RSS
RSS



 

Longue journée en perspective. [Carrie & Vael]

 :: Le tri sélectif :: La salle des archives :: anciens rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Ven 17 Nov - 13:09

Carrieta & Vael
Walt Disney ▽ Je ne retournerai jamais en enfance, j'y suis toujours resté. 
Aujourd'hui, pas le temps de traînasser, j'ai un programme plutôt chargé. D'après The Witch, je dois créer une porte assez puissante pour laisser passer plusieurs personnes en même temps. Apparemment elle compte faire une grosse descente dans un camp de résistants. Elle veut que ma porte les conduise dans un endroit stratégique dans le but de faire un vrai massacre. Et dire que je participe à ça... Je pense que tu te souviens bien de ce qui pouvait t'arriver si tu montrais un peu trop de résistance.... Oui, je refuse de me retrouver une nouvelle fois sur le sol, couverte de bleus.... Ah ? Je pense que tu aimais que Lapinou te chouchoute ?! Oui mais je n'ai pas envie de souffrir pour ça ! Et en plus de ça, rien n'est garantis qu'il aura deux fois de suite autant de compassion pour moi. Je pense que c'était juste un heureux hasard. Il devait traîner dans le coin et avoir vu le gros me reconduire dans ma chambre. BREF ! Pas de coups, pas de Louis et tout le monde s'en portera mieux ! Ah tu as décidé d'écouter les conseils d'Harris ? Et bien disons que même si je continuerai à me battre pour Louis, il n'y a pas de mal à se montrer prudente. Qui sait, peut être qu'un jour il pétera les plombs et s'en prendra à moi violemment ! Tu l'en pense capable ? Moi j'espère en tout cas, comme tu ça tu ouvriras peut être les yeux. Peut être.... Mais non je sais qu'en réalité ça n'arrivera pas ! Oui !!! Parce que tu es si exceptionnelle ! Bon..... On n'en est pas encore là donc est-ce qu'on peut parler d'autre chose ?

Donc je disais, je dois préparer une porte mais pour se faire j'ai besoin de rires d'enfants. Le rire est tellement plus puissant que le crie ! Et d'après ce que The Witch me demande, deux ou trois bonbonnes de rires ne seraient pas de trop. Rien de tel pour chopper des rires frais qu'un parc pour enfants ! Ensuite il faut que je rentre m'occuper de cette porte, que je l'apporte à The Witch, que je serve de guide à sa troupe (oui parce qu'en plus de lui créer son arme à détruire, je vais être obligée de les accompagner pour pouvoir les ramener ensuite !) puis que je revienne, sans doute traumatisée de ce que je verrais, pour faire mon rapport. Ensuite je devrais aller chercher ceux de Louis.... Oui il pourrait très bien les lui emmener lui même mais je pense que c'est plus amusant de m'envoyer moi. Après tout, avec la journée que je m'apprête à passer quoi de plus naturel que de la finir sur une note aussi réjouissante que les sarcasmes de Louis avant d'aller me coucher ?! Compte pas sur moi, il est hors de question que je rentre dans tes débats sans fin. Moi je me lave les mains à l'acide de toutes tes histoires à se taper la tête contre les murs. ......

Bon... Dans le fond il est vrai que je ferais mieux de me changer les idées et de me vider la tête de toutes ces ondes négatives. Après tout, ma journée n'allait peut être être pas si mal. Il fallait bien que je lui donne une chance. Je n'ai qu'à prendre les événements tel qu'ils arrivent et on verra bien. Première étape, le parc pour enfants ! Juste une chose, car ça je ne me lasserai jamais de te le dire, je suis fatiguée d'être toi. Voilà, maintenant tu peux y aller. Sache que je me débarrasserai bien de toi aussi ! BREF ! Je décide d'ignorer Raison qui est plutôt devenue Connasse depuis quelque temps et je me prépare à ma journée. Après mon entrevue avec Harris la dernière fois, je suis retournée faire les boutiques et j'ai acheté des vêtements qui se portent à Riorim. Moi qui voulais conserver mon or pour la découverte du monde.... je pense qu'il vaut mieux que j'investisse sur le présent. Tu fais une croix à ton rêve ? De un, je vois pas en quoi ça t'intéresse subitement ?! Et de deux, je ne fais pas une croix dessus, je sais simplement qu'il est sur pause pour un long moment donc autant que j'essaye de me concentrer sur ce qu'il m'arrive en ce moment. Hum...Oui, pourquoi pas. Tu as raison. J'ai envie de pleurer..... Et voilà, tu recommences.... C'est juste que tu ne me dis pas souvent que j'ai raison.... Parce que tu as toujours tord. C'est tout. ..... Bon aller, on passe. On est pas là pour écouter nos discussion intracrâniennes. Oui pardon. Donc comme je le disais, j'ai fais les boutiques et j'ai craqué sur un pantalon qui me colle à la peau ! Mais juste ce qu'il faut ! Moi qui ai l'habitude des vêtements amples, surtout après avoir visité Agrabah, je me retrouve toute compressée... Mais j'adore ! Et puis, de vous à moi, je n'ai jamais eu d'aussi belles fesses que lorsque je les moule dans ce genre de pantalon ! Voilà, c'est tout pour moi. Au dessus, j'ai découvert le plaisir d'avoir un sweat ! C'est tout doux, tout chaud.... C'est comme être couverte de câlins.... J'adore ! Devant mon miroir, je ne peux m'empêcher de m'extasier de ma nouvelle tenue que je termine par de petites chaussettes et une nouvelle paire de baskets. Des baskets ! C'est merveilleux ! Et il y en a de toutes sortes et de toutes les couleurs ! Pour ma part, le noir est toujours une couleur qui me suit de près.

Je danse devant mon miroir en m'attachant les cheveux. Mes nouveaux cheveux courts, j'en fais deux petits chignons au dessus de mes oreilles et me voilà fin prête ! Je me regarde une dernière fois. C'est vrai que j'ai l'air d'une enfant..... L'espèce d'une seconde, cette remarque me bouleversa... Comme si, je venais simplement d'en prendre conscience et que ce n'était pas forcément une bonne chose mais.... Il n'y a rien de mal d'avoir simplement l'air d'une enfant, pas vrai ? J'espère que tu n'attends pas de réponse de ma part. ...... Non. Je sais que je n'ai pas seulement l'air, mais la chanson.... Mais quand même. Je ne trouve pas que ça soit si mal de se sentir enfant. Regarde, on dirait que le temps n'a pas d'emprise sur moi. Et pourtant. Oui, et pourtant, du haut de mes vingt-cinq ans, je peux encore passer pour une adolescente ! Et bien, Hourra pour toi, qu'est-ce que tu veux que je te dise ?! Prochaine étape, Neverland. ....Je ne vais pas me laisser abattre par tes commentaires désobligeant. Si toi tu veux vieillir et bien grand bien te fasse ! Moi, je ne suis pas pressée, je ne suis pressée que d'apprendre mais pas de vieillir, je suis pressée de continuer à pouvoir faire de la balançoire ou sauter dans la boue, grimper aux arbres ou faire des marionnettes. Je ne vois pas pourquoi cela devrait être réservé qu'aux enfants. Fou moi la paix, je t'ai déjà dit que je ne te suivrais plus dans ta paranoïa.

Bon c'est bon, je prend mon sac et je me tire. Bonne idée, fait donc ça. Et n'oublie pas les bonbonnes. Je n'oublie jamais les bonbonnes.

Je quitte ma chambre pour rejoindre la grande salle où la Sorcière m'attend, elle me répète ce que je dois faire et me regarde partir. Je traverse la porte par laquelle je suis entrée mais je me retrouve en plein Riorim, il fait bon et le soleil brille sur ma peau. J'ai atterrit pile à coté du parc pour enfants. Je deviens de plus en plus précise, c'est bien, c'est surtout ce qu'Elle attend de moi. La prochaine fois, j'arriverais peut être assise sur un banc ! Là ça serait parfait, je pourrais vraiment aller où bon me semble et atterrir n'importe où mais où moi je le veux ! Donc, je regarde la position du soleil et me dit que ce n'est pas encore l'heure de la sortie des enfants. Ils doivent encore être à l'école. Je regarde de nouveau la position. Je dirais qu'ils sortiront dans une heure à peu près. Bon, ça me laisse un peu de temps pour profiter du soleil et de la balançoire.

Je me dirige vers l'une d'elle en souriant et m'installe. Je commence à me balancer, toujours plus haut. Plongée dans des souvenirs d'enfance, je me mets à rire aux éclats. Je ris encore et toujours pendant au moins cinq minutes ! Je monte et puis je redescends, encore et encore ! Puis à un moment, alors que je redescends, j'ouvre les yeux après avoir bien rigolé et là, je vois une silhouette plus loin, face à moi. Je n'arrive pas à voir son visage qui est caché dans l'ombre d'un arbre. Je ne sais pas pourquoi mais cette silhouette m'a fait peur au point que je pousse un hurlement de panique ! Je m'y attendais tellement pas ! Je ne sais pas qui c'est ni ce qu'il veut et je ne sais pas pourquoi cette personne reste debout, dans l'ombre, le regard fixement tourné vers moi. J'ai envie de lui dire quelque chose mais je n'arrive pas à ouvrir la bouche, j'ai tellement peur que vraiment je manque de me faire pipi dessus ! Mais arrête, qu'est-ce qui te fais si peur ! Il est caché dans l'ombre comme un monstre, il me regarde, il va venir me manger........... Tu te rends compte que tu dis n'importe quoi au moins ? Je te dis qu'il est effrayant ! J'ai peur, Raison. Arrête calme toi et respire un grand coup. Je suis obligée de fermer les yeux sinon je vais me mettre à pleurer ! J'espère que quand je les ouvrirais il ne sera plus là.... ▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Le tri sélectif :: La salle des archives :: anciens rps-
Sauter vers: