages : 33
Âge : 23
Date d'inscription : 03/09/2017
Ven 12 Jan - 20:54



What have you done ?
Feat Adélaïde Quincy

Je quittais Alexander après un doux baiser. Il était convenu que je me rende au royaume d’Adélaïde afin de savoir comment elle se portait, et comment se portait son royaume. Nous voulions savoir comment elle se débrouillait afin de voir si nous pouvions éventuellement nous ranger de son côté… Ou du moins, faire mine d’être dans son camp alors que nous ne voulions que la manipuler pour gouverner à travers elle sans trop craindre la révolte du peuple.

Le voyage fut assez court, et je pris soin d’effacer mes traces. Si la reine de coeur savait que je me rendais chez sa sœur, elle risquait de me faire perdre la tête. Et avec ce fichu lapin blanc, je n’étais pas à l’abri d’un espion ou de je ne savais quoi. « Ma » reine était quelque peu paranoïaque et elle risquait de croire que j’allais la trahir. Ce qui en soi, était vrai. Elle devenait incontrôlable et je ne voulais pas être là quand elle disjoncterait complètement.

En arrivant au palais d’Adélaïde, je dus prendre mon mal en patience. Elle prenait tout son temps pour arriver alors que je demandais une audience avec elle. Pour qui se prenait cette enfant ? Je le connaissais depuis son plus jeune âge, et elle se permettait de me faire ainsi attendre ?! Sale gamine ! Pour l’attendre, je demandais un verre de vin au valet qui était présent… ça m’aiderait à rester calme…

Enfin, elle fit son apparition ! La reine blanche en faisait trop pour une simple visite… Une grande toilette pour recevoir la dame de compagnie de sa sœur, elle ne savait pas encore ce qu’elle faisait… Elle n’avait pas l’air d’une reine, mais d’une petite princesse qui ne savait pas se tenir. Elle me salua avec de grande manière. Je fis une révérence polie et respectueuse pour retourner ses salutations.

- Je suis venue prendre des nouvelles de la sœur de la reine de Cœur. C’est que vous manquez à certains membres de sa cour. L’absence votre gentillesse, de votre délicatesse et tout votre présence se fait ressentir…


© Belzébuth


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Histoires comme ça :: Ping-pong rps-
Sauter vers: