RSS
RSS



 

Je vous en donnerai moi du: Ho Ho Ho je suis le Père Noël...

 :: Connaître le Monde :: Se présenter :: les admis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Dim 10 Déc - 18:14

Alexander St North

Il y a quatre âges dans la vie de l'homme : - celui où il croit au père Noël ; - celui où il ne croit plus au père Noël ; - celui où il est le père Noël ; - celui où il ressemble au père Noël.


nom. St North
prénom. Alexander
âge. Très vieux... trop vieux... Quoi qu'il soit encore bien pour son âge.
conte. Les 5 légendes et les mythes européens de Noël
personnage. Le Père Noël, Santa Claus, Saint Nicolas...
date et lieu de naissance. Dans le Désert blanc, il y a tellement longtemps que même lui ne s'en rappel pas.
situation. Célibataire, quoi la mère Noël? Non, y'en a pas et y'en a jamais eu. Pas le temps pour ça. Anciennement, il a été marié, mais un trop court laps de temps à ses yeux.
orientation. C'est une question très épineuse, parce qu'il ne souvient même plus de ce qu'il préférait de son "vivant". Dans le doute, on va dire qu'il s'en fiche.
fonction/profession. Gardien de l’émerveillement, de la naissance & de la frontière bien/mal - Fabricant de jouet sur Riorim
particularité(s). Il est immortel, comme les autres gardiens. Il ne vieillit plus, sauf lorsqu'il se transforme en Père Noël puisqu'il a alors l'apparence d'un vieil homme. Toutefois, il peut mourir au combat, mais il peut également revenir à la vie après un acte magique, probablement venant de l'Homme de la Lune ou grâce à un autre rituel.
pouvoir(s). Métamorphose: C'est ce qui lui permet de passer de son apparence humaine à celle d'un joyeux (enfin, plus ou moins...) grand-père à longue barbe blanche vêtu de rouge. (bloqué en mission)
Créateur: Il a cette capacité d'imaginer milles et une chose, principalement pour les enfants, de les sculpter dans la glace avant de leur donner vie. Dès lors, il confie ses prototypes à ses yetis et lutins pour qu'ils les confectionnent en série avant de les distribuer aux enfants du monde entier.
Empathie: Il ressent les émotions d'autrui, en particulier des enfants et peut dans une certaine mesure influer sur elles. Un exercice qu'il pratique en particulier sur les enfants, car la tâche est plus ardue sur les adultes qui sont moins innocents et prompts à croire à la magie. Ceci est probablement le pouvoir qui lui empoisonne le plus la vie et qui est à l'origine de sa mauvaise humeur perpétuelle.
Manipulation de la neige et de la glace: Dans une mesure très petite, ce pouvoir lui sert surtout à créer son matériel de base pour ses jouets et les rendre "vivant" dès lors, il peut créer de petite quantité de glace ou de neige afin de laisser libre court à son imagination en toute circonstance. Détail important, même à la chaleur cette neige et glace ne fond pas. En outre, cela lui permet aussi de se garder au sec les jours de Noël pour ne pas qu'il pleuve des litres quand il fait sa tournée. (Bloqué en missions)

objet(s) magique(s).
Boule à neige ou de Noël de téléportation: Ces objets en forme de boule à neige lui permettent de se téléporter à pied ou en traineau d'un endroit du globe à l'autre pour sa tournée de Noël, comme pour son bon plaisir quand il cherche l'inspiration.
Traîneau avec des rennes volants: Qui n'a jamais voulu faire un tour dans le traîneau du Père Noël? Il est son principal moyen de locomotion, mais il ne serait rien : Rudolfe, Tornade, Tonnerre, Comète, Furie, Danseur, Fringant, Eclair et Cupidon, les neuf rennes ayant la capacité de voler qui le tirent.
Des Yetis et des Lutins: Les fameux lutins du Père Noël, ceux qui officiellement créent les précieux jouets. En réalité, ces petits êtres sont tellement maladroits et stupides, que ce sont les Yetis qui sont dévoués à cette tâche. Les Lutins eux sont un peu la main d'oeuvre des Yetis, ceux qui amènent les matières premières... en plus ou moins bon état.
groupe. Les Autonomes
avatar. Richard Armitage

Anecdotes

Il s'amuse d'être le plus "vieux" entre la Fée des Dents et le Marchand de Sable. En réalité parce qu'à sa mort, il était plus âgé qu'eux à la leur.

Il déteste les chaleurs intenses depuis toujours. Pour un natif du grand nord, ça n'a rien de très exceptionnel en fait. Toutefois, il adore prendre son bain dans de l'eau glacée... Au moins, ça fait des économies d'eau chaude.

North a la fâcheuse tendance à faire des blagues ou des jeux de mots que lui seul parvient à trouver drôle. Enfin, de temps en temps, il parvient à faire de l'humour, mais comme c'est un grand amateur de sarcasme, c'est souvent de l'humour noir ou sarcastique.

Lorsqu'il a connu une relative opulence dans sa vie de mortel, il s'est découvert être un grand gourmand et même fin gourmet. Il l'est d'ailleurs rester dans sa seconde vie, même s'il n'a plus aucune nécessité de manger. Son plat préféré officiellement est le civet de lapin, sans doute parce que c'était une des rares proies que l'on trouvait aisément dans son pays d'origine, mais c'est surtout pour embêter le Lapin de Pâques. En effet, depuis il a pu goûter à d'autre chose et il est fort à parié qu'il ne saurait plus trop vous dire ce qu'il préfère manger.

Il fait très bien la cuisine, mais prend un malin plaisir à cacher cet état de fait, parce qu'il a la sale manie de chanter lorsqu'il cuisine. Alors, déjà qu'il est conscient de taper sur le système nerveux des autres avec sa mauvaise humeur, il ne va pas en plus les embêter avec ça. Sans compter qu'il n'aime vraiment pas qu'on se moque de lui.

Il adore le pain d'épice, il se damnerait pour du pain d'épice. Ne laissez jamais traîner du pain d'épice! Pareil pour le chocolat chaud avec ou sans marshmallow ou chantilly. En fait, mieux vaut se méfier de son appétit lorsqu'on laisse trainer des sucreries de Noël, mais il s'en prend surtout au pain d'épice et au chocolat chaud.

Alexander est un travailleur acharné... Il travaille tous les jours de l'année, même si la fête qui le représente n'a lieu qu'une fois par an. S'il ne sculpte pas au moins trois jouets par jour, il devient littéralement impossible à vivre et s'exclame qu'il n'a pas assez travaillé. Et ne vous aviser par de lui dire l'inverse, vous risqueriez d'attiser sa colère.

Il arbore de nombreux tatouages, donc les plus célèbres sont sur ses avant-bras, mais faire la liste complète prendrait tellement de temps, que ça le rendrait vite chèvre. Et puis, chacun sa façon d'exprimer sa créativité et de disposer de son corps.

C'est un artiste dans l'âme, il sait aussi bien sculpté des jouets que d'autres créations, il sait dessiner, peindre également. Toutefois, il ne montre pas toujours ses créations à autrui. Par pudeur ou simplement pour garder une part de son jardin secret, allez savoir.

Fougueux / Colérique / Introverti / Passionné / Aimant / Courageux / Protecteur / Sarcastique / Mélancolique / Intrépide / Imaginatif / Romantique / Hautain / Mystérieux / Perfectionniste / Loyal / Têtu


questionnaire.

Votre avis sur la magie ?
Pour un être qui est revenu à la vie par magie, c'est difficile de ne pas croire en la magie, même si de son vivant, son avis était plutôt mitigé. Sans dire qu'il n'y croyait pas, il n'en était pas non plus un fervent défenseur. Il trouvait de la beauté en toute chose, s'émerveillait même simplement d'un lever de soleil aux lumières chatoyantes et aux couleurs surprenantes, sans jamais mettre le mot "magie" dessus. Évidemment, lorsqu'il s'est réveillé vieillard à longue barbe blanche vêtu de rouge, la donne à grandement changé. La magie est désormais dans son sang et dans chaque partie de son être et si cela l'effrayait au plus haut point dans les débuts, ça n'est plus le cas aujourd'hui. Toutefois, il n'en reste pas moins convaincu que la magie à un bon et un mauvais côté, comme toute chose à une part de bon et de moins bon en elle. (Oui, même Pitch doit avoir un bon côté, même s'il est persuadé que dans son cas, il le cache franchement très bien!) S'en remettre de trop à la magie, n'est certainement pas une bonne chose et y renoncer également. Il en fait lui-même un usage parcimonieux, confiant la confection de ses jouets en série à des mains expertes après avoir fabriqué les prototypes par magie. Mais pour ce vieux grincheux, la magie ce n'est pas seulement claqué des doigts et faire apparaître quelque chose, ou d'user de pouvoir surnaturel parce qu'on est soi-même plus tellement naturel. Non, la magie vient aussi des petites choses du quotidien, des gestes qu'on répète sans cesse et qui ne nous paraisse même plus importants et qui le sont pourtant, des amitiés qu'on forge et des sentiments qu'on développe pour les autres. L'amitié est une forme de magie, l'amour en est une autre. Bref, la magie est en toutes choses et toutes choses sont magiques. Et tout cela fait très philosophique pour un être à l'air pourtant si taciturne, n'est-ce pas?

Quelle était votre place avant le conflit avec The Witch ?
Bien avance tout cela, North était déjà le gardien de l'émerveillement et de la frontière entre le bien et le mal. Un travail qui n'est pas de tout repos, même lorsqu'on n'est "fêté" qu'un jour par an. Alexander est un homme fort occuper, qui travaille 365 ou 366 jour par an (ça dépend des années bissextiles ou non) pour être près pour sa distribution annuelle de la nuit du 24 au 25 décembre. En outre, combattre les ténèbres qui cherchent toujours à faire des leurs et à parasiter la lumière, ça ne vous laisse pas beaucoup de temps pour souffler. S'il faut parler de son avis sur tout ce bordel... Il répondra qu'il n'avait jamais vraiment pensé aux activités de The Witch avant ce jour, pour lui elle faisait ce qu'elle semblait juste et il ne s'en préoccupait pas. Cela c'était avant de se rendre compte qu'elle opprimait les rêves, la joie, la mémoire et par extension l'émerveillement, semant ainsi la désolation dans ce sillage. Pourtant, il n'a pas prit le parti d'aller contre elle, même si pour le coup, il aurait très bien pu le faire. Mais Moony leur a bien fait comprendre qu'ils devaient rester neutre et que leur mission à chacun doit rester primordiale et menées à bien. Et lorsque l'Homme de la Lune parle, en général North obéit et se concentre sur sa tâche.

Comment voyez vous le reste de Vesta ?
Il a un avis plutôt neutre sur la question. Comprenons nous bien, North passe sa vie à travailler et ne quitte son antre qu'une nuit par an... et quand tout le monde dort en prime! On connaît mieux comme façon de se faire des amis. De plus, il n'est pas particulièrement extraverti et même s'il se balade régulièrement dans Vesta, il apprécie de trouver l'inspiration en solitaire, à s'émerveiller comme un grand enfant de ce qui l'entoure. Après, il garde une affection particulière pour les Terres du Nord, car il y a vu le jour et y a vécu toute sa vie de mortel. Il y a d'ailleurs son QG (oserons-nous même dire son usine...) d'où il surveille les aléas du bien et du mal, reçoit les autres gardiens pour les réunions. Après, il s'émerveille de chacune des régions, y trouve toujours quelques choses d'inspirant et de beau.


crackle bones


Derrière l'écran
pseudo. Lancy Orca
prénom. Mathilde
âge. 28 ans et plus toutes mes dents
pays. La Gelbique... Pardon, la Belgique
fréquence de connexion. 2-3 jours semaines... vive les études
inventé ou scénario. Scénario du petit paté de sable
comment avez vous connu le forum. Je me baladais comme une âme en peine sur facebook et une publication m'a emmené ici, puis plus loin jusqu'à ce que... ben me voilà quoi.
code du règlement. ok by P’tit Louis.
commentaires. J'espère que je vais pas littéralement me viandé  Sac Et Richard en Père Noël, mais je vous aime pour ça!  Keur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Dim 10 Déc - 18:15

Histoire

"Nous nous éveillons au monde et aux autres, entre étonnement et compréhension, émerveillement et terreur, apprentissage et invention, découvrant la réalité et explorant l'imaginaire."




Tout commença, il y a de très nombreuses années durant l'âge de l'Or Noir, dans les régions désertiques du nord. Le genre d'endroit où naître est déjà une épreuve en soi et où la survie d'un nourrisson est engagée dès ses premières bouffé d'air et même pour les années à venir. Mais la chance devait probablement être au côté de ce costaud nouveau-né braillard et premier né du chef de clan. Aleksandr c'est ainsi qu'il fût nommé et s'il était la fierté du père, il ne le resta guère très longtemps. Dans cet environnement familiale quasi tyrannique, l'enfant grandit se détachant des gens aussi hostiles et froids que leur lieu de vie par sa fascinante capacité à toujours s'émerveiller de tout. Un rien parvenait à captiver son attention, à le faire rire et sourire quand même une pierre à la forme douteuse éveillait en lui un sentiment de bien-être extrême. Rien ni personne ne parvenait à lui retirer ça, même pas les brimades et les coups qu'il pouvait recevoir de la part de son père. Alors, comment un enfant aussi plongé dans l'émerveillement et l'imaginaire a bien pu devenir un guerrier émérite doubler d'un bandit de grands chemins par la suite ? Légitimement, Aleksandr a vécu ce qu'aucun enfant n'aurait dû avoir à vivre, la perte d'un proche bien trop tôt dans sa frêle existence. À mainte reprise, son père avait sollicité sa mère afin d'avoir un autre enfant, car déjà il doutait des capacités de son fils à prendre sa suite. La délicatesse n'était certainement pas le mot qui pouvait s'adjoindre à son paternel, mais en dépit de cela, bientôt le ventre maternel s'arrondit à nouveau et causa sa perte et celle de l'enfant avec elle. Le plus traumatisant pour Aleksandr fût non seulement de voir sa mère mourir et sa sœur avec elle, mais surtout de vivre un sentiment d'impuissance totale puisqu'il n'avait alors que sept ans. Dès lors, cela devient sa plus grande peur, d'un jour revivre cette situation d'impuissance à aider ceux qu'il aime. Sa mère représentait tout ce qu'il possédait de précieux, cette femme à laquelle il ressemblait plus qu'il ressemblait à son père, sauf sur le plan physique. Celle qui le consolait et pansait ses blessures lorsqu'il allait trop loin pour sa brute de père. Désormais, il était livré tout entier à la tyrannie paternel, l'émerveillement constant fit place à la peur et à la douleur. Durant les dix années qui suivirent, Aleksandr acquit la maîtrise des armes, développant sa musculature et affirmant un caractère froid et renfermer sur lui-même, nourrissant chaque jour davantage ses rêves de fuite. Il assurait sa survie au sein du clan en tâchant d'être ce que son père souhaitait qu'il soit. Et puis, une nuit, alors que le camp avait été dressé non loin d'une grande cité d'un royaume voisin du désert, il s'enfuit, sans jamais se retourner, ni regretter de quitter une vie qu'il n'avait pas choisie et qui l'empoisonnait. Oh, il savait bien qu'il ne lui serait probablement pas aisé de s'intégrer dans une société qu'il ne connaissait pas et encore moins d'y vivre sans heurt, mais sa vie de nomade aux confins d'un désert lui avait au moins prodigué une ressource : l'adaptabilité.

Durant plusieurs années, il dut s'accommoder d'une vie faite de larcins et de vols à mains armées après avoir rencontré les seules personnes au monde à l'accepter comme il était : la bande de malfrats de la cité. Il faut dire que sa maîtrise des armes et sa force physique se montraient être des atouts intéressants pour cette bande de rebut de l'humanité. Si, cette vie n'était pas celle dont il rêvait à la base, elle lui permettait au moins de manger à sa faim et de dormir au chaud. De même, cela lui permettait d'échapper aux recherches effectuées par son père à son sujet. C'est ainsi que d'Aleksandr, son prénom se mua en Alexander, bien plus facilement prononçable par les gens alentour et qu'il prit le nom de famille St North, un peu par hasard d'ailleurs, n'en ayant jamais eu auparavant il ne s'en était pas formalisé et n'en voyait pas l'utilité. Comme quoi, le hasard fait bien les choses. Cette vie au ban de la société forgea lentement le caractère qu'on lui connaît actuellement, taciturne, grincheux et solitaire, masquant ainsi son imagination débordante et sa curiosité naturelle à chercher l'émerveillement devant toutes choses. La roue tourna à trois cents soixante degrés alors qu'il venait d'atteindre un quart de siècle d'existence, lorsqu'il faisait un repérage au marché local pour préparer un mauvais coup avec ses camarades, volant discrètement quelques bourses aux manants trop sûr d'eux que pour les dissimuler correctement. Au détour d'une allée, il surprit d'autres malfrats, plus radiaux que ceux qu'il fréquentait, en train de s'en prendre physiquement à un homme, mais surtout à ses enfants en bas âges. Vague reflet de son enfance trop douloureuse, le sang d'Alexander ne fit qu'un tour, lui faisant abandonné tous bon sens pour aller s'en prendre physiquement à ces impudents. Malgré sa vie peu recommandable, il s'était toujours juré de ne jamais s'en prendre aux innocents, même lorsqu'il commettait un vol à main armée, la peur restait suffisamment dissuasive que pour ne pas en arrivé aux mains. Les bandits en débâclent avec leur orgueil dans les chaussettes, Alexander s'apprêtait à disparaître lorsque le père de famille l'arrêta net pour le remercier, lui offrant de partager un verre pour lui montrer sa gratitude. Partagé à la base, il accepta néanmoins et l'alcool aidant, ils échangèrent leurs histoires respectives au coin du feu. L'homme qu'il avait sauvé n'était autre que le principal banquier de la ville. Contre toutes attentes, il proposa à Alexander d'effacer son passé, de vivre avec lui et sa famille avec comme honnête travail de s'occuper de ses enfants. C'est ainsi que la seconde vie de ce rebut de la société commença.

Ces sept années furent largement plus satisfaisantes pour notre homme que les précédentes. Elles lui permirent de redevenir à l'abri des regards l'homme chaleureux et bon enfant qu'il était enfant. Assurant à la fois le rôle de garde du corps pour le père, comme pour les enfants, il n'hésitait pas à s'asseoir au sol pour simplement jouer avec ces derniers avec les objets qu'il sculptait lui-même. Il assura également le rôle de précepteur pour ces bambins, jusqu'à ce que le benjamin soit en âge de travailler. Dès lors, son travail dans cette famille était terminé et le doute le rongea un moment. Allait-il devoir retourner à ses anciennes occupations ? Certes non. Il caressa un temps l'idée d'ouvrir un commerce de jouet, mais un revirement soudain changea ses plans. Son employeur l'invita à le suivre au palais où il avait demandé audience au roi pour le recommander en tant que précepteur des enfants royaux, le dernier ayant pris une retraite méritée. Il fût soumis à de nombreux tests et finalement retenu comme garde dans la milice royale plutôt que précepteur. Un travail qu'il effectuait avec méthode, bien qu'il ne soit pas celui dont il rêvait. Il fût détaché à la protection des dit enfants pour lesquels il confectionnait des jouets sur son temps libres et auxquels ils racontaient des histoires lorsqu'ils le sollicitaient. Vous allez me demander quand est-ce que ce bougre avait fini par rencontrer son épouse ? Disons que c'est surtout elle qui le demanda en mariage et qu'elle fût la personne la plus inattendue de sa vie de mortel. Le roi avait une fille, Anja, de son précédent mariage, plus âgé que le reste de sa fratrie et c'est elle qui du fait se chargeait de l'éducation de ses cadets. Elle se présenta un jour à la porte de sa petite maison, lui déclarant un amour passionné, ce qui ne le surprit que trop, ne se jugeant pas digne d'une princesse et de personne en général d'ailleurs. Aimablement, il repoussa ses avances, arguant qu'il n'était certainement pas l'homme à épouser pour une femme de sa condition, bien que son cœur lui soit dévoué et son âme également. Tempétueuse - et c'est ce qu'il aimait particulièrement chez elle- elle s'en retourna en lui jurant que s'il refusait de l'épouser, son père l'y contraindrait. Et ce fût ainsi. Le roi lui ordonna d'épouser sa fille pour qu'elle cesse ses gémissements, suppliques et crises de larmes et il s'exécuta avec bien plus d'entrain et de bonne volonté que le roi ne l'aurait soupçonné. Pour la première fois en trente-cinq années d'existence, Alexander, le fils d'un chef de clan tyrannique était heureux, mais le bonheur ça se paie…

Les premières années de son mariage furent idylliques, mais la noirceur refit son apparition dans sa vie. Son épouse ne pouvait enfanter et cela la rendait chaque jour un peu plus morose. Elle s'en voulait de ne pas pouvoir donner à son époux une vraie famille, de ne couvrir leurs vies des rires de leur progéniture et malgré qu'il lui assurât n'y voir aucun inconvénient, car il y avait bien d'autres enfants à aimer dans le monde, elle s'entêtait et s'enfonçait dans la noirceur de la dépression. La dernière fausse couche acheva la jeune femme qui s'enferma dans le silence, ne sortant plus et ne prenant plus aucun soin d'elle, son beau-père et lui décidèrent alors de l'éloigner de la ville et du palais. Il fit retraite avec elle dans une belle demeure en extérieur de la ville, mais rien n'y fit. Elle ne desserrait les dents que pour accabler Alexander de conseil qu'il haïssait entendre, le suppliant de l'abandonner et de refaire sa vie. Désespéré de voir son épouse dans un tel état, il prit la décision d'adopter un enfant et de l'amener à son épouse, qu'elle puisse ainsi assurer son rôle de mère avec un nourrisson abandonné des siens. Et il eut raison… Les débuts furent difficiles, Anja lui en voulait d'avoir fait cela derrière son dos et ne prétendait pas aimer cet enfant comme s'il était sa chair. Finalement, elle céda après avoir croisé les yeux de cette petite fille d'un bleu profond comme ceux de son époux et aux cheveux aussi blonds que les siens. Ils la nommèrent Ásdís et Alexander ne la vit grandir que durant trois années… Et longtemps, il ignora si les femmes de sa vie avaient survécu. Leur maison fût prise d'assaut par un clan du désert du Nord en quête de marchandise à revendre, le clan qui l'avait vu naître ô douce ironie du sort. Il parvient à mettre Anja et Ásdís sur un des chevaux et à lancer celui-ci sur la route de la ville. Rester en arrière pour couvrir leur fuite, il fît de nombreux mort au sein du groupe de guerrier avant de tomber à genou dans la neige qui rougissait de sang. Le froid de la lame qui l'achevait resterait à jamais dans sa mémoire de gardien.

Alors qu’il s’était laissé aller aux bras froids et glacés de la mort, s’avouant vaincu par la vie, mais néanmoins mu par l’espoir qu’Anja et Ásdís aient survécu, les yeux d’Alexander se rouvrir dans une pâle lueur blanchâtre. De force, l’air revient prendre sa place dans ses poumons, lui arrachant un gémissement de douleur intense. Mais cette renaissance, n’était pas la partie la plus douloureuse à ce nouveau chapitre de son existence. Le mot tomba tel un couperait sur sa nuque, il venait d’être ramené à la vie par l’Homme de la Lune, cette entité céleste, gardien de notre destin et ce dernier avait décidé qu’Alexander allait un jour servir un dessein plus grand que celui qu’il suivait en tant que simple mortel et ce depuis le jour même de sa naissance. Cela c’était le premier choc. Le second intervient lorsqu’il croisa son reflet et vit apparaître non pas son image habituelle, mais celle d’un colosse gigantesque de près de deux mètres de hauteur, vêtus de rouge et à la longue barbe blanche. Finalement, le dernier choc qui finit d’achever celui qui venait d’endosser le rôle de ce qu’on appellerait plus tard le Père Noël, fût de comprendre qu’il ne reverrait jamais les siens et ce malgré qu’il soit bien vivant, fait encore de chair et d’os, pouvant respirer, parler –même si c’était avec un horrible accent- et serrer sa famille dans ses bras. Mais comment le reconnaîtraient-elles ? La révolte prit place en son cœur et Alexander refusa tout net de se consacrer à sa noble mission. Il regagna les Terres du Nord et s’y exila au point qu’il ne voulait même plus entendre parler de l’Homme de la Lune ou des autres gardiens. Et c’est à cet instant précis, qu’une autre personne inattendue allait prendre une place considérable dans le cœur de ce géant grincheux et qui ne fût nul autre que le Marchand de sable. Alexander ne se souvient pas vraiment de comment il en est arrivé à exprimer sa douleur à Aisling, mais il parvient à lui parler de sa vie d’avant, de la douleur de ne même pas savoir si sa famille vivait encore, de ne pas savoir si son sacrifice avait été vain. Et le petit bonhomme de sable, dont il ne faisait pas grand cas à l’époque, se chargea alors sans l’avis de personne de retrouver la petite fille. Cela lui prit plusieurs mois, mais au final, il revient un matin au repère du vieux taciturne pour lui annoncer qu’il l’avait trouvé. C’est ainsi que le miracle se produit, la veille du jour de Noël et qu’en moins de temps qu’il ne fallut pour le dire une myriade de jouets plus beaux les uns que les autres furent confectionner. Bien sûr, il ne pouvait communiquer avec Ásdís, mais la voir dormir paisiblement, la voir grandir, fonder sa famille et être heureuse seulement une nuit par an, suffisait largement à ses yeux. Son âme s’était ainsi apaisée d’avoir pu savoir qu’il avait sauvé sa famille avant de devenir le Père Noël.

Ainsi commença la carrière de gardien à plein temps de celui qu'on appelle désormais North au sein du trio d'or, plus proche que jamais de son petit pâté de sable, il s'ouvrit également à la Fée des dents et cette amitié devient si forte qu'il considère désormais qu'il soit une vraie famille. Plus encore, c'est au travers de cette nouvelle vie que le petit enfant brimé qu'il fût jadis, pu enfin s'exprimer pleinement. Rien n'arrête son imagination et sa soif d'émerveiller les enfants. Il prend désormais son rôle à cœur, veille sur ces petits filous, récompenses les plus sages à profusion et un peu moins les désobéissant à qui il n'hésite pas à laisser une petite lettre bien moralisatrice, mais toutefois pleine de bon conseil bienveillant. N'ayant l'occasion de sortir de son antre qu'une fois par an (en théorie), North veille aussi sur ce qu'ils ont nommé la frontière entre le bien et le mal. En réalité, il s'agit d'une immense carte de Vesta sur laquelle apparaissent de petites lumières représentants les enfants. Quand les lumières s'éteignent en trop grand nombre, c'est que les ténèbres s'attaquent à ces chères têtes blondes et dès lors, il est de son devoir d'avertir les autres gardiens. Et le principal ennemi des gardiens fût pendant des siècles : Pitch, le croquemitaine. Bien sûr, il y'en a d'autres qui ont mis à mal ce qu'ils protègent également, mais le principal, celui qui revenait toujours et qui les a attaqués de front à maintes reprises, c'était bien ce fichu Pitch. Il leur a fallu beaucoup de temps pour y parvenir et la nomination d'un quatrième gardien en la personne du Lapin de Pâques, mais finalement, ils l'enfermèrent à Halloween Town, laissant le soin au marchand de sable de veiller sur cette petite raclure. Et heureusement, car si cela avait été à lui de le faire, ça ferait longtemps que ce maudit cauchemar ambulant serait mort.

Durant neuf cents ans, les gardiens vécurent une paix relative, si bien que lorsque Aisling vient le trouver pour lui annoncer que Pitch avait disparu, North éclata d'abord de rire, avant de constater qu'il était sérieux. Et s'en suivi plus de cinquante ans de chasse au cauchemar, ressemblant davantage au jeu du chat et de la souris. Cinquante longues années qui tapèrent littéralement sur le système nerveux du Père Noël et des autres, si bien que les distensions dans les rangs se firent royalement sentir pour diverses raisons. Alors, Moon - c'est ainsi qu'il appelle l'Homme de la Lune depuis qu'il passe son temps à parler avec lui- choisi un cinquième gardien : Jack Frost. Si, le Marchand de Sable, la Fée des dents sont fatalement sa famille la plus proche, parce qu'ils sont morts au même moment et se sont éveillés en même temps, le Lapin de Pâques a toujours été un peu à part. Attention, ce n'est pas qu'il n'aime pas Bunny, au contraire, il adore surtout l'embêter, mais c'est de bonne guerre n'est-ce pas ? En revanche, Jack lui semblait être comme un reflet dans le miroir, que ce soit par son passé d'humain également et aussi parce que ce dernier, comme lui, ne voulait pas accepter son rôle au départ. C'est ainsi qu'il s'est assez naturellement occupé de lui et pris sous son aile la jeune recrue.Mais malgré la nomination de ce joyeux garnement et plusieurs dizaines d'années d'apprentissage ainsi que de médiation, rien ne semblait s'arranger. La noirceur recouvrait de plus en plus les petites lumières de la carte de Vesta, Pitch avait réussi à copier les pouvoirs de Sand, Tooth s'était retrouvé à faire une dépression parce que cet affreux bonhomme lui avait kidnappé ses fées et souris, Bunny était totalement introuvable… Et North n'était pas en reste. Sujet à de violentes colères pour tout et n'importe quoi, constamment de mauvaise humeur et particulièrement odieux dans ces moments-là, il communiquait cela à ses camarades via son pouvoir d'empathe qui partait également à la dérive. Pas étonnant de comprendre pourquoi les choses ont encore davantage dégénérées.

C'est lorsque Pitch lança son armée de cauchemar sur le royaume de Corona qu'eu lieu le drame. Alors qu'ils se rendaient sur place dans le pitoyable état qu'était le leur - à part Jack qui ne détachait pas de sa bonne humeur- sauvant par là-même quelques enfants, un regrettable incident eu lieu. En effet, le Marchand de Sable endormi tous les gardiens à l'exception de Jack lors d'une tire malencontreuse de son précieux sable et lorsqu'ils sortirent enfin du pays des rêves, la bagarre entre Pitch, Sand et Jack était déjà bien avancé. En réalité, North préfère ne pas se rappeler ce moment-là et la douleur extrême de se sentir totalement impuissant en voyant la flèche noire transpercer son plus vieil ami. C'était la deuxième fois dans son existence, aussi longue fut-elle et elle ne fut pas moins dure à avaler que la première. Il ne se souvient pas bien de comment il a réussi à sortir de sa léthargie suffisamment vite que pour sauver Tooth des chevaux-cauchemar de Pitch.Tout ce qu'il sait, c'est qu'il était visiblement dans une rage extrême, dévoré par la fureur et la haine. Les souvenirs redeviennent un peu plus clair à partir du moment où Jack fit explosé ses pouvoirs, se vidant de son énergie et que notre bon Père Noël remit enfin les pieds suffisamment dans la réalité. De retour au QG d'Alexander, les choses ne semblaient qu'empirer. La prise de conscience fût rude, perdre un des leurs, comprendre qu'ils peuvent tout à fait disparaître… Mais Jack les pousse à se relever pour que la mort de Sand n'ait pas été vaine. Et la colère qu'Alexander avait réussi à contrôler fût remplacée par la détermination d'en finir avec ce foutu croquemitaine. Il parvient même à dire que Pâques ce jour-là était plus important que Noël, c'est pour dire. Ainsi, ils se rendirent tous au QG de Bunny pour l'aider dans ce qui devait être la plus belle fête du Printemps qu'on n'ait jamais vue. Hélas, Pitch réussi à distraire le plus vaillant physiquement des gardiens, Jack. Et pendant qu'il baratinait le très jeune gardien, ses cauchemars réduisaient en bouillie les milliards d'œufs qui devaient être cachés aux quatre coins de Vesta. Malgré un moment de doute, les gardiens acceptèrent de faire encore une fois confiance à leur jeune recrue et de se rendre au Royaume de Corona où leur ennemi semblait avoir monté un camp provisoire. Aidés de quelques enfants et de leur croyance envers eux ainsi que ce qu'ils représentent, ils parviennent une fois de plus à mettre Pitch en déroute et ils l'espéraient pour de bon, cette fois. Mais l'apothéose de cette victoire, ce fût tout de même le retour du Marchand de Sable, ce qui était tout à fait inespéré pour eux. Mais ils pouvaient l'affirmer, tout était bien qui finissait bien.

Du moins, c'est ce qu'ils pensaient tout en savourant pleinement cette nouvelle victoire sur le Croquemitaine. Aucun d'entre eux n'aurait pu prévoir que plusieurs années plus tard, The Witch mènerait sa grande inquisition et réveillant dans son sillage les démons d'autrefois, ceux là-même qu'ils avaient pourtant combattu des années auparavant. Ce jour-là, North poussa un énorme soupire et dans un grognement s'exclama : « Jamais tranquille… ». Toutefois, notre ronchon Père Noël ne se mêla jamais de politique. L'Homme de la Lune avait été clair à ce sujet, ils doivent continuer à bien leur mission, dans les conditions les plus acceptables possible et dans une neutralité impartiale. Et quand l'Homme de la Lune parle, il faut l'écouter. Dès lors, North continue son inlassable travail, émerveille les petites et les grands un jour par an, tout en gardant un œil sur l'avancé de la noirceur qui ne tardera pas à refaire surface. Il vit désormais avec Sandy et Tooth dans un appartement à Riorim, sans doute l'endroit qui a le plus besoin d'eux en ce moment. Il y apparaît sous la forme qu'il avait à sa naissance, un homme de haute stature, noir de cheveux aux yeux d'un bleu profond avec un caractère de cochon. Passant pour un simple fabricant de jouet taciturne qu'il ne faut certainement pas déranger, il garde un œil attentif sur sa carte de Vesta et continue ses discussions philosophiques avec Moony.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 550
Âge : Très très vieux
Mon Histoire :
Sérieux Moony ? De la neige ? Tu sais que je détestes le froid ...


... je ne rigole pas Moony ... la prochaine fois on fait les réunions avec tous les gardiens à Riorim ....


T: Hahah j'ai planqué le chocolat en poudre de North ... mais j'ai dit que c'était toi qui l'avais jeté
N: Aisling Sandman Cloudream cauchemar ambulant si ce que dit chaton est vrai je vais te tordre le cou ...
S: Hein qui que quoi comment ? j'ai rien fait j'suis innocent je dors !


~
Dispo RP : OUI

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 227
Date d'inscription : 11/11/2017
Dim 10 Déc - 18:26
Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Sex Keur :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: :aaah: Fesses Fesses Fesses Fesses Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit Lit


MERCI MERCI


Déja Bienvenue parmi nous Potté je te redis encore MERCI parce que voila, c'est North et je on l'attendais avec impatience Potté

Si tu as la moindre question concernant son histoire et tout et tout, tu n'hésites pas UNE SECONDE à me Mp j'aime les MP je me ferais un plaisir d'y répondre, même si c'est pour un détail ou autre Potté

Ouais non mais Richard Argh Bave Bave Bave Lit Lit

Bon courage pour l'écriture  de la fiche ! J'ai hâte  Hihi  Hihi   Argh


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 863
Âge : vite

Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !


Un jour, j’aurais la foi de refaire mon profil que Robyn à pourri What a Face un jour... xD
Schizophrénie : drago bludvist ⎪hansel petrovicth ⎪ vael moreau ⎪ harris h. dunbroch
Messages : 720
Date d'inscription : 15/01/2017
Lun 11 Déc - 5:35
Ah ouais rapide
Bienvenue à toi ! Et bon courage pour ta fiche !
Moi aussi, je plussoie son choix de feat pour ce scenario Hihi
Si tu as des questions n’hésite pas ! Ma boite à mp est ouverte et je répond relativement vite !

Tu as une semaine pour finir ta fiche et si besoin, tu peux demander des délais en passant directement par ta fiche ou si tu veux pas t’étaler pour les raisons, tu peux aussi nous le demander par mp.

Je crois que j’ai rien oublié


I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ (c) endlesslove.
“ white R. ” ▵

(compte admin) ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Lun 11 Déc - 7:52
Merci à tous les deux, je fais au mieux pour vous contenter Miam
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 295
Âge : 54 ans

Mon Histoire :
Hier est derrière,
demain est mystère,
et aujourd’hui est un cadeau,
c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.

Schizophrénie : bientôt
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Riorim
Lun 11 Déc - 10:43
bienvenue ! ravi de voir ce scénario pris Potté Potté Potté Potté courage pour la suite de ta fiche



Paix intérieur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Lun 11 Déc - 12:57
Merci maître Oogway
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : 2000 ans mais apparence une trentaine d'années
Schizophrénie : aucun
Messages : 10
Date d'inscription : 12/11/2017
Lun 11 Déc - 14:02
*se faufile pour dire bonjour*

NORTH !!!!!!!!!!!!!!!!!!! bounce AngeYaaaas Yaaaas Yaaaas Yaaaas  Ange Ange Ange Potté Potté Potté Potté Potté Potté Coeur Coeur Coeur Coeur Pole dance Pole dance Pole dance Pole dance Culotte Culotte Culotte Miam Miam Miam Miam Miam Chope Chope Chope Chope Chope Miam Sushi Sushi Sushi Sushi :please: :please: :please: :please:

Désolé  ton petit chaton est là :please: et pas de dispute avec Aisling compris sinon plus de chocolat chaud.


*Repart finir sa fiche Hide *
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Lun 11 Déc - 17:58
Petit chat Keur Love Miam Hug Chope Ballon Lèche

Mais euh... je suis sage moi Non
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 550
Âge : Très très vieux
Mon Histoire :
Sérieux Moony ? De la neige ? Tu sais que je détestes le froid ...


... je ne rigole pas Moony ... la prochaine fois on fait les réunions avec tous les gardiens à Riorim ....


T: Hahah j'ai planqué le chocolat en poudre de North ... mais j'ai dit que c'était toi qui l'avais jeté
N: Aisling Sandman Cloudream cauchemar ambulant si ce que dit chaton est vrai je vais te tordre le cou ...
S: Hein qui que quoi comment ? j'ai rien fait j'suis innocent je dors !


~
Dispo RP : OUI

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 227
Date d'inscription : 11/11/2017
Lun 11 Déc - 21:26
Ouais Ogway c'est mon keupin Potté Potté j'le fournis en drogue c'est pour ça

*lance une carotte sur Louis*

HAHA LOL LUI SAGE Argh Argh Argh  Voila Blague de l'année Vui Vui

Puis on se dispute pas, on débat Vui même si t'façon ça sert à rien parce que c'est moi qui ai raison Cours Cours


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
S.-Robyn W. Brixton
flightless bird - fairy dust !
avatar
Écus d'Or : 388
Âge : vingt-deux ans.

Mon Histoire : fée orpheline sur neverland, on l'appela clocharde, même si elle fut vite surnommée clochette avec ses tintements par les enfants perdus et peter pan. + c'est une fée qui avait déjà beaucoup voyagé, étant l'une des rares à avoir foulé le sol de gaïa et y avoir fait des rencontres. + elle était heureuse auprès des enfants éternels, et surtout auprès de peter. le seul nuage dans son ciel bleu était les sentiments qu'elle lui portait. + elle mena sa quête afin d'être son égale, pas juste une petite fée, et afin de vivre sa romance. + elle en perdit ses ailes, littéralement, et perdit ainsi tout moyen de retourner au pays imaginaire. + elle erra de village en village, de terre en terre. elle se prostitua pour grignoter un morceau de pain de temps en temps, vendit tout ce qu'elle avait, excepté la haine qu'elle portait envers celle qui lui avait causé du mal et envers son clan : la fée morgane et les fidèles. + elle fit partie de ceux que l'on appelait les rebelles, et connu le triste sort réservé à la majorité : l'exil. + elle est sur riorim depuis le début. + elle vit moins misérablement que les dernières années à vesta, mais ce n'est toujours pas ça, alors elle se saoule pour échapper à sa réalité. + elle a un enfant avec un mec sortit de nulle part. bref, elle ne mène pas la vie de princesse.


Schizophrénie : adélaïde quincy ; clara o. stahlbaum ; ginger t. wordsworth.
Messages : 503
Date d'inscription : 16/01/2017
Localisation : riorim.
Lun 11 Déc - 23:06
Ouayyy o/ Bienvenue par minou Hihi
Du courage et de l'inspiration pour ta fiche Love
Tu fais des heureux avec ce choix de scéna What a Face



“Fairies have to be one thing or the other, because being so small they unfortunately have room for one feeling only at a time.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Sam 16 Déc - 22:20
Sand : C'est ce qu'on dit oui, on débat... ou on se bat ma foi xD

Robyn: Merci m'dame :)

Je pense qu'il va me falloir un petit délai supplémentaire J'ai eu un gros soucis familiale ces derniers jours qui m'ont largement empêcher de faire ce que je devais. Et j'avoue préféré ne pas m'étendre sur le sujet. Désolée encore, d'habitude je suis toujours dans les délais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 863
Âge : vite

Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !


Un jour, j’aurais la foi de refaire mon profil que Robyn à pourri What a Face un jour... xD
Schizophrénie : drago bludvist ⎪hansel petrovicth ⎪ vael moreau ⎪ harris h. dunbroch
Messages : 720
Date d'inscription : 15/01/2017
Sam 16 Déc - 22:53
Accordé !


I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ (c) endlesslove.
“ white R. ” ▵

(compte admin) ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Dim 17 Déc - 9:52
Merci Louis Ange
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 340
Âge : 28 ans

Mon Histoire : “you took a monster
and taught it how to be human.

what you failed to realize
is how little of a difference
there exists between the two.

there is no alchemy
to make flesh from a blade;
only the whetstone, to sharpen it
for the inevitable cut.”

Schizophrénie : Si seulement vous saviez .....
Messages : 111
Date d'inscription : 12/10/2017
Dim 17 Déc - 11:15
Bienvenue jolie coeur
J'ai le droit de dire que le père noël est sexy ??? **
Bon courage pour ta fiche !!!




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Mar 19 Déc - 18:40
Merci Izobel Ange Et oui t'as le droit de le dire Hihi
Revenir en haut Aller en bas
S.-Robyn W. Brixton
flightless bird - fairy dust !
avatar
Écus d'Or : 388
Âge : vingt-deux ans.

Mon Histoire : fée orpheline sur neverland, on l'appela clocharde, même si elle fut vite surnommée clochette avec ses tintements par les enfants perdus et peter pan. + c'est une fée qui avait déjà beaucoup voyagé, étant l'une des rares à avoir foulé le sol de gaïa et y avoir fait des rencontres. + elle était heureuse auprès des enfants éternels, et surtout auprès de peter. le seul nuage dans son ciel bleu était les sentiments qu'elle lui portait. + elle mena sa quête afin d'être son égale, pas juste une petite fée, et afin de vivre sa romance. + elle en perdit ses ailes, littéralement, et perdit ainsi tout moyen de retourner au pays imaginaire. + elle erra de village en village, de terre en terre. elle se prostitua pour grignoter un morceau de pain de temps en temps, vendit tout ce qu'elle avait, excepté la haine qu'elle portait envers celle qui lui avait causé du mal et envers son clan : la fée morgane et les fidèles. + elle fit partie de ceux que l'on appelait les rebelles, et connu le triste sort réservé à la majorité : l'exil. + elle est sur riorim depuis le début. + elle vit moins misérablement que les dernières années à vesta, mais ce n'est toujours pas ça, alors elle se saoule pour échapper à sa réalité. + elle a un enfant avec un mec sortit de nulle part. bref, elle ne mène pas la vie de princesse.


Schizophrénie : adélaïde quincy ; clara o. stahlbaum ; ginger t. wordsworth.
Messages : 503
Date d'inscription : 16/01/2017
Localisation : riorim.
Mar 26 Déc - 21:30
Cucou ! Comment ça se passe avec ta fiche, besoin d'aide ou de temps ?
N'hésite pas à demander Love



“Fairies have to be one thing or the other, because being so small they unfortunately have room for one feeling only at a time.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 0
Âge : J'ai arrêté de compter...

Schizophrénie : Nope
Messages : 19
Date d'inscription : 10/12/2017
Mar 26 Déc - 21:31
Hey Licorne
J'ai presque fini, mais effectivement, il me faudra peut-être encore un peu de temps Hmm
Sauf si j'ai une fougue incroyable ce soir et que je clôture. Hihi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Que pensez vous de la marque Khyam ?
» où êtes vous déclaré?
» l'hiver au Maroc : quelle période conseillez-vous ?
» Où allez vous ?
» Vous avez 200 000 euros?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Connaître le Monde :: Se présenter :: les admis-
Sauter vers: