RSS
RSS



 

Le thé c'est bon pour la santé } feat Zhen Xuan

 :: L'Île de Riorim :: Ouest de l'Île :: Les habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 550
Âge : Très très vieux
Mon Histoire :
Sérieux Moony ? De la neige ? Tu sais que je détestes le froid ...


... je ne rigole pas Moony ... la prochaine fois on fait les réunions avec tous les gardiens à Riorim ....


T: Hahah j'ai planqué le chocolat en poudre de North ... mais j'ai dit que c'était toi qui l'avais jeté
N: Aisling Sandman Cloudream cauchemar ambulant si ce que dit chaton est vrai je vais te tordre le cou ...
S: Hein qui que quoi comment ? j'ai rien fait j'suis innocent je dors !


~
Dispo RP : OUI

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 227
Date d'inscription : 11/11/2017
Sam 25 Nov - 16:48
Le thé c'est bon pour la santé
Aisling & Zhen
Riorim ~ Time line Actuelle.
Aisling regardait par la fenêtre, cet air éternellement rêveur accroché sur son visage. Il n’y avait pas le moindre bruit dans l’appartement mais pourtant on aurait pu entendre, si on tendait bien l’oreille, une multitude de chose. Les yeux rivés sur le ciel, il le scrutait patiemment depuis des heures, comme s’il s’attendait à voir surgir quelque chose à travers l’épaisse masse nuageuse. Quoi ? Même lui ne le savait pas, mais il attendait, tandis que son esprit vagabondait ailleurs, emplissant ainsi l’espace de l’appartement de cris joyeux. Mélancolique, Aisling l’était régulièrement, mais surtout quand il se retrouvait seul, que ces deux complices et comparses de toujours n’étaient point là. Depuis que Riorim existait, ils avaient décidé, enfin l’Homme de la Lune leur avait demandé d’être à l’écoute de ces habitants, privés de mémoire, dans une nouvelle vie. Bien entendu, Toothania avait été la plus affecté, la plus horrifié, elle, la gardienne de la mémoire, que l’on puisse modifier des souvenirs comme ça, juste pour des questions politiques. North s’en fichait, enfin il ne montrait aucuns signes extérieurs d’intérêt majeur, mais il avait quand même accepté ce plan, de vivre en colocation quelques semaines par mois, pour ne pas éveiller les soupçons. Et lui ? Oh il avait été aussi révolté au début, puis il était passé par une phase de tristesse mais au final, ses rêves lui avaient fait voir le bon coté des choses. Qui dit nouvelle mémoire, dit nouveaux rêves, où anciens rêves inconscients transformés en de nouvelles choses et ça, au final, ça l’excitait plus que tout. Son imagination sans limite le poussait à voir ce dont ces personnes étaient capables pour survivre car de tout temps, pour lui, les rêves étaient l’échappatoire nécessaire à la survie pour les êtres. Et dans la situation où on les avait mis, exprès, en punition à leurs actes, c’était ce qu’ils faisaient. Rêver d’un monde meilleur, d’une utopie où ils seraient libres de mener la vie qu’ils auraient choisi, et pas une que l’on aurait imposé.

Descendant de son perchoir, sachant pertinemment que son vaisseau n’apparaîtrait pas dans son champ de vision, à la vue du peu de magie qu’il y avait sur Riorim, Aisling préféra finalement sortir de son état léthargique. La journée allait bientôt prendre fin, et son travail commencerait plus tôt qu’il ne l’aurait voulu. S’étirant comme un chat pour se réveiller totalement, il fut pris d’un petit frisson. Marmonnant dans sa bouche que même le royaume du Nord était plus agréable, il passa dans le hall d’entrée pour modifier le thermostat du chauffage. Autant profiter qu’Alexander ne soit pas là pour réchauffer l’appartement. Un sourire enfantin se dessina sur ses lèvres quand il vu les chiffres augmenter pour atteindre les 25°. Quand il rentrerait ce soir, il pourrait soupirer de bonheur à l’idée de marcher pieds nus sur le carrelage qui ne serait pas froid, et de se mettre dans ses draps en sentant tout autour de lui la chaleur l’enveloppait. Comme quoi, il ne fallait pas grand-chose pour le mettre de bonne humeur. Un petit rêve de confort et de bien être pour que sa mélancolie s’envole. Retournant dans la pièce à vivre, il se stoppa quelques instants devant la porte de la cuisine, rentrant dans une intense réflexion tout en se dirigeant vers les placards où son nom était inscrit en très grand. Prenant un petit sac, il jeta dedans deux pochons aux couleurs vives tandis qu’il se parlait seul. Il savait ce qu’il allait faire ce soir, cela faisait un moment qu’il n’avait pas vu Zhen, et il avait envie depuis quelques temps de faire du cas par cas. Filant dans sa chambre, il attrapa une de ses écharpes qui se trouvait sur la chaise à coté de son armoire, avant de jeter un coup d’œil dans la glace. Cela lui faisait toujours étrange de voir son ancienne apparence, celle qu’il avait quand il n’était qu’un simple mortel, dans le reflet du miroir. Depuis des millénaires, il était le gardien des rêves et de l’imagination, et sa forme reflétait ce qu’il était devenu. Mais avec le conflit de The Witch, eux, les gardiens, ne pouvaient plus prendre le risque d’être aperçu dans leurs véritables formes, surtout ici, à Riorim. C’était pour ça, que Moony leur avait fait acquérir ce don de métamorphose. Ça n’allait pas bien loin, juste pouvoir camoufler ceux qu’ils étaient devenus par ceux qu’ils étaient avant. Secouant la tête pour chasser les pensées négatives qui commençaient à arriver, il sorti de la pièce d’un pas léger. Attrapant sa veste sombre, il la ferma jusqu’au haut de son cou, de peur d’avoir froid à l’extérieur.

Le crépuscule était en train d’arriver sur Riorim, et les rues se vidaient de la population. Déjà qu’en journée, on ne pouvait dire qu’il y avait foule, seuls quelques courageux et sans doute fêtard sortaient maintenant. Les mains dans les poches, le nez dans son écharpe, Aisling observait tout, étant à l’affut du moindre bruit, de la plus petite pensée résiduelle qui pourrait se transformer en cauchemar. Doucement, il leva un peu la main droite de sa poche, et fit apparaître de longues traînés de sables dorés, qui envahirent la rue, et qui se dissolvaient quasiment instantanément. Lui-même plus détendu, il arriva rapidement devant la maison de celui qu’il était venu voir. Toquant trois coups, il attendit patiemment, en regardant les alentours. « Zhen ! J’espère que je ne te dérange pas ? Je sais que je viens à l’improviste, mais je me suis dit, qu’avec ce temps, un petit thé pourrait être revigorant. » La porte s’était ouverte, et Aisling avait eu un grand sourire, alors qu’il faisait bouger devant le nez de l’homme, le petit sac où il avait mis les pochons. « C’est moi qui ai composé le mélange, c’est donc une nouvelle création en édition limité. » Pour les habitants de Riorim, il était l’herboriste joyeux, bavard, mais énigmatique qui arrivait à faire des thés sur mesures, où des infusions aux vertus presque magique et ce statut lui convenait parfaitement. « Oh, mais … je n’avais pas vu l’heure, c’est plutôt à manger que j’aurais dû apporter … j’en suis confus ! » Techniquement, Aisling ne faisait plus attention à ça. Il mangeait pas par faim, parce qu’il n’avait plus besoin de se sustenter, mais vraiment par plaisir, de savourer les gouts et les parfums. Forcément, quand il était en présence d’humains, il se rappelait mentalement à l’ordre et c’est vrai qu’il était penaud. Le thé, certes substance très agréable, dont il était véritablement accro, ne nourrissait pas suffisamment pour en faire un repas et il espérait que Zhen ne lui en veuille pas trop pour ça. Oui, pour la nourriture, pas pour le dérangement, parce qu’au final, Aisling avait ses propres priorités.

©️Pando


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 295
Âge : 54 ans

Mon Histoire :
Hier est derrière,
demain est mystère,
et aujourd’hui est un cadeau,
c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.

Schizophrénie : bientôt
Messages : 103
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Riorim
Mar 28 Nov - 8:55
Le thé c'est bon pour la santé
Aisling & Zhen
Riorim ~ Time line Actuelle.
Zhen avait fini sa journée de travail et savourait la tranquillité qu'offrait son retour chez lui. Il n'avait pas une grosse clientèle, juste assez pour vivre dans son modeste appartement, mais il ne s'en attristait pas. Certains n'avaient pas la chance d'avoir un toit sur la tête, alors il ne voyait pas l'intérêt de convoiter plus lorsqu'on possédait déjà beaucoup.

Naturellement, avant de se lancer dans la préparation de son repas, ces pas avaient retrouvé le chemin du mannequin d'entraînement trônant toujours dans un coin de son salon. C'était un vieux réflexe qu'il ne pouvait refouler, même s'il s'était juré de laisser le combat derrière lui, tout comme il n'avait pas le coeur de jeter cet objet. Lentement, il fit les enchaînements familier, inspirant se concentrant sur ces gestes et les bruits du bois à chaque impact sec sur les différentes parties, tout aussi méthodiquement, il accéléra la cadence. L'Asiatique continua ainsi jusqu'à en avoir mal aux poignets. Il poussa un soupir, rassuré de ne pas avoir perdu la main, mais aussi un peu honteux de continuer de s'entraîner malgré son voeu. Qu'il le veuille ou non, au-delà de toute logique, le kung fu faisait parti de lui.

L'acupuncteur s'était ensuite détaché de son entraînement et se dirigea vers la fenêtre pour admirer le crépuscule en fumant sa cigarette. Il admira les nuances qu'offrait la fin de la journée jusqu'à voir une silhouette familière se diriger par ici. Réprimant un sourire, il éteignit avec soin sa cigarette dans un cendrier qu'il posa ensuite sur la table. Lorsque l'ancien maître de kung fu arriva à la porte, son futur visiteur avait toquer trois coups.

"Tu ne me déranges jamais, mon ami." Annonça-t-il avec un sourire bienvaillant. "Et justement, je me disais qu'un petit thé serait parfait pour clôturer cette journée, tu arrives donc à point nommé." Continua-t-il en ouvrant d'avantage la porte pour qu'Aisling puisse entrer. Le sourire de l'Asiatique s'était agrandi en voyant le petit sac être agité sous son nez. "A l'odeur, cela semble déjà délicieux." Commenta-t-il alors que son ami lui expliqua qu'il s'agit d'une création en édition limité. Il était flatté de pouvoir goutter cette nouvelle création.

Aisling avait un véritable don dans ce domaine, de quoi ravir les amateurs de cette boisson comme Zhen. En plus, il se dégageait de l'herboriste comme une impression familière, sans que l'Asiatique ne puisse mettre un mot dessus, qui fait que cela avait accrocher tout de suite entre eux.

Il conduisit son visiteur jusqu'au salon. "Ce n'est rien, j'allais justement faire à manger, j'ai assez pour deux personnes si tu n'as rien contre les nouilles sautés." Expliqua-t-il avec un geste d'invitation vers le canapé. "Il doit me rester un ou deux dim sum, si tu préfères, et quelques pâtisseries qui iront certainement à merveille en accompagnement de ton thé." Proposa-t-il. Zhen savait combien son ami pouvait être gourmand. "Un repas offert est la moindre des choses en échange de pouvoir goûter à une nouvelle création en édition limité." Précisa-t-il au cas où Aisling se sentirait gêner par sa générosité.

©️Pando



Paix intérieur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 550
Âge : Très très vieux
Mon Histoire :
Sérieux Moony ? De la neige ? Tu sais que je détestes le froid ...


... je ne rigole pas Moony ... la prochaine fois on fait les réunions avec tous les gardiens à Riorim ....


T: Hahah j'ai planqué le chocolat en poudre de North ... mais j'ai dit que c'était toi qui l'avais jeté
N: Aisling Sandman Cloudream cauchemar ambulant si ce que dit chaton est vrai je vais te tordre le cou ...
S: Hein qui que quoi comment ? j'ai rien fait j'suis innocent je dors !


~
Dispo RP : OUI

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 227
Date d'inscription : 11/11/2017
Dim 10 Déc - 16:48
Le thé c'est bon pour la santé
Aisling & Zhen
Riorim ~ Time line Actuelle.
Le sourire qu’il avait sur ses lèvres s’étira encore plus quand Zhen l’accueilli avec chaleur. Il aimait bien les habitants de Riorim, souvent injustement condamné à l’exil forcé sur l’île, mais qui le lui rendait bien. « Il faut croire que j’ai le don pour tomber à pic ! » Souvent il allait là où il sentait qu’on avait besoin de lui. Ce n’était pas forcément des gens en détresse, ou même malheureux, mais parfois juste des individus voulant s’évader pour quelques heures, ne plus penser au quotidien. Etant l’un des seuls êtres magiques de l’île, il avait donc gardé sa faculté à sentir l’inconscient des êtres partout ou il se trouvait. « Bien entendu qu’il l’est ! » Faisant un petit clin d’œil à l’asiatique, Aisling passa le pas de la porte, entrant enfin chez son hôte du jour. Il le suivit jusque dans le salon, admirant la décoration qui lui rappelait la première fois qu’il avait rencontré Zhen. Son sourire se fit plus appuyer alors qu’il repensait à une des phrases de Typhaine, quand elle lui expliquait que même si la mémoire était bridée, le subconscient arrivait toujours à ressortir. Bien entendu, il le savait, et il n’était pas à convaincre quant à la puissance de l’inconscient vu que c’était sur ça qu’il travaillait. Or il rigolait toujours quand la fée des dents se mettait à faire de grands discours sur ce sujet. Tandis qu’il était en train d’enlever sa veste et son écharpe, les posant délicatement sur une chaise de la salle à manger, il leva la tête vers l’horloge et son sourire se transforma en une petite grimace en se rendant compte qu’il était l’heure de dîner.

« Bien sûr que non ! Je mangerai tout ce que tu cuisineras, après tout je me suis un peu invitée à l’improviste... je n'ai pas à faire ma fine bouche !» Penchant la tête en avant comme pour s’excuser, ses lèvres se courbèrent pour faire une petite moue enfantine, tandis qu’il prit place sur le canapé. « Hmm, je m’en régale d’avance ! ». Ce n’était pas parce qu’il n’avait plus à manger pour survivre qu’il devait se priver de bonnes choses. Il avait gardé ça de son ancienne vie, la gourmandise et la délectation. Il n’avait jamais été très riche, sa vie de commerçant ne lui donnait des écus d’or que pour assouvir ses besoins primaires. Or son passé de voyageur lui avait fait connaître mille et une saveur, et il préférait se priver parfois de certaines choses pour pouvoir goûter aux richesses culinaires de Vesta. Une fois devenu gardien, débarrassé justement de ces encombrantes choses que de devoir survivre en mangeant, il avait laissé alors con coté gourmand prendre le dessus, devenant un de ses traits de personnalités majeurs. « Je peux prendre les trois si ça ne te dérange pas, les nouilles, les dim sum et les pâtisseries pour dessert. » Parfois il venait à se demander comment il faisait pour rester svelte avec tout ce qu’il engloutissait. Il soupçonnait même North d’être jaloux de son ventre presque plat. « Mais non mais non, ce n’est absolument rien Zhen, ça me fait plaisir ! » Ses yeux pétillaient de malice alors qu’il haussa un peu la voix pou que l’homme puisse l’entendre de la cuisine. « J’ai une réputation à tenir alors quoi de mieux que de demander l’avis à un spécialiste ! » Un rire cristallin résonna dans le salon. Ce n’était pas de Zhen qu’Aisling rigolait mais bel et bien de lui-même. Une réputation … qu’est ce qu’il n’allait pas chercher quand même. Mais après tout il devait rester dans son rôle, ce rôle qu’il avait à Riorim pour passer incognito, pour ne pas dévoiler la vérité sur l’île au risque de mettre en péril bien plus que sa mission et les gardiens.

Regardant vers la cuisine, il observa Zhen en sortir avec un grand plateau. Il allait se lever pour lui donner un coup de main mais ce dernier, d’un signe de la tête, lui fit comprendre qu’il n’en avait pas besoin, et il resta alors assis dans le canapé. Néanmoins, dès que l’asiatique posa le plateau sur la table basse, il entreprit de disposer les plats comme la convenance l’exigeait. Respirant un grand coup, il s’enivra des senteurs qui s’échappait des différents plats et immédiatement sa mémoire olfactive s’enclencha. Il se souvenait quand le militaire qu'était l'homme avant d'être celui d'aujourd'hui lui offrait un bol de soupe pour le remercier de rester éveiller toute la nuit à ses côtés lors de ses tours de gardes. "Que me racontes tu de beau ?" Ce n'était pas de simples futilités qu'Aisling demandait, mais des détails importants dont il se servait par la suite. « Ton cabinet d'acupuncture fonctionne bien j'ai l'impression ! Encore hier j'entendais deux personnes qui discutaient du fait qu'elles en étaient sorties totalement détendus. » Petit à petit, Aisling amenait Zhen sur le terrain qu'il voulait. Attrapant un ravioli à la vapeur, il le laissa fondre sur sa langue tout en écoutant le récit de l'homme. Hochant la tête, il se saisit de son bol de nouilles et commença alors à les déguster, en mettant un peu à côté à cause des baguettes. « Pour le coup ça n'a pas changé ça ... je ne m'y ferais jamais.» Se moquant de lui-même, il essuya d'une main, la tâche qu'il venait de faire sur son pantalon. « Si Alexander me voyait, je suis persuadé qu'il rigolerait comme une baleine. » Et qu'il lui ferait remarquer par la même occasion que même un sanglier était plus propre que lui. A cette pensée, le marchand de sable leva les yeux au ciel, avant de reporter son attention sur Zhen. « Dit moi, j'ai lu un article dans une revue scientifique la semaine dernière et je voulais ton avis dessus. » Posant le bol sur la table pour ne pas qu'il fasse une nouvelle catastrophe, il se tourna entièrement vers Zhen. « Il paraît que si l’on touche au Shen, on pourrait modifier la mémoire ? les souvenirs et que l’on pourrait même influencer sur les rêves d’une personne ? Cela paraît fou quand même ! C’est pour ça que je voulais ton avis ! »


.

©️Pando


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: L'Île de Riorim :: Ouest de l'Île :: Les habitations-
Sauter vers: