RSS
RSS



 

I Have a dream ... Sorry Wrong World ... / Aisling Cloudream / 100%

 :: Connaître le Monde :: Se présenter :: les admis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 15
Âge : Très très vieux
Pourquoi je suis là déja ?
Mon Histoire :
T'façon c'est toujours la même chose, que je parles où que je parles pas on ne m'écoute pas ...
Bien je parlerais plus du tout ça vous fera les pieds et faudra pas venir pleurer

~
pouvoir(s)
→ Sable magique: C'est l'essence même de Sandy.Ce sable lui permet d'endormir tous types d'individus pour un temps qui peut varier (en fonction de la personne et de sa force magique). Une fois endormi, il a la capacité de pouvoir accéder à l'inconscient de la personne et de manipuler ses rêves enfouis/ou non. Il peut aussi agir sur les individus réveillés en créant de gigantesques illusions individuelles ou collectives. Cependant, s'il utilise trop longtemps sa capacité à créer des illusions, il risque de s'y fondre lui même dedans.
→ Métamorphose: Comme tous les autres gardiens, il a le don de pouvoir changer son apparence. Les gardiens, même s'ils ont une forme humanoïde, ne sont plus des humains à part entière, alors pour se fondre parmi la masse et réaliser leurs missions sans trop de soucis, ils peuvent reprendre l'apparence qu'ils avaient avant de mourir

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 25
Date d'inscription : 11/11/2017
Sam 11 Nov - 13:26

Aisling Cloudream

CIT CIT CIT


nom. Cloudream {ouais, nuage rêveur, entre nous ça fait très nom de film pour adulte mais qu'est ce que vous voulez que j'y fasses ... }
prénom. Aisling { Le premier qui dit que c'est un prénom de film goûtera à la saveur de mon poing ... Mais t'façon je m'en fiches parce que ça veut dire Porteur d'Espoir en Gaïen #ChutlesRageux }
âge. Vieux, très vieux { et vraiment bien conservé ... }
conte. Les 5 Légendes + Folklore
personnage. The Fabulous Sandman
date et lieu de naissance. Dunbroch, {il y a genre vraiment trop longtemps pour toi, même ton tri-ailleul était pas encore né c'est pour dire }
situation. Célibataire { Ah comme on dit, les cordonniers sont les plus mal chaussés, distribuer le bonheur ça prends du temps ... }
orientation. Diffuculosexuel { Bon bon ce n'est pas forcément parce que j'ai beaucoup de travail que je ne trouves chaussures à mon pied, mais plus parce que personne n'a grâce à mes yeux ! Tooth' dit que je suis trop "difficile" mais c'est plus parce que j'ai des goûts de qualité et que je suis très intransigeant }
fonction/profession. Marchand de sable { Et pas dealer comme l'affirme North ... je suis un distributeur de bonheur, voila ma véritable fonction ! Je rends les gens heureux en les faisant rêver, surtout en ce moment }
pouvoir(s).  → Sable magique, acquis: C'est l'essence même de Sandy {genre on m'appelle pas comme ça pour rien ... }. Mais en réalité ce n'est pas tout à fait du sable, c'est plutôt un conglomérat de cendres, de terres, et de sol qui est doré, qui a été façonné par l'Homme de la Lune { le premier qui dit que je suis fait à partir de détritus je lui pourris sa nuit }. Ce sable lui permet d'endormir tous types d'individus pour un temps qui peut varier (en fonction de la personne et de sa force magique). Une fois endormi, il a la capacité grâce au sable de pouvoir accéder à l'inconscient de la personne et de manipuler ses rêves enfouis/ou non. {C'est à dire petit coquin que je peux en réalité tout savoir de toi, tes désirs que tu veux enfouir et te les faire voir au grand jour } De plus, il peut aussi agir sur les individus réveillés en créant de gigantesques illusions individuelles ou collectives. Cependant, s'il utilise trop longtemps sa capacité à créer des illusions, il risque de s'y fondre lui même dedans {et après je vous raconte pas comment c'est galère pour que j'en sorte ... la dernière fois ça m'a bien pris un an à comprendre que je m'étais moi même enfermé dans mon rêve #boulet }
→ Métamorphose acquis: Comme tous les autres gardiens, Aisling a le don de pouvoir changer son apparence. Les gardiens, même s'ils ont une forme humanoïde, ne sont plus des humains à part entière, alors pour se fondre parmi la masse et réaliser leurs missions sans trop de soucis, ils peuvent reprendre l'apparence qu'ils avaient avant de devenir des gardiens { de mourir quoi ! Bon c'est assez cool, parce que comme ça je peux être un ninja parmi les autres et là tu sens la puissance en toi. Bon par contre je suis assez vite démasqué parce que si on essaye de me blesser, c'est pas du sang qui va sortir mais du sable et je peux vous assurer que ça fait vraiment très bizarre. }
particularité(s). → Immortalité: Là aussi c'est une caractéristique commune aux gardiens. L'homme de la Lune, n'ayant pas envie de choisir des gardiens tous les deux mois, a décidé d'accorder l'immortalité à ses recrues. {Ouais alors ça entre nous, c'est un peu la fausse bonne idée du siècle parce que bon ok, c'est cool de pas mourir, de pas vieillir mais justement tu vois tous les gens autour de toi dépérir, si t'aimes quelqu'un t'es sur qu'elle/il crevera avant toi de quoi se réjouir pendant une partie de monopoly puis tu vois des milliers de guerres, de choses horribles et de maladies. Parce que oui, t'es p'têtre immortel mais pas invincible ... les maladies tu les attrapent, les bobos ils se soignent comme tout le monde et si on essaye de te tuer et bien ça fait très mal et je sais de quoi je parles ... }
objet(s) magique(s). → Un vaisseau magique qu'il a recouvert de sable { C'est ma maison, un truc vraiment hype avec pleins de chambres et de salles cool. Bon c'est sur qu'il fait un peu sec dedans mais on y est vraiment bien et c'est grâce à ça que je peux voyager entre les mondes. }
→ Deux fouets et une épée qu'il peut faire apparaître quand bon lui semble { Ouais ça dépend de mon humeur. L'épée c'est quand je suis vraiment en colère, les fouets c'est plus pour faire l’intéressant tout en faisant Indiana Jones. Par contre quand j'utilise le fouet et l'épée, je penses que tu as intérêt à partir très loin d'ici parce que là c'est vraiment la très très grosse colère.}
groupe. Les autonomes
avatar. Martin Cutie Freeman

Anecdotes

Volubile : Aisling est souvent considéré comme "bavard". Sa langue subit une impulsion constante. Mais il ne raconte pas des histoires que pour amuser et divertir à la vue de son imagination sans limites. S'il parle, c'est qu'il ne résiste pas à l'envie d'expliquer à ses interlocuteurs tout ce qu'il croit savoir et que les autres, selon lui, ignorent. C’est pour cela que parfois tout le temps, il se fait rabrouer des fois gentiment, des fois méchamment par les autres gardiens. Alors vexé, il va se muer dans un silence reposant, qui pourra durer quelques heures comme quelques siècles.
Expressif : Justement, le fait est, qu’il n’a en réalité par besoin de parler pour se faire comprendre. Son visage a une mobilité incroyable, arrivant à faire passer toutes les émotions qu’il veut. Ses yeux sont rieurs alors que sa bouche fait une moue boudeuse. Ses joues sont gonflées tandis que son nez se plisse sous l’agacement. Ses sourcils se dissocient pour vivre chacune leurs vies tout comme ses pommettes qui ne savent rester statique. Nul besoin d’avoir un dictionnaire pour pouvoir décrypter Aisling. Sa gestuelle est loin d’être en reste car sous ses airs d’être constamment endormi, se cache en réalité une véritable pile électrique, ce qui en réalité n’est pas étonnant, son comportement retranscrivant ce que sa langue ne veut dire.
Déterminé : Il y a  peu de défis qu’Aisling ne soit tenté de relever. Il aime la difficulté, surtout lorsqu'elle vient des gens. Il a aussi le don de briser la glace, de faire tomber le système de défense des personnes les plus méfiantes et de s'assurer la coopération des autres. Ayant le rire facile et la faculté de voir le côté drôle de la vie, Aisling a l'habitude de ne rien dramatiser. Pour lui, les situations les plus dramatiques ont toujours quelque chose d'amusant sur lequel il se concentre instinctivement, utilisant l’ironie pour désarmer ses adverses. C'est un état de grâce qui le préserve de la morosité, de la tristesse, du découragement et des dépressions nerveuses. Mais malheureusement ce n'est pas toujours le cas.
Inattendu : Même si Aisling peut être doux comme un agneau et souriant comme le soleil, une part de noirceur réside dans son cœur. Résidu des cauchemars dont il a été victime il lui arrive de ne plus se maîtriser, et de perdre le contrôle lorsque la mélancolie le gagne. Il devient aussi sombre que sa némésis avec des violents accès de colères et de rages, en voulant à l’humanité entière. Seuls les gardiens arrivent à le raisonner, à faire sortir son âme du sable noire dans laquelle elle se perd, pour retrouver son éclat doré. Souvent, Aisling ne se souvient pas de ce qu’il fait dans ces périodes, il pense que ce ne sont que des mauvais rêves qui ont essayés de passer les barrières de son palais mental.
Affectueux : Son sens de l'amitié est presque excessivement développé. Il peut lui arriver de faire passer les besoins des personnes qu’il considère comme ses amis avant les siens, n’hésitant jamais à aller les voir dès qu’il a le temps. Heureusement qu’il ne donne intégralement sa confiance que très rarement sinon il serait débordé. On pourrait penser que tous les individus sont ses amis, ayant clairement une faculté à se lier d’amitié avec l’autre mais c’est faux. Sous son regard bienveillant et son regard charmant se cache un véritable jugement de l’autre. En réalité, il pense qu’il ne fait que son travail, rendre les gens heureux, les aider à créer des illusions dans lesquelles ils pourront se réfugier. Il est une oreille attentive aux problèmes, il est une épaule solide sur laquelle se reposer mais en rien cela ne justifie une quelconque amitié car dans un accès assez égocentrique et narcissique, c’est lui qui choisit qui pourra bénéficier de son amitié et de son amour. Comme une bête sauvage que l’on voudrait apprivoiser, il vous faudra du temps avant de pouvoir dire « Aisling est mon ami » mais si cette phrase est vraie, jamais vous ne serez déçue car vous découvrirez une autre personne. Fini les faux semblants et les illusions, vous aurez à vos côtés, certes une personnalité presque enfantine mais qui saura se mettre en avant pour vous protéger.

Aime beaucoup le thé * Préfère la chaleur au froid * Adore chanter même si c'est faux * A l'habitude de prendre la mode vestimentaire de l'endroit où il voyage * S'habille souvent avec de grands manteaux ou de grands pulls quand il va à l'extérieur * Sa senteur préférée est celle des feuilles des arbres après la pluie & il aime aussi beaucoup celle de la cannelle et du pain d'épice * C'est un grand gourmand et même s'il n'a pas besoin de manger pour vivre, il le fait par pur plaisir épicurien * Adore la lecture * Se promener très souvent en peignoir/robe de chambre * Est hyperactif même s'il dort beaucoup *

questionnaire.

Votre avis sur la magie ?
Quelle grande question ! Je pourrais passer des heures à vous en parler, à disserter dessus et à débattre avec vous, mais je vais essayer d’être concis. C’est l’essence même de notre vie, de notre âme. Sans magie, nous dépérissons et le monde se fane comme une fleur que l’on aurait laissé à l’abandon. Il n’y a qu’à voir l’état de ces pauvres exilés, les rêves sont ternes et sans éclats car on leur a enlevé. Donc vous l’aurez compris, la magie c’est vital, un peu comme boire de l’eau, manger cinq fruits et légumes par jour, la magie bien utilisée est bon pour le teint. Plus sérieusement, outre le fait que la magie coule dans notre sang, il ne faut pas la prendre à la légère car comme l’a dit une personne célèbre que j’admire, de grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités. La puissance magique ne dépend pas forcément de la taille, où du physique mais de la volonté. Certes nous ne sommes pas tous égaux, certains sont forts, d’autres non, mais s’il y a bien une chose que je peux vous dire c’est que la volonté fait beaucoup de chose. Ce n’est pas parce que votre niveau de magie est faible que vous ne pouvez pas vous en sortir, que vous ne pouvez pas faire de grandes choses qui vous tiennent à cœur car oui, dominer le monde n’est pas la seule option ! Sauver vos proches, les aider à réaliser leurs buts, les faire voyager, les protéger sont de grandes choses à mes yeux. En ce qui me concerne, je me raccrocherais à la phrase que je viens de citer plus haut. Oui j’ai des grands pouvoirs de par la nature même de mon existence. Je dois faire rêver les âmes, enlever la peur et l’angoisse, les faire se sentir bien, et combattre le mal qui rode dans la nuit. Car Messieurs, dames, le mal est là, toujours plus fort et puissant quand le crépuscule tombe, et que les nuages cachent la clarté de la lune. Je suis là pour éclairer les cieux noirs dans lesquels les âmes se promènent pour se gorger de fantasmes et de fictions qui les feront tenir lorsqu’elles se réveilleront dans le monde cruel où nous nous trouvons.

Quelle était votre place avant le conflit avec The Witch ?
Je me glorifierais si je dis qu’elle est l’une des plus importante. Tantôt appelé Morphée, Pedro Chosco, Klaas Vaak, le Bonhomme de Sept Heure mais ça dans ma période plus émo et dark, où encore actuellement Sandman, le marchand de sable, je suis celui qui vous endors et qui veille sur votre inconscient. Alors vous pouvez comprendre que ma place est assez grande. Je voyage dans tout Vesta pour m’assurer que les ténèbres n’ont pas envahi l’esprit des innocents, des enfants surtout parce que pour les adultes, certains sont des causes perdues dont je n’ai pas le temps de m’occuper. J’ai déjà assez de causes perdues dans mon entourage pour ne pas me rajouter du travail supplémentaire et puis, comme on dit, c’est dans l’enfance que tout se joue. Bref, avant le conflit, tout était bien, il y avait bien sur la peur, mais elle s’éloignait rapidement à la vue de mon sable doré. Ce qu’a fait le conflit avec The Witch ? Il a donné de la force à la peur, il a donné de l’espoir à tous ses sentiments négatifs qui font que l’homme aura toujours une part de noirceur dans son cœur. De base, j’ai toujours été du coté de ce qu’on pourrait dire le bien. L’injustice me révolte. Cependant, j’ai un devoir de neutralité qui finalement a pris toute la place dans mon esprit. Les rêves d’un enfant qui aurait comme parents des assassins sanguinaires, des barbares, un enfant baigné constamment dans la violence, l’horreur, la terreur, un petit monstre défiant les lois naturelles né pour tuer, sont les mêmes que les rêves de ceux qui sont entourés d’amour et de chaleur. De plus, le fait que vous plongiez dans le sommeil paradoxal n’est pas du au hasard. Je dois le faire pour tout le monde, méchant comme gentil, vieux comme jeunes, femmes comme hommes. J’ai le devoir de faire rêver chaque individu sur cette planète malgré ce qu’il aurait pu commettre. Heureusement, cela fait des siècles, voir des millénaires que je réfléchi à cette question et si au début, j’étais farouchement opposé à cette idée, je m’y suis fait, petit à petit. C’est comme Typhaine, qui doit récolter toutes les dents, pour créer ainsi la mémoire de Vesta. Elle ne peut pas s’amuser à se dire, non lui je ne le fais pas il a été méchant, ou bien lui je ne lui prends pas ses dents car ses parents ont commis des massacres. Bien sûr, notre travail est justement de remettre les mauvaises graines dans le droit chemin, d’essayer de faire en sorte qu’elles poussent droit pour permettre à des arbres magnifiques d’apparaître. Notre travail est sur le long terme, il ne se fait pas du jour au lendemain, comme North qui frappe les esprits, mais plus petit à petit, nous essaimons l’espoir et le bonheur. Du coup ? Où en étais-je ? Ah oui, The Witch … et bien je vais être honnête, c’est vrai que j’ai eu envie de rejoindre la résistance, de remettre les pendules à l’heure en combattant puis j’ai réfléchi et j’ai compris que je ne pouvais pas. Que serait-il advenu du plaisir de rêver si j’avais été enfermé dans Riorim ? J’ai vu les dégâts qu’elle a fait en les emprisonnant et à chaque fois c’est la même chose. Une rage me prend aux tripes mais mes camarades sont là pour me rappeler qu’il ne faut pas que nous prenions part à ce conflit. Il faut qu’on soit extérieur pour continuer à exister, pour continuer le travail que l’homme de la Lune nous a confié.

Comment voyez vous le reste de Vesta ?
J’adore Vesta, vraiment je trouve que notre monde est rempli de surprises et il m’émerveille constamment. Je suis allé partout, après tout même si je travaille quasiment en permanence, il m’arrive aussi de faire du tourisme. Si je vous dis que je connais Vesta comme ma poche, cela ne serait qu’un gros mensonge car en réalité j’ai un très mauvais sens de l’orientation contrairement à Bunny où North. Je me déplace par rapport à ce que je ressens, aux sentiments que vous, individus, lâchaient dans l’air. Forcément j’ai été en premier lieu dans la partie la plus terrible à mes yeux, dans le monde sans couleur. Pas que le noir et blanc me choque artistiquement, mais plutôt, comment dire, ses habitants, y a vraiment beaucoup de travail. J’ai essayé, j’ai bien passé plusieurs siècles constamment sur eux, presque à délaisser les autres mais finalement je me suis rendu compte que ce n’était pas possible. J’essaye toujours, n’allait pas croire que j’ai abandonné, je ne suis pas homme qui lâche facilement une affaire, c’est juste que je préfère m’occuper d’exceptions, de cas particuliers plutôt que de toute la population, qui entre nous, m’a littéralement épuisé. Après j’ai découvert le royaume du Nord, enfin je le connaissais déjà car c’est là où est situé le QG de North où on fait les réunions a peu près tous les siècles pour voir si ça va bien, enfin je vous ai rien dit bien entendu. Là bas, j’ai rencontré des gens très froid, d’accord c’est une blague de mauvais gout mais faut dire, que je comprends bien pourquoi North est allé se réfugier dans les monts de glaces … Ils sont tous givrés et ce n’est pas une métaphore ... Par contre l’endroit que j’apprécie fortement alors que ce sont véritablement des fous c’est bien sur le pays des merveilles. Ils font un thé des plus délicieux et si vous saviez ce que j’ai pu voir dans leurs inconscients, ça vaut toutes les drogues du monde. Dès que j’ai un petit coup de blues, une petite mélancolie, je vais les voir, me délecter de leurs rêves, de leurs imaginaires et ça me donne un coup de fouets pour plusieurs siècles c’est vraiment bien. J’aime beaucoup la terre des lions, déjà parce que j’aime les animaux, qu’il fait chaud et que pour le coup, je peux vraiment me ressourcer dans ces terres sablonneuses. Mais surtout, ce que j’apprécie par-dessus tout c’est l’imagination des habitants qui ne se tarit pas avec le temps, me faisant voyager intellectuellement dans des histoires passionnantes et brûlantes. Bon après, si vous voulez en savoir plus, je penses qu’un de ces jours j’écrirais un guide touristique, je suis persuadé qu’il sera fort utile à la communauté.


crackle bones


Derrière l'écran
pseudo. Chess
prénom.
âge. 25
pays. French Connexion
fréquence de connexion. Je sais pas trop :/  (là j'suis en arret maladie c'est pour ça que je suis présente XD ) mais avec le taff je dirais 2/3 par semaine (après peut être que ça sera plus ou moins on va voir XD )
inventé ou scénario. inventé
comment avez vous connu le forum. En fouillant dans les tops sites  Muehe
code du règlement. ok by louis
commentaires.  Hihi  Hihi  Hehe  Culotte  Culotte  Rage
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 15
Âge : Très très vieux
Pourquoi je suis là déja ?
Mon Histoire :
T'façon c'est toujours la même chose, que je parles où que je parles pas on ne m'écoute pas ...
Bien je parlerais plus du tout ça vous fera les pieds et faudra pas venir pleurer

~
pouvoir(s)
→ Sable magique: C'est l'essence même de Sandy.Ce sable lui permet d'endormir tous types d'individus pour un temps qui peut varier (en fonction de la personne et de sa force magique). Une fois endormi, il a la capacité de pouvoir accéder à l'inconscient de la personne et de manipuler ses rêves enfouis/ou non. Il peut aussi agir sur les individus réveillés en créant de gigantesques illusions individuelles ou collectives. Cependant, s'il utilise trop longtemps sa capacité à créer des illusions, il risque de s'y fondre lui même dedans.
→ Métamorphose: Comme tous les autres gardiens, il a le don de pouvoir changer son apparence. Les gardiens, même s'ils ont une forme humanoïde, ne sont plus des humains à part entière, alors pour se fondre parmi la masse et réaliser leurs missions sans trop de soucis, ils peuvent reprendre l'apparence qu'ils avaient avant de mourir

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 25
Date d'inscription : 11/11/2017
Sam 11 Nov - 13:26

Histoire

Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité




L'homme de la lune ne nous choisis pas au hasard car dans un autre monde il pourrait être appelé le destin. Many ou Moony comme l’appelle North, est le gardien de notre destiné, celui qui tire les ficelles en quelques sortes. Nous sommes des chanceux, nous les cinq gardiens, les cinq légendes car nous pouvons avoir une vision de ce qu'est notre destin, mais en contrepartie nous avons une mission, la plus grande de tous les temps, protéger les enfants du mal, du danger au péril de notre vie, et j'en sais quelque chose vu que je suis mort deux fois. Et si je devais remourir encore et encore, je le ferais sans aucune hésitation car c'est mon devoir de gardien, même si j'éviterais désormais les flèches noires de Pitch, ça m'a laissé des séquelles. Pourquoi ? Parce que je suis un gardien, celui du sommeil, de l'imagination et du rêve. Je suis le marchand de sable, l'homme qui vous endors dans la tranquillité, la joie et le bonheur grâce à mon sable. Qui chasse au loin les cauchemars pour ne laisser que vos rêves les plus secrets, les plus enfouis, que je fais ressortir une fois que la nuit est tombée. Je suis Sandy mais mon véritable nom est Aisling car vous devez savoir une chose, avant de devenir les gardiens que nous sommes, nous avons été des humains, des simples humains mais aux croyances si fortes qu'elles nous servent encore maintenant. Enfin, il y a des exceptions, Bunny n'a jamais été véritablement humain étant donné qu'il est un Pooka, mais ce n'est pas le sujet, revenons plutôt à moi. Vous connaissez la fameuse phrase 'tout le monde a le droit à une seconde chance ?' et bien c'est un peu ce qui m'est arrivé... visiblement j'ai du faire quelque chose au destin pour qu'il s'acharne contre moi ... mais pourtant je vous jure, je n'ai pas regardé ces petits secrets intimes, je ne suis pas comme ça.

Quelque part du coté du royaume de Dunbroch… durant la période de l’Or Noir

L'homme de la lune était en train de regarder attentivement, avec ces lunettes télescopiques la naissance du dernier gardien mais pas le moins important bien au contraire. Il pouvait entendre les cris de la vie du petit Aisling se répercuter dans la Grange. Quelques minutes à l'air libre et il braillait déjà fortement alors qu'il ne pouvait savoir que juste à coté de lui, sa mère poussait, elle, ses derniers cris. Une naissance pour une mort ? Le destin pouvait être cruel surtout à cette époque sombre mais Moony savait comment la vie de ce bébé allait se dérouler car il l'avait entrevu lors de ses visions, en qualité d'oracle et de gardien du livre de la destin. Parfois il culpabilisait un peu de ce voyeurisme, mais après tout, il n'avait que ça à faire, c'était sa destinée à lui, de surveiller celle des autres et notamment les futurs gardiens.

Le temps passa et le petit Aisling grandit créant tout un monde autour de lui. Il aidait son père au champs et à la récolte, mais ce qu'il préférait par-dessus tout c'était quand il devait aller vendre les objets et les récoltes de son village dans le marché de Dunbroch. Pour ça, il devait prendre la calèche et voyager de nombreuses heures durant. Alors pendant le temps de trajet, il s'amusait à inventer diverses histoires pour masquer sa peur. On l'avait tellement mis en garde contre les vikings, les barbares et tous autres sortes de personnes voulant sa mort que s'il avait écouté sa peur, il n'aurait pas mis un pied sur les planches de cette grande galère. C'était comme ça qu'il la combattait dans son esprit. Et s'il avait été un preux chevalier, comment aurait-il réagi face à ce dragon ? Il lui aurait donné, bien sur un grand coup d'épée dans le ventre. Alors il ferait pareil face à ce rat qui était en train de ronger les cordes qui retenaient les barils de poudre. Cette technique marcha longtemps, très longtemps même et les histoires qu'ils s'inventent devinrent vrai. Un jour, alors qu'il chevauchait son fidèle ami Nos, parcourant les routes du royaume de Dunbroch, il tomba en plein dans une embuscade. Enfin, quelqu'un était déjà tombé dans le piège avant lui, une calèche, finement décorée, qui devait sans doute receler pleins de trésor. La peur s'insinua dans son esprit, il aurait pu fuir s'il n'avait pas entendu les cris des personnes qui se faisaient braquer. En réalité, il avait failli fuir devant tant de sauvagerie et sa paralysie ne faisait qu'augmenter quand il s'aperçut qu'un des hommes le fixait avec un œil torve. Qu'allait-il faire ? Il ne s'était jamais battu de sa vie et les seules fois où il avait voulu s'amuser avec son père, ce dernier lui avait mis une raclée monumentale. Mais là, pas question d'amusement, sa vie et celle d'autres humains étaient en danger. Fermant les yeux quelques minutes, il se mit à prier l'homme de la lune, pour que son destin ne s’arrête pas là. Il se mit à rêver, à se persuader qu’il était aussi fort que les soldats protégeant la famille royale, qu’il était à la hauteur des plus grands combattants. Heureusement que Nos prit peur, hennissant et se cambrant, renversant son propriétaire, le sortant ainsi de sa rêverie passagère. Non, il ne devait pas céder à cette mauvaise peur, il allait combattre ces barbares. C'est ce qu'il fit, non sans douleur mais il y était arrivé, continuant sur cette voix durant toute sa vie.

Moony savait que le temps était compté avant que le monde ne tombe dans le chaos. S'asseyant sur son grand fauteuil d'argent, il poussa un soupir de tristesse avant de prendre ses jumelles. Pitch était à l'apogée de son règne profitant du contexte politico-magique pour régler ses comptes. La peur, la frayeur, les cris, les pleurs, étaient maintenant la norme dans ce monde devenu bien sombre. Certes, il savait très bien qu'un jour il aurait ses gardiens, que l’histoire se calmerait, mais il allait déroger à la règle car il ne supportait plus de voir toute cette souffrance et ce mépris envers la magie. Il allait toucher au cours de la destinée, exceptionnellement en accélérant les choses. Claquant des doigts, son siège s'avança tout seul devant son bureau. Il allait se mettre au travail même s'il n'aimait pas faire ça, mais là c'était vital. Le destin lui pardonnerait sans doute ce qu'il allait faire. Le ciel sombre se zébra d'éclairs, illuminant les ténèbres dans lequel Pitch avait plongé le monde depuis un moment et tout s'enclencha. Au quatre coins du globe, trois personnes décédèrent en même temps et Aisling faisait parti du lot et sa mort ne fut pas la plus douce.

La première fois qu'il avait rencontré des brigands, il avait en même temps rencontré celle qui fut sa femme jusqu'à maintenant. Et pour la dernière fois, en ce jour de la saison des pluies glaciales, il lui faisait promette de toujours croire en ses rêves en essayant de la protéger. Pourtant, il ne pensait pas qu'il allait mourir aujourd'hui en se levant de son lit. Comme chaque matin il y était resté un peu plus longtemps, pour regarder d'abord son épouse dormir paisiblement malgré les temps noirs et surtout pour oublier l'époque à laquelle il vivait. Il fermait encore les yeux, et rêvait d'un monde ou la peur, la maladie, la mort n'existaient pas et où la magie unifierait tous les peuples sous une même couleur. D'un monde ou les légendes et les histoires qu'il lisait avec passion vivaient en harmonie parfaite. C'était son petit rituel avant de retourner dans cette réalité amère. Heureusement qu'il avait sa femme avec lui et inversement. Il aimait quand elle lui disait que grâce à lui, elle pouvait dormir sereinement, ce qui n'était pas le cas de beaucoup de personnes en ce moment. Et après, il faisait sa toilette, puis regardait sa comptabilité, s'ils allaient encore devoir prendre la route pour aller de ville en ville. Le voyage, l'aventure, il sentait qu'il avait ça dans le sang, outre surtout le fait qu'il n'arrivait pas à rester à un endroit concrètement. Quand il sortit à l'extérieur pour chercher un sceau d'eau, il se retint de pousser un petit cri alors qu'il voyait le village saccagé et les barbares l'entouraient. Comment n’avait-il pas entendu les bruits et les cris de la barbarie ? Comment son cerveau et celui de sa femme avaient été anesthésié pour rester dans ce monde utopique dont il rêvait souvent ? Rapidement il se mit en position de combat, ayant depuis toutes ses années progressaient dans l'art de l'attaque, même s'il n'était pas un très grand fan. Cependant tout se passa trop vite à son goût, comme si le destin avait été accéléré. Il prenait des coups, dans les bras, dans le ventre mais il tenait bon, surtout quand il vit leur chef s'en prendre à sa femme. Tout mais pas elle, et avec une force qu'il ne soupçonnait pas, il arriva à se détacher pour aller la sauver. Il lui hurla de baisser sa tête et creva les yeux de celui qui avait osé mettre ses mains sur elle. Alors rapidement, il lui murmura à l'oreille de fuir car il allait les retenir pendant un instant et de penser à lui avant de s'endormir, qu'il serait toujours là pour veiller sur elle, sur son sommeil et sur ses rêves. Au fond de lui, il savait qu'il allait mourir, car il venait de voir passer l'ombre de Noirceur sur la montagne, signe que la mort n’était pas loin, mais sa raison l'obligeait à continuer à croire en la vie, à tous ses rêves qu'il avait pleins la tête et qu'il n'avait pas eu le temps d'accomplir. Il se défendit comme une bête, mais c'était trop tard, on venait de lui enfoncer une lame dans le ventre et de remonter jusqu'à sa gorge. Il avait mal, une douleur jamais égalé le parcouru et il se sentit tombé sur le sol, son sang se rependant partout autour de lui. Il était déjà mort et heureusement, il n'aurait pas à subir en plus le fait d'être incinéré par ces monstres. Enfin, c'était sa dernière pensée, il n'aurait jamais cru qu'en réalité il allait le revivre.

Moony grimaça quand il vu les trois corps étendus, sans vie et secoua la tête pour ne pas imaginer les souffrances qu'ils avaient dû endurer. Heureusement que tout ça n'allait être qu'un ancien souvenir et en un autre claquement de doigt, une nouvelle forme de vie se dispersa sur eux pour ramener d'entre les morts les futurs gardiens.

La première goulée d'air fut douloureuse, un peu comme quand vous êtes resté trop longtemps en apnée. Mais la deuxième, le fut encore plus car c'est à ce moment-là que les souvenirs envahirent la mémoire d'Aisling. Il était mort, on lui avait ouvert le ventre comme à un cochon et ensuite on l'avait réduit en cendre alors par la pure logique des choses il était mort. Mais non, il était bien vivant, en chair et en os. Enfin ça c'était à voir. Regardant ses mains avec effroi, il fut encore plus surpris quand il vu son corps. De cendres noirs, il venait de passer à du sable doré. Tout son être était fait dans cette matière. Mais le plus surprenant et le plus frustrant étaient surtout le fait qu'aucun son ne sortait de sa bouche. Cependant, il n'eut pas le temps de se poser plus de question, qu'une voix résonna dans sa tête. Combattre Noirceur et ramener la paix sur Vesta, parce que maintenant il était un gardien, celui des rêves. Regardant sa main, du sable jaune en sorti et alors qu'il pensait au chevalier qui repoussait la peur, il se matérialisa devant lui. Il était tout simplement émerveillé parce qu'il était devenu. Le gardien de ce qu'il avait toujours choyé et aimé. Or pour le moment, le temps n'était pas à l'amusement mais au combat. Alors qu'il s'envolait maladroitement sur son nuage doré, il fut vite rejoint par un grand homme fortement poilu, un lapin gigantesque ressemblant à un kangourou et à une jeune femme oiseau tout aussi perdu que lui par cette nouvelle vie mais avec un même objectif, rétablir la lumière sur le monde.


Quelques parts dans Halloween Town, vers le milieu de l’ère des deux mondes

Pendant près d’un millénaire, les gardiens avait joué leurs rôles, tenant Noirceur qui en réalité s’appelait Pitch hors d’état de nuire. Cela n’avait pas été facile, il avait fallu toute la puissance des gardiens réunis pour l’enfermer et le surveiller dans son repaire, au fin fond du monde des monstres. A de nombreuses reprises, il était sorti, toujours plus enragé, toujours plus énervé, toujours plus haineux envers le bonheur et la joie mais à chaque fois, les gardiens l’avaient remis à sa place, dans les profondeurs des ténèbres. C’était d’ailleurs grâce à ça que la paix était revenue, que la magie reprenait des couleurs et que la peur paralysante n’était plus qu’un mauvais souvenir. Enfin ce n’était qu’un facteur, mais non moins essentiel pour les gardiens qui vaquaient maintenant à leurs missions plus traditionnelles. Aisling, susnommé Sandy par ses collègues travaillait sans relâche à sa tâche, et chaque nuit, des yeux attentifs et des cœurs croyants pouvaient apercevoir dans la nuit étoilée, des filaments de poussières dorés. Consciencieux, il s’appliquait à faire sortir de l’inconscient de tous les individus, mais en particuliers des enfants, les rêves enfouis, cachés, qui pouvaient ainsi se développer. Il adorait ça, se délectant en parcourant le monde de voir à quel point l’imagination qu’il protégeait, était sans limite. Souvent, les mêmes rêves revenaient, et il faisait en sorte que justement, ils soient originaux pour la personne en question. Puis, il veillait surtout à ce que le sommeil ne soit pas troubler par des angoisses, des peurs irrationnelles. Or ce n’était pas son seul travail, il en avait un, et un véritable. Car pour lui, regarder les vestasiens rêvaient était plus de l’ordre de l’amusement que du dur labeur. Mais son autre tâche, qu’il prenait bien entendu tout aussi à cœur, le mettait parfois mal à l’aise. Il était chargé de garder un œil sur Pitch, de veiller à ce que ses pulsions meurtrières ne ressurgissent pas du placard. Il n’aimait pas tellement Halloween Town, ces habitants étaient parfois ‘sympathiques’ mais leurs inconscients étaient tout aussi sombre que l’endroit qu’ils habitaient. Il s’y rendait uniquement pour voir si Pitch était toujours calme. Hors cette fois ci, il ne le trouva pas. Il cherche pendant de nombreux jours dans la ville des monstres mais son instinct lui disait que Noirceur s’était fait à nouveau la malle. Avertissant les gardiens, tout recommença comme quelques siècles avant, mais pas exactement comme avant. Quelque chose avait changé et c’est lui qui en fit les frais quelques années plus tard.

L’homme de la Lune avait choisi un nouveau gardien, Jack, l’esprit de l’hiver, celui qui devait resouder ses troupes. L’attaque de Pitch n’était en rien une exception mais elle avait de particulier le fait qu’elle dévoilait enfin la véritable nature de Noirceur. Il avait toujours su qu’il était l’opposé de son gardien des rêves mais là, il montrait que ce n’était pas une simple opposition mais quelque chose de plus complexe. Les deux se complétaient, s’additionnaient, se soustrayaient, ils étaient en réalité indissociables l’un de l’autre. Moony le savait, il en avait toujours eu conscience mais il avait espéré secrètement qu’Aisling arriverait à prendre le dessus. C’était fou, lui, l’homme de la destinée, avait aussi quelques rêves utopiques mais son statut l’obligeait à posséder une neutralité. C’était évident qu’une chose pareille arriverait, mais ce qu’il savait aussi, c’est qu’un jour où l’autre, les forces s’équilibreraient enfin.

Sandy avait la même sensation qu’il avait eu, quelques minutes avant sa mort qui l’avait fait devenir un gardien. Il avait une sorte de malaise depuis quelques jours qu’il n’arrivait pas à dissiper. Alors il s’était plongé dans son monde imaginaire où la vie est rose, où les méchants n’existent pas et où tout le monde se fait des calin. Or la situation dans laquelle se trouvait les gardiens l’obligeait à sortir de son cocon. Toothania était en dépression après la perte de ses fées, North perdait petit à petit la boule et Bunny était introuvable. Il n’y avait que Jack, qui pourtant au début se fichait d’être un gardien, qui était présent. D’ailleurs, c’est lui qui le fit sortir de sa rêverie actuelle en l'appelant à l'extérieur pour qu’il le rejoigne. Partager entre suivre le jeune et nouveau gardien et rester auprès des anciens qui dormaient à point fermé, un peu par sa faute dans la chambre d’un jeune enfant qu’il venait de sauver des griffes de Noirceur, il se mordit les lèvres avant de se dire que dans l'endroit où ils étaient, rien ne pouvait leur arriver. Sautant lui aussi par la fenêtre, il rattrapa rapidement Jack qui aperçut un des cauchemars gigantesques de Pitch. Passant en mode attaque, Aisling pourchassa les deux autres qui avaient sans doute pris pour cible des enfants mais en moins de temps qu'il ne faut pour dire ouf, il les avait changé en d'adorables rêves. C'était trop simple et il flairait le piège à plein nez, mais alors qu'il allait dire à Jack qu'il valait mieux rentrer, il entendit la voix assez angoissée de ce dernier l'appeler en haut d'une maison d'un aristocrate local. Se précipitant, il aperçut Pitch en train de discuter et même de soudoyer le jeune esprit. Croisant les bras, il surprit le cauchemar ambulant, qui ne l'attendait certainement pas, pensant qu’il était resté avec les autres. Parlant pour la première fois depuis que Jack avait été nommé gardien, il l’ordonna de s’éloigner de lui. Le jeune gardien était étonné d’entendre cette voix, alors que Pitch ricanait. Pas d’humeur pour rire, c’est lui qui attaqua en premier en faisant apparaître ses deux fouets qui claquèrent dans la nuit noire. Or il savait qu'il n'allait pas tarder à voir l’immense faux qui servait d'arme à son adversaire. Bingo, il avait vu juste et le combat commença à devenir vraiment intéressant. Se concentrant sur les gestes de Pitch, il lui attrapa le poignet avec le fouet gauche et tout s’enchaîna rapidement. Le croquemitaine était véritablement pris comme un puching-ball alors que Sandy montrait à Jack de quoi il était capable. Il l'envoyait valser contre les murs, le sol, il le reprenait en l'air avant de l'envoyer valdinguer contre les pavais de la rue, en contre bas. Certes il savait très bien que ce n'était pas cette petite « secouade » qui allait l'arrêter, mais peut être que comme ça, il pourrait en apprendre davantage sur le pourquoi du comment du sable noir. Descendant pour se mettre au niveau de Pitch qui faisait une parfaite imitation d’un tapis, accompagné de Jack, il fallait avouer qu'il adorait voir Pitch ramper à ses pieds et l'inverse était sans doute fort possible. Il parlait mais Sand ne croyait pas un mot qui sortait de sa bouche, et il avait bien raison. Intérieurement il soupirait, il le savait depuis le début que c'était un piège, il en avait déjà fait l'expérience. Il eut un flot de sable noir et des cauchemars sortirent de toutes parts. Un dernier regard intense avec son ennemi et les ennuis commencèrent. Mais il eut une sorte d'espoir, quand il entendit le traîneau de North arriver dans leur direction, avant de vite déchanter en comprenant qu'il était encore endormi. On n’est jamais mieux servi que par soi-même ? Sandy appliqua ce proverbe à la lettre en combattant dos à dos avec Jack, mais plus ils tuaient de cauchemars et plus il y en avait. Il était temps de prendre un peu de la hauteur et comme un bouchon de champagne, ils s'envolèrent dans le ciel. Le combat était rude, mais il arrivait à tenir le coup. Il entendait que les autres venaient de prendre part et cela lui donna encore plus de hargne pour y arriver même si le cercle noir autour de lui devenait de plus en plus gros. Ne pas avoir peur, il s'était dit ça aussi, quelques instants avant de mourir, mais là ce n'était pas le cas, il arrivait à tenir son ennemi à distance. Cependant, il n'avait pas vu, qu'au-dessus de lui, Pitch l'attaquait en traite, avec une immense flèche. Il ne le comprit que quand cette dernière se planta dans son dos, au niveau de son cœur. Ce n'était pas tant la douleur qu'il ressentait qui le faisait se sentir mal, mais c'était plutôt voir ses rêves partir, se changer en cauchemar et la peur l'envahir. Il n'entendait plus que la voix de Pitch, qui lui disait de le rejoindre, que c'était trop tard, que les rêves n'existeraient plus jamais. Non, c'était faux, il allait sans doute mourir, mais pas ses convictions. Se relevant tant bien que mal sur son nuage doré qui prenait la même teinte que les cauchemars, il soutient fièrement le regard du croquemitaine avant de se faire emporter entièrement par le mal.

Moony avait observé la scène qui se déroulait devant lui sans rien pouvoir faire. Sandman, Aisling, son gardien des rêves venait de périr une deuxième fois. Il était triste, c'était un fait, tous comme les autres gardiens, mais d'un autre coté, il savait parfaitement que ce petit bonhomme cachait bien son jeu, et que si Pitch pensait qu'il l'avait eu, il pouvait se mettre le doigt dans l’œil et même tout le bras.

Tout était noir, tout était froid, c'était un peu la même sensation que quand il avait été un tas de cendre, quasiment deux millénaires avant, sauf que là, il savait parfaitement ou il était. Dans les méandres du chaos et des ténèbres, lui la seule petite lumière. Il entendait tout, son « enterrement », comment les gardiens avaient essayés de sauver Pâques, Jack qui avait désobéi mais pour la bonne cause, il savait tout car encore une fois, il n'était pas mort. Il avait eu le temps de réfléchir à ça, et il avait pensé que c'était à cause du sable, qu'étant donné qu'il était le modèle orignal, le sable noir n'avait pu entièrement l'anéantir mais l'avait juste dissout pour l'amener à la création même des cauchemars. Or il luttait avec son âme, avec son centre pour ne pas finir en cauchemar et tomber du coté de Pitch. C'était dur, une lutte sans merci, et parfois quand la peur était trop forte, il sentait le mal s'insinuer en lui, le dégouttant au plus haut point. Alors il essayait de rêver, de s'imaginer dans son vaisseau-mère, bien au chaud dans son grand lit avec une tasse de thé sur sa table de nuit et ce rêve de bien être lui faisait reprendre espoir. Il n'avait pas le droit de baisser les bras, pas pour lui, mais pour les autres. Pour les gardiens, mais surtout pour les enfants. Un monde sans rêves, sans imagination, serait une hérésie, une chose que lui-même n'arrivait, au final, même pas à penser. Il devait se battre comme il avait toujours fait. Et c'est pour ça, quand il entendit les paroles de Pitch à travers ses cauchemars, qu'il avait presque réussi, qu'il jubilait car les gardiens et les enfants ne pourraient jamais survivre à la vague de noirceur qui était en train de s’abattre sur le royaume de Coronna, Aisling décida que c'était le moment de puiser dans ses dernières réserves. Il n'avait pas le droit de les abandonner, alors que ces enfants allaient se sacrifier pour eux, pour les croyances, pour les rêves ett c'est ça qui lui donna la force d'agir. Il ouvra en grand la faille que Jamie venait de créer dans sa prison parfaite et il se concentra pour briser ses chaînes par son intermédiaire humain. Ça marchait, et pas qu'un peu, il sentait les rêves s'activer à nouveau, et il pouvait entendre que ses amis reprenaient du poil de la bête. Comme un fou furieux, il se jeta sur les cauchemars qui essayait de l'empêcher de partir mais c'était trop tard, la machine infernale que pouvait être Sand était en place. Il se trouvait partout à la fois, dans toutes les têtes de ses petits humains et il se sentait véritablement revivre. Alors il plongea dans la faille, âme baissée pour passer dans son véritable monde, avec un regain de super énergie. Et au bon moment, alors qu'il était en train de se régénérer, il aperçut grâce à son sable ce que Pitch allait faire. Oh non, il l'avait fait une fois pour lui, il ne répéterait pas son action, surtout qu'avec Jack ça serait plus radical qu'avec lui. Alors il l'attrapa par le poignet et le traîna jusqu'au pied de son cocon, et l'expression de terreur qu'avec Pitch paracheva son retour dans Vesta. Oh il allait lui donner une raclée, et une bonne, d'abord en commençant par un bon crochet du droit dans cette figure trop longue. Secouant son poignet, il allait le refaire descendre d'un coup sec quand il s'aperçut que les enfants et surtout ses amis arrivèrent vers lui en courant pour le serrer dans ses bras. Il balança Pitch contre le sil avec une telle violence qu'il l'envoya dans les bras de Morphée pour quelques instants, alors qu'il se délectait des câlins qu'on lui faisait. Heureux, Sandy l'était plus que tout, ils avaient gagné pour le moment, il allait mettre une raclée monumentale au croquemitaine et tout rentrerait dans l'ordre. Enfin c’est ce que c’était dit les gardiens pendant leurs petites sauteries de victoire, sans penser que quelques siècles après, The Witch mènerait l’inquisition que l’on connait, réveillant les vieux démons qu’ils avaient réussir à endormir. Mais pour ça, il fallait adopter une nouvelle stratégie comme Moony leur avait dit car si ils voulaient continuer à faire leurs missions dans de bonnes conditions, il ne fallait pas se mêler de politique. Aisling savait cette règle et jamais il ne dérogea. Il parcourait le monde comme il l'avait toujours fait, mais dans l'anonymat et sans un bruit. Il créait son utopie parfaite en silence, faisant rêver petits comme grands, leur apportant ce bien être si fragile, qui entraînait encore une fois l'univers dans la guerre.  
.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
S.-Robyn W. Brixton
flightless bird - fairy dust !
avatar
Écus d'Or : 162
Âge : vingt-deux ans.

Mon Histoire : fée orpheline sur neverland, on l'appela clocharde, même si elle fut vite surnommée clochette avec ses tintements par les enfants perdus et peter pan. + c'est une fée qui avait déjà beaucoup voyagé, étant l'une des rares à avoir foulé le sol de gaïa et y avoir fait des rencontres. + elle était heureuse auprès des enfants éternels, et surtout auprès de peter. le seul nuage dans son ciel bleu était les sentiments qu'elle lui portait. + elle mena sa quête afin d'être son égale, pas juste une petite fée, et afin de vivre sa romance. + elle en perdit ses ailes, littéralement, et perdit ainsi tout moyen de retourner au pays imaginaire. + elle erra de village en village, de terre en terre. elle se prostitua pour grignoter un morceau de pain de temps en temps, vendit tout ce qu'elle avait, excepté la haine qu'elle portait envers celle qui lui avait causé du mal et envers son clan : la fée morgane et les fidèles. + elle fit partie de ceux que l'on appelait les rebelles, et connu le triste sort réservé à la majorité : l'exil. + elle est sur riorim depuis le début. + elle vit moins misérablement que les dernières années à vesta, mais ce n'est toujours pas ça, alors elle se saoule pour échapper à sa réalité. + elle a un enfant avec un mec sortit de nulle part. bref, elle ne mène pas la vie de princesse.
Schizophrénie : adélaïde quincy ; clara o. stahlbaum.
Messages : 344
Date d'inscription : 16/01/2017
Localisation : riorim.
Sam 11 Nov - 14:02
J'ai suivi un peu le sujet invité sans y poster parce que moi les 5 Légendes... j'y connais presque rien Mdr Mais le feat pour le Marchand de Sable est absolument parfait :please:
Je te souhaite officiellement la bienvenue sur AO Rage
Et de l'inspiration pour ta fiche Fesses Que j'ai hâte de lire d'ailleurs  
Côté blabla staff, tu as une semaine pour faire ta fiche, mais si tu as besoin d'un délai tu peux demander jusqu'à trois semaines supplémentaires What a Face Et évidemment, pour n'importe quelle question, n'hésite pas à embêter le staff (mais plutôt Louis et tous ses comptes pour ce qui concerne ton personnage en lui-même je pense !)
Des zibous, et à très vite alors



“Fairies have to be one thing or the other, because being so small they unfortunately have room for one feeling only at a time.©️ caius
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 150
Âge : 54 ans

Schizophrénie : bientôt
Messages : 58
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Riorim
Sam 11 Nov - 14:10
bienvenue parmi nous, courage pour la suite de ta fiche, j'ai hâte de la lire Pompom Pompom Pompom



Paix intérieur
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 483
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 174
Date d'inscription : 16/01/2017
Sam 11 Nov - 14:36
Hey bienvenue !
Ah non, je suis totalement convaincu avec tous les gif ! Moi je plussoie ce choix de feat !
Bon courage pour ta fiche !
Et hésite pas pour les questions Potté


Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 233
Âge : 28 ans

Mon Histoire :

“you took a monster
and taught it how to be human.

what you failed to realize
is how little of a difference
there exists between the two.

there is no alchemy
to make flesh from a blade;
only the whetstone, to sharpen it
for the inevitable cut.”
Schizophrénie : Si seulement vous saviez .....
Messages : 73
Date d'inscription : 12/10/2017
Sam 11 Nov - 16:51
Bienvenue jolie bouille **
Enchantée de voir ce perso j'ai hâte de voir ce que tu vas en faire. Bon courage pour ta fiche au plaisir de ce croiser ♡




Darkness is your candle.
Nymphadora Tonks ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 35
Âge : Demandes tu au soleil quel âge il a ? Alors tire toi !

Mon Histoire : Je suis né grâce à la peur ressenti par les premiers hommes. ~ Mon existence est régis par la profusion de la peur à travers les mondes. ~ En construction
Schizophrénie : Un animal qui ressemble à un élan mais qui n'en est pas un :hihi:
Messages : 54
Date d'inscription : 26/08/2017
Localisation : Au plus noir de la nuit
Dim 12 Nov - 11:26
Bonjour et bienvenue !!!!
Bonne chance pour ta fiche et je veux un lien bien entendu *-*
Oh et................ Je fais bien plus peur que tout tes cauchemars réunis xD *MEURT* #questcequejemaimeputain !
X) en espérant que tu te plaises avec nous =3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 15
Âge : Très très vieux
Pourquoi je suis là déja ?
Mon Histoire :
T'façon c'est toujours la même chose, que je parles où que je parles pas on ne m'écoute pas ...
Bien je parlerais plus du tout ça vous fera les pieds et faudra pas venir pleurer

~
pouvoir(s)
→ Sable magique: C'est l'essence même de Sandy.Ce sable lui permet d'endormir tous types d'individus pour un temps qui peut varier (en fonction de la personne et de sa force magique). Une fois endormi, il a la capacité de pouvoir accéder à l'inconscient de la personne et de manipuler ses rêves enfouis/ou non. Il peut aussi agir sur les individus réveillés en créant de gigantesques illusions individuelles ou collectives. Cependant, s'il utilise trop longtemps sa capacité à créer des illusions, il risque de s'y fondre lui même dedans.
→ Métamorphose: Comme tous les autres gardiens, il a le don de pouvoir changer son apparence. Les gardiens, même s'ils ont une forme humanoïde, ne sont plus des humains à part entière, alors pour se fondre parmi la masse et réaliser leurs missions sans trop de soucis, ils peuvent reprendre l'apparence qu'ils avaient avant de mourir

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 25
Date d'inscription : 11/11/2017
Dim 12 Nov - 12:56
Yaaaas Yaaaas Yaaaas Coeur Love Love Love Sex Sex Ballon Ballon Keur Keur Keur Lit Lit

Merci à vous tous pour cet accueil chaleureux Fesses Lit Lit Je vais essayer de faire ma fiche rapidement Chope

James: HAHAH Huhu Moi j'ai pas peur des cauchemars /PAN/ Non mais c'est clair qu'il va nous falloir un lien :aaah: :aaah: :please: Fouet Fouet
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 15
Âge : Très très vieux
Pourquoi je suis là déja ?
Mon Histoire :
T'façon c'est toujours la même chose, que je parles où que je parles pas on ne m'écoute pas ...
Bien je parlerais plus du tout ça vous fera les pieds et faudra pas venir pleurer

~
pouvoir(s)
→ Sable magique: C'est l'essence même de Sandy.Ce sable lui permet d'endormir tous types d'individus pour un temps qui peut varier (en fonction de la personne et de sa force magique). Une fois endormi, il a la capacité de pouvoir accéder à l'inconscient de la personne et de manipuler ses rêves enfouis/ou non. Il peut aussi agir sur les individus réveillés en créant de gigantesques illusions individuelles ou collectives. Cependant, s'il utilise trop longtemps sa capacité à créer des illusions, il risque de s'y fondre lui même dedans.
→ Métamorphose: Comme tous les autres gardiens, il a le don de pouvoir changer son apparence. Les gardiens, même s'ils ont une forme humanoïde, ne sont plus des humains à part entière, alors pour se fondre parmi la masse et réaliser leurs missions sans trop de soucis, ils peuvent reprendre l'apparence qu'ils avaient avant de mourir

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 25
Date d'inscription : 11/11/2017
Mer 15 Nov - 23:45
Désolée pour le double post Muehe Sac Sac Mais j'ai enfin fini :aaah: :aaah: :aaah: j'espère que ça va vous convenir Sac Sac


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 268
Âge : plus d’un millénaire

Mon Histoire : Elle est le pire cauchemar des hommes pour ceux qui connaissent son histoire. – Créature marine aux tentacules faites d’un bout d’une tentacule de Kracken, le flair d’un requin, la mâchoire d’un poisson-vipère et les nageoires d’un poisson-lion sur les bras et dans le dos. – anciennement grande-soeur de la Reine des Glaces, elle a eu droit à une deuxième vie donné par la déesse des naufragés, Rán– uc – uc – uc – uc – uc


Schizophrénie : louis white-r.⎥drago bludvist⎥vael lewis-moreau⎥hansel petrovitch⎥harris h. dunbroch
Messages : 172
Date d'inscription : 18/06/2017
Jeu 16 Nov - 20:42
Saluuut !
Alors, pour les petites modifications :please:

Déjà, si tu pouvais retirer les deux smileys qui se baladent dans la fiche. Il y en a un dans la partie question et un autre dans la partie histoire.

Tu mentionnes à un moment les gardiens, en disant qu’ils sont tous humains.
Je cite : « car vous devez savoir une chose, avant de devenir les gardiens que nous sommes, nous avons été des humains, des simples humains mais aux croyances si fortes qu'elles nous servent encore maintenant. »
Bon après, c’est qu’un détail, mais n’oublie pas que Bunny n’est pas humain, mais un Pooka ;)
Ah et si possible, moi je tenais au fait que Bunny ne soit pas mort, mais élevé au rang de gardien, pour garder l’idée qu’il l'un des derniers vivants de son espèce et pas un esprit ressuscité de sa race.

Pour l’Homme de la Lune j’ai lu qu’il avait un livre où tout le destin de Vesta y est écrit et que donc il sait tout. Le problèmes c’est que la façon dont tu le présentes c’est que le destin semble totalement fixe et immuable. Je t’avoue, on n’est pas trop fan de cet omniscience et cette prédiction « imposée ». On préfère que le destin rester variable en fonctions des actes de chacun, le destin peur être réécris. On aime bien l’idée du livre, mais on aimerait qu’il s’écrivent au fur et mesure, qu’il n’ait accès à la vision du futur que sur une certaine période de temps, celui-ci pouvant être changé en fonctions des actions des habitants de Vesta. Donc, on a rien contre le pouvoir d’oracle, mais qu’il soit moins cheater et moins gravé dans la pierre. What a Face

Ah ouais, j’ai lu qu’il était en haut d’un « immeuble » à Corona. Hmmmm.... Le seul immeuble qui existe c’est la Tour de Raiponce ou le Château Hmm je pense que y’a eu une coquille. Hihi

Et je pense que j’ai rien oublié.
N’hésite pas à poster un messages une fois que les modif seront faite et ce sera tout bon



   
Beautiful and poisoned
Oh, my waking world, I leave you for a girl. Cast away into this blight, swimming blindly through the night. Now my heart is bound like a plague upon this sound. And oh, it slips away, such soft decay. Then it grows.

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 15
Âge : Très très vieux
Pourquoi je suis là déja ?
Mon Histoire :
T'façon c'est toujours la même chose, que je parles où que je parles pas on ne m'écoute pas ...
Bien je parlerais plus du tout ça vous fera les pieds et faudra pas venir pleurer

~
pouvoir(s)
→ Sable magique: C'est l'essence même de Sandy.Ce sable lui permet d'endormir tous types d'individus pour un temps qui peut varier (en fonction de la personne et de sa force magique). Une fois endormi, il a la capacité de pouvoir accéder à l'inconscient de la personne et de manipuler ses rêves enfouis/ou non. Il peut aussi agir sur les individus réveillés en créant de gigantesques illusions individuelles ou collectives. Cependant, s'il utilise trop longtemps sa capacité à créer des illusions, il risque de s'y fondre lui même dedans.
→ Métamorphose: Comme tous les autres gardiens, il a le don de pouvoir changer son apparence. Les gardiens, même s'ils ont une forme humanoïde, ne sont plus des humains à part entière, alors pour se fondre parmi la masse et réaliser leurs missions sans trop de soucis, ils peuvent reprendre l'apparence qu'ils avaient avant de mourir

Schizophrénie : Pas encore
Messages : 25
Date d'inscription : 11/11/2017
Sam 18 Nov - 12:06
Et voila les modifications ont été faites Sac Sac J'espère que ça vous ira Sac :aaah: :aaah:


    You're My Only Friends ~ My Family
    The millennia pass, the darkness is still present but we continue on the path that brought us together for the same purpose, that of protecting the world as much as possible from the darkness !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 536
Âge : vite

Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !

Schizophrénie : dragou le glouglou - harris la brioche - ebouny le bounty - Vael Moreau
Messages : 533
Date d'inscription : 15/01/2017
Sam 18 Nov - 23:49


Le grand moment !
C'est enfin l'heure de ta validation.



L’homme dont on rêve What a Face.

Ta fiche était agréable à lire ! J’aime comme tu as présentée les choses. Ton personnage est très touchant dans son genre ! Je veux l’adopter.
Puis j’ai kiffé quoi ! forcément j’adore l’univers des 5 Légendes aussi. Chui pas objective. Hihi

Merci pour les modifications Keur

Et même si tu es validé(e), tu n'es peut-être pas encore tout à fait familier avec le forum, alors on ne va pas encore te lâcher dans la nature sans baluchon, rassures-toi. Tu trouveras ici tous les liens nécessaire à ton installation sur ABSIT OMEN. D'ailleurs, peu importe où tu t'es égaré sur le forum, tu trouveras toujours le topic des liens utiles, ça peut toujours servir. Si des questions persistent, n'hésites pas à passer du côté de la FAQ ou d'embêter l'un des membres du staff. Mais avant tout, si tu veux pouvoir lier ton personnage aux autres et répertorier tout ce que tu as besoin de répertorier, tu peux d'office poster ta fiche de liens, ta fiche de rps, et pourquoi pas, si une envie folle te prend, poster ton journal intime. Tu pourras alors te lancer dans l'aventure du rp ici ! Les rps te feront gagner ce qu'on appelle dans le coins des écus d'or. Écus d'or qui t'inciteront à faire divers achats par la suite. Si tu souhaites découvrir ce qui peut t'attendre ou t'inciter à la dépense, je t'invite à faire un tour du côté de la banque, tu trouveras sûrement ton bonheur. Aussi, si tu as besoin d'un certain personnage à tes côtés, tu peux aussi poster dans les scénarii (n'en abuses pas, de toute façon tu es limité(e) à deux scénarii par personnage). Et enfin, si tu as juste envie de ne pas te prendre la tête, je te rappelle que le flood est à ton entière disposition, alors fais péter le compteur de messages ! Et si tu aimes ABSIT OMEN, on t'encourage à faire de la pub sur Bazzart et PRD (ou autour de toi) et voter aux top-sites !
Merci d'être là  

Et  amuses-toi bien par minou !
code (c) crackle bones



I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ (c) endlesslove.
“ white R. ” ▵

(compte admin) ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» plumeria-dream.com
» ma tribu, une petite nouvelle dans la famille! Aussie dream
» Visite de Sea World
» W:A:H:F. World Animal Handicap Foundation
» Grand Départ pour le Carnival Dream !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Connaître le Monde :: Se présenter :: les admis-
Sauter vers: