RSS
RSS



 

tes rêves tu te les foues où je pense (aisling&louis) [R]

 :: Histoires comme ça :: Ping-pong rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 846
Âge : vite

Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !


Un jour, j’aurais la foi de refaire mon profil que Robyn à pourri What a Face un jour... xD
Schizophrénie : drago bludvist ⎪hansel petrovicth ⎪ vael moreau ⎪ harris h. dunbroch
Messages : 715
Date d'inscription : 15/01/2017
Dim 26 Nov - 23:20
En quelques mots

Louis a le bourdon et qui de mieux que celui qui veut donner de l’espoir pour faire la conversation. Les deux têtes de mules se confrontent pour la énième fois. Un dialogue de sourd !




fall away - Twenty Øne Pilots

Il avait un peu trop bu. Non vraiment trop. Il commençait à être vraiment infect avec la fille qu’il avait chassé ce soir pour se passer un peu les nerfs. Au final, de l’humilier et la rabaisser était beaucoup plus plaisant que de coucher avec elle. Son humeur était massacrante, cela allait sans dire. Elle avait finit par se lever et lui donner une claque monumental. Ils étaient attablés à l’Assommoir. Il resta sans bouger, le visage sur le moment très surpris et eut un sourire carnassier et nerveux. Ah… Je l’avais tellement mauvaise… Les gens autour d’eux s’était retournés. Louis se leva brusquement, faisant bruyamment grincer sa chaise et la table sur le carrelage. Des hommes ont du intervenir. L’un d’eux lui colla son poing pleine poire, Louis White-Woods ou non.  

Il était dehors, appuyé faiblement contre un des lampadaire devant le pub. Il venait de vomir. Il était bien trop éméché. Il s’essuyait la bouche avec le revers de sa manche dans un geste absent, retirant un mélange de bile et de sang. Il avait la lèvre fendu après le coup. Il se redressa, tapota le sol du pied et un terrier s’ouvrit. Il se laissa tomber en arrière. Une chute libre très courte et il sentait le sol se reformer sous son dos. Il était allongé dans l’herbe, sur le bout de falaise léchée par la mer que faisait le pointe nord de l’île. Non loin de l’Observatoire. Son jardin secret. Il inspirait fortement, essayant de chasser ses démons. Malgré les litres d’alcool, il n’y arrivait pas. Il souffrait et il avait envie de sortir de là. De sa situation. Il voulait simplement la revoir. Ou de ne l’avoir tout simplement jamais connu.

« Et si… nos chemins ne s’était jamais croisé… » avait-il murmuré comme une plainte, sa voix s’envolant avec le vent glacé qui frappait la pointe de l’île. Comme s’il prononçait un souhait.Il entendit alors un bruit. Il leva simplement la tête et il le vit. Aisling. Il étrécit ses yeux avec menace et laissa lourdement retomber sa tête dans l’herbe. « Allez, viens profitez du spectacle ! Prends pitié du pauvre idiot que je suis ! Vas y ! J’ai vraiment besoin de ça là ! » avait-il commencé à beugler à l’encontre de l’invité. C’est l’alcool qui parlait. Ou presque. La fatigue aussi. Son moral était au bord du gouffre. Dès que je fermais les yeux, je ne voyais qu’elle. « Dégage... » avait-il grogné après un silence, ne sachant même pas si l’homme s’était approché. « Non en fait si viens voir... Je dois te dire un... truc. » dit-il tout en s’asseyant.

acidbrain




I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ (c) endlesslove.
“ white R. ” ▵

(compte admin) ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 550
Âge : Très très vieux
Mon Histoire :
Sérieux Moony ? De la neige ? Tu sais que je détestes le froid ...


... je ne rigole pas Moony ... la prochaine fois on fait les réunions avec tous les gardiens à Riorim ....


T: Hahah j'ai planqué le chocolat en poudre de North ... mais j'ai dit que c'était toi qui l'avais jeté
N: Aisling Sandman Cloudream cauchemar ambulant si ce que dit chaton est vrai je vais te tordre le cou ...
S: Hein qui que quoi comment ? j'ai rien fait j'suis innocent je dors !


~
Dispo RP : OUI

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 227
Date d'inscription : 11/11/2017
Sam 2 Déc - 14:30
tes rêves tu te les foues où je pense
Aisling & Louis
Riorim ~ Time line Actuelle.


L’hiver s’était bien installé sur Riorim, le vent glacé soufflait par rafale et heureusement pour Aisling, il ne neigeait pas encore. Dans ces conditions, il avait pourtant bien dit à Typhaine mais surtout à Alexander, qu’il ne resterait pas sur l’île, et qu’il irait parcourir avec son vaisseau, les terres chaudes de l’est de Vesta. Or il ne savait pas ce qui lui était passé par la tête, mais il était revenu et il affrontait maintenant le froid qui le transperçait. Il revoyait encore la tête moqueuse de North quand il était rentré dans l’appartement, quelques heures plus tôt, totalement pétrifié, n’arrivant même plus à bouger ses petits doigts. Rien que ce sourire railleur lui avait donné l’envie de repartir aussitôt mais l’idée que North reste seul à Riorim lui faisait peur. Il connaissait bien le gardien et c’était peut-être pour cette raison qu’il avait fait demi-tour. Depuis quelques temps, les colères de North s’accentuaient, Tooth’ gérant déjà leurs disputes, ne se sentant pas de taille à canaliser le phénomène et il n’avait pas envie que leur couverture tombe uniquement parce que Monsieur ne savait pas se contrôler quand on disait du mal de sa fête ou de tout ce qui tournait autour. Regardant autour de lui, les mains enfoncées dans ses poches, son nez emmitouflé dans sa grosse écharpe, Aisling faisait le tour des rues pour disperser du sable aux habitants, les plongeant dans un sommeil profond, tout en réfléchissant où il irait sur Vesta quand il repartirait. La situation ne s’améliorait pas du tout et cela le tracassait au plus haut point. Certes, il ne devait pas prendre par au conflit mais il n’avait aucunes envies que l’apocalypse s’abatte définitivement sur son monde.

En pensant à l’apocalypse, il se stoppa net quand il remarqua et qu’il reconnut, qui était l’homme mal en point, allongé dans l’herbe. Son instinct de survie assez développé lui hurlait de se retourner, de fuir au loin mais son coté inquiet et mine de rien gentil le fit s’approcher de lui. Bien entendu, ce n’était que des flots de haine qui sortirent de la bouche de Louis, mais ça, Aisling y était habitué. Se mordant la lèvre il s’approcha quand même, alors que tout son être lui disait qu’il allait se faire avoir, et qu’il n’avait pas intérêt se plaindre. « Pourquoi aurais-je de la pitié pour quelqu’un qui souffre ? » Parce que son âme était pure, et qu’il avait été créé pour ça, pour chercher les gens en souffrance et les aider. Il le regarda s’assoir dans l’herbe mouillé par l’humidité et le froid, et il fit un pas, répondant à son appel, tout en gardant quand même une distance de sécurité. « Ce n’est pas parce que tu fais le fier, que ta carapace est aussi épaisse que le dôme qui entoure cette île, que ce que tu as voulu cacher justement ne remonte pas à la surface. Parfois, il est bon de craquer, d’évacuer ce que l’on a sur le cœur pour se sentir mieux. » De toute façon, que pouvait il lui dire de plus ? Il n’avait pas envie de rentrer dans une énième bataille et même s’il savait très bien que Louis ne le portait pas dans son cœur, il voulait juste le soulager, l’aider comme il lui avait dit, à se sentir mieux.




©️Pando


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 846
Âge : vite

Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !


Un jour, j’aurais la foi de refaire mon profil que Robyn à pourri What a Face un jour... xD
Schizophrénie : drago bludvist ⎪hansel petrovicth ⎪ vael moreau ⎪ harris h. dunbroch
Messages : 715
Date d'inscription : 15/01/2017
Mar 5 Déc - 0:31

fall away - Twenty Øne Pilots

Assis dans l’herbe, il regardait Aisling approcher, mais il restait encore une belle distance entre eux. Il ne savait si l’homme pouvait le voir mais il arquait un sourcil pour le jauger avec dédain. Il affuta encore plus son regard alors qu’Aisling parlait de ne pas avoir de pitié. « Alors pourquoi t’es là pour m’écouter ? Ecouter un connard saoul qui n’a plus aucune barrière pour dire ce qu’il pense. Genre un flot d’insultes à ton égard, ou juste me payer ta tête. » rit-il nerveux. « Car c’est ce que je fais de mieux. » Il expirait avec force. Il avait l’air à bout, fatigué mais ce n’était pas que physiquement. Puis qu’il avait du mal à se concentré au vu de son état.

« Tu peux pas être là juste pour te moquer. C’est pas votre genre... » faisait-il allusion à son titre de Gardien. Aisling s’était alors approché. Le sourire de Louis s’étira et la lune lui donnait un air lugubre. Il le regardait avec malice et les paroles que lui crachait l’homme ne faisait qu’envenimer les choses. Il s’étira d’un coup pour l’attraper par son haut et le tira vers le bas. Son autre main crapahutant, il arriva à son col et le baissait à sa hauteur. « Mais tu m’as pris pour un idiot du village ?! Pleurer je m’en fou ! Je sais faire. J’ai fais que ça toute ma vie !!! » lui hurla t-il littéralement. « A chaque gifle qu’elle me mettait... A chaque jour qui se passe sans elle... »

Il tira un peu plus sèchement sur Aisling, comme s’il secouait un animal ou un enfant. « Dis moi... C’est à cause de toi que je rêve trop souvent d’elle, non ? Que quand je ferme les yeux je la vois... Je veux que ça s’arrête ! Tu comprends pas ça ! L’espoir c’est de la merde ! Les rêves aussi. La frustration, la douleur, le manque, l’envie ! c’est tout ce que ça éveil ! L’espoir au bout d’un moment, même avec les rèves on les perds !!! Arrêtes... » se mit-il à gémir brusquement en s’attrapant les cheveux pour les tirer. Il se tortillait comme douloureux. « Je ne veux plus voir ce que je n’ai plus ». Plus de Reine, plus de famille, plus l’envie de sourire à la vie.  

acidbrain




I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ (c) endlesslove.
“ white R. ” ▵

(compte admin) ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 550
Âge : Très très vieux
Mon Histoire :
Sérieux Moony ? De la neige ? Tu sais que je détestes le froid ...


... je ne rigole pas Moony ... la prochaine fois on fait les réunions avec tous les gardiens à Riorim ....


T: Hahah j'ai planqué le chocolat en poudre de North ... mais j'ai dit que c'était toi qui l'avais jeté
N: Aisling Sandman Cloudream cauchemar ambulant si ce que dit chaton est vrai je vais te tordre le cou ...
S: Hein qui que quoi comment ? j'ai rien fait j'suis innocent je dors !


~
Dispo RP : OUI

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 227
Date d'inscription : 11/11/2017
Dim 10 Déc - 17:29
tes rêves tu te les foues où je pense
Aisling & Louis
Riorim ~ Time line Actuelle.

"On le fait, ça fait un bien fou d'ailleurs, mais se moquer d'un homme à terre ce n'est pas fair play ..." Oui ils étaient gentils, mais ils n'étaient pas que ça ... le monde ne se résumait pas à être tout blanc ou tout noir, mais ce n'était pas la question du moment. Celle qui tracassait Aisling était de pourquoi il restait et surtout pourquoi il s’avançait car Louis avait commencé à faire ce qu’il disait. Il venait de l’attraper brutalement par son col pour approcher son visage du sien. Outre le fait qu’il avait failli perdre l’équilibre, Aisling plissa le nez au vue de l’odeur que Louis dégageait, l’alcool lui piquant même les yeux. Or ce dernier décida que la barrière normale de sécurité qu’il y avait entre deux personnes normales n’était pas assez franchi car il tira un peu plus sur l’habit du marchand de sable. Arrivant malgré tout à ne pas tomber sur Louis, qui était bien capable de lui mettre un coup de poing pour ça, il plaça sa jambe derrière lui et positionna ses mains de part et d’autres de la tête du lapin blanc pour avoir un équilibre un peu plus stable. « Bien sûr que je sais, je lis dans ton inconscient ».  Plantant ses yeux bleus clairs dans ceux foncés de Louis, il se mordit la lèvre pour ne pas lui hurler dessus, comprenant l’état dans lequel il se trouvait. « Non c’est faux, tu ne prends juste par la chose par le bon bout. Les rêves sont l’espoir, et c’est ceux pour quoi tu dois te battre. »

Il pouvait sentir toute la douleur du lapin blanc et c’était sans doute pour ça, qu’il s’était approché de lui, alors qu’il le voyait souffrir de plus en plus. « La douleur, le manque, l’envie ... » Il avait murmuré ces mots, qu’il connaissait aussi, qu’il avait vécu dans sa chaire avant de devenir gardien, ces mots qu’il combattait car ce n’était rien d’autre que Pitch qui les distribuait comme des bons points. « Les rêves sont là pour transformer ces mots en félicité, euphorie, passion, une fois que tu les as réalisés. Je ne fais rien d’autres que montrer ce que ton subconscient désire plus que tout. A toi après de te donner les moyens pour y arriver. » Sa voix était devenue plus dure, presque plus combattive. Certes il ne portait pas Louis dans son cœur, à la vue de leur relation mais justement, s’il devenait plus souple, moins aigri, il était certain qu’il pouvait s’entendre avec lui. « Bat toi pour elle ! Sors du joug de The Witch et retrouves ce que tu as de plus précieux car au fond, c’est ça dont tu as envie ! »


©️Pando


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 846
Âge : vite

Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !


Un jour, j’aurais la foi de refaire mon profil que Robyn à pourri What a Face un jour... xD
Schizophrénie : drago bludvist ⎪hansel petrovicth ⎪ vael moreau ⎪ harris h. dunbroch
Messages : 715
Date d'inscription : 15/01/2017
Sam 30 Déc - 23:56

fall away - Twenty Øne Pilots

Louis l’avait saisit par le col et tiré vers le bas. Il voulait le ramener à sa hauteur, le malmener un peu car il débordait de peine et de colère. Il voulait asseoir aussi son autorité, le peu qu’il avait, il la consommait avec excès. Il avait fini par lui cracher sa douleur avec mépris et une détresse qu’il était incapable de cacher car elle débordait de tout ses pores. Aisling lui attrapait alors le visage. Louis se raidit, ne s’attendant pas au contact. Il aurait aimé évité son regard, mais il avait été comme transpercé. Il fronça les sourcils, ses yeux qui rougirent encore plus de larme. Il avait tellement ce sentiment qu’il lui violait son intimité. Il le repoussa sèchement pour qu’il arrête. Louis baissait la tête. Il fit un signe de main dédaigneux pour dire qu’il n’en avait que faire de ses paroles.

Il lui partageait alors sa peine, ce qu’il en pensait de son fichu espoir et ses rêves ! Enroulé sur lui même, assis dans l’herbe fraîche et humide, il essayait de chasser toutes ces images qui défilaient dans sa tête et se retenait de décharger toute sa colère sur Aisling. Ça aurait été si facile… J’aurais même pas eu besoin de me lever. J’avais qu’à me jeter sur lui pour le mettre à terre et le ruer de coup. Aisling tenta encore de faire briller la flamme de l’espoir qui était presque éteinte en Louis. Ce dernier se balançait légèrement, dans le remous des vagues de l’alcool qui coulait dans ses veines. Aisling mit du coeur à ses paroles, mais tout ne faisait qu’énerver un peu plus le lapin perdu. Il secouait la tête pour dire qu’il réfutait tout. Lui dire qu’il voyait simplement ce qu’il désirait et qu’au final Aisling n’y était pour rien, n’était pas la meilleure des idées. Il n’était pas en état de l’admettre. Il fallait que ce soit de la faute de quelqu’un.

Il lui disait de se démener pour toucher ses rêves. Louis roula sur le sol, dans le but de trouver la position adéquate pour se relever. Il s’emmêla avec ses pieds, trébucha légèrement et se rattrapait au gardien puis le crapahuta pour se mettre debout. Il le repoussa sèchement, les deux mains sur la poitrine. « Mais tu crois que je ne fais rien ? Tu crois que si j’en étais capable, je serais encore là ! » Il s’approchait de lui et le bouscula une nouvelle fois. Inconsciemment, il le faisait reculer en direction du bord de la falaise. Tout traduisait ce problème à faire disparaitre tout ce qui pouvait le toucher. « Toi qui vois tout ? Tu connais mon histoire ? » commençait-il à s’emporter. Il lui prit brusquement la main d’Aisling pour la coller contre sa poitrine ou on ne sentait aucun battement. « Tu le sais ça ?! Tu sais quel emprise elle a sur moi ?! » avait-il fini par hurler, le visage rouge cramoisi de colère. La sorcière avait son coeur et faisait ce qu’elle voulait de lui.

acidbrain




I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ (c) endlesslove.
“ white R. ” ▵

(compte admin) ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Histoires comme ça :: Ping-pong rps-
Sauter vers: