RSS
RSS



 

fast - discussion autour de petit pain (carrie) [r]

 :: Le tri sélectif :: La salle des archives :: anciens rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mer 13 Sep - 14:56
En quelques mots
carrie se balade sur riorim, ni vu ni connu et profite de prendre une douceur. harris vient alors l’abordé, savoir ce qu’elle traficote.
ils se connaissent d’avant. elle n’avait pas encore rejoint la sorcière et passé un peu de temps à dunbroch en compagnie des triplés et un peu du reste de la famille. elle ne sait pas qu’hamish est mort il y a deux ans.
Fin Août 2017.





Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Jour de congé bébé ! Je te demande pardon ? Quoi tu nous fais encore le coup de la vierge effarouché ? Tu ne trompes plus personne, chaque personne qui pose un regard sur toi sait que tu as été souillée par le désir et la luxure. Alors laisse toi aller. Je n'arrive pas à croire que c'est toi qui me dise ça ! Je ne suis simplement pas une hypocrite, tu ne peux pas être une traînée, avoir envie de jouer la traînée puis sortir avec un col roulé. Non. Sans compter que Louis a déjà dû parler de toi à qui veut bien l'entendre ! Donc tu n'as plus de raison de te cacher. Au contraire, sort la tête haute. Tu as connu le péché de la tentation et alors ? Ce n'est pas grave, tu n'es pas la seule.

Oui... Tu as raison.... Alors quoi ? Alors tu vas descendre à Riorim et faire la razzia dans la première boutique que tu verras ! Mais qu'est-ce que tu racontes ! Bhein quoi ? Tu n'as pas dit que tu avais besoin de changement ? Oui mais là c'est un peu radical... Oh tu as raison. Reste avec tes grosses bottes de rando' et ta queue de cheval....

Raison a raison. Pas la peine de me le dire deux fois. Je me lève et me précipite devant le miroir. Le changement, c'est maintenant ! J'attrape ma fidèle queue de cheval d'une main, de l'autre une paire de ciseau et tout c'est passé si vite que lorsque j'ai pris l'ampleur de mon geste, mes cheveux étaient déjà au sol. Est-ce que c'est assez radical pour toi ? Wouah. Tu sais que t'es plus jolie comme ça ! N'importe quoi ! Si, si je t'assure ! Ce petit carré la, MA-GNI-FI-QUE !

Bon, trêve de bavardages, je m'habille comme d'habitude ce qui veut dire que mes grosses bottes sont de la partie. Je prends mon bon vieux sac et direction le centre de Riorim. Dans ma chance, ma porte m'a conduite directement à l'intérieur d'une boutique hyper branchée dans laquelle une vendeuse est tout de suite venue voir si je n'avais pas besoin de quelque chose.

- Je dois changer. Je suis là pour un changement radical.

Aussitôt dit, aussitôt fait. La vendeuse me ramène plusieurs tenue mais j'opte pour une robe serré en haut et échancrée en bas. Je sens ma poitrine se compacter dans le tissus de la robe alors que je sens un léger courant d'air passer sur le coton de ma petite culotte. Jamais auparavant je n'avais laissé mes jambes à l'air libre. C'est... Indécent... Depuis quand ? Je ne sais pas. Alors voilà, moi je te dis que tu es à croquer, même la vendeuse dit que tu es magnifique ! Ça te rajeunie et met ton teint blafard en valeur. C'est sûr que rien ne vaut le noir pour faire ressortir le blanc...

J'accompagne ma nouvelle robe de chaussures, comment elle appelle ça déjà ? Des talons compensés je crois qu'elle a dit. Ouais c'est ça. Qu'elle horreur ! J'ai l'impression que je vais m'écraser le nez sur le sol à tout moment ! Pire que ça, pour tenir ma promesse faite à Raison, je sors de la boutique avec cette tenue et ces chaussures, mettant la précédente dans mon sac. Je souhaite une bonne journée à la jeune fille qui m'a si gentiment aidé puis je commence à regarder autour de moi. C'est horrible j'ai l'impression que tout le monde me regarde. C'est vrai que ça se voit que tu viens de te couper les cheveux, mais heureusement, tu as fait ça assez proprement. Si tu veux mon avis, ils sont juste en train de constater à quel point tu es jolie. On dirait un corbeau. C'est sensé être un compliment ?! Bhein... Pour moi oui, j'aime les corbeaux.

En baissant la tête pour ne pas croiser le regard des passants, je m’engouffre dans la rue principale et longe toutes les enseignes jusqu'à trouver celle d'un petit restaurant qui promettait bien des surprises. Il se dégageait une si bonne odeur à l'intérieur qu'il fallait absolument que j'entre ! Cette odeur ne te rappelle rien ? Hum.... Si un peu maintenant que tu le dis.... Mais pas moyen de me souvenir d'où est-ce que j'aurais bien pu humer cette exquise odeur !
Quand j'eu fini de pousser la porte, les clients tournèrent leur regard vers moi uniquement par curiosité, moi je les voyais déjà en train de tous se moquer de moi. Mon visage devint rose puis rouge pivoine, encore en baissant la tête, je me dirige vers la table la plus isolée ! Mes jambes tremblent légèrement, non pas à cause de la gêne mais à cause des talons, je prie pour ne pas me casser la figure avant que j'arrive à ma chaise !▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Dim 17 Sep - 15:49

Sorry - Pony Pony Run Run

Carrie entra alors dans le salon de thé. Harris était derrière la grande vitrine de pâtisserie entrain de servir un homme bien habillé, un des nombreux médecins de l’hôpital de Riorim. Il avait pris plusieurs petit gâteaux pour un encas bien mérité en famille. Il finissait tôt aujourd’hui, c’était pour leur faire la surprise, avait-il confié au jeune serveur qui lui rendit qu’un bref sourire, remplissant la boite et fermant le bolduc tout autour. La demoiselle, il lui jetait de bref coup d’oeil et une fois le client servis, il sortit une petite assiette et fit chauffer du lait. Un peu de chocolat fondu dans la crème chaude, une pointe de chantilly et des éclats de craquant aux noisettes au-dessus. Il disposa le tout sur un plateau et passa en salle.

Carrie s’était assise, coquettement vêtue. Il prit place en face d’elle dès qu’il eut posé le plateau. « Salut. » fit-il comme un voleur, avec un grand sourire espiègle. Il parlait bas. « Offert par la maison ! Alors ? Comment tu vas ? Pour une fois que j’arrive à te coincer. » avait-il commencé de but en blanc.
Tu vas lui faire peur.
_Mais non ! ... Elle a changé... Elle a l’air grandit
_T’as raison. Et elle est toute belle, tu ne trouves pas ? Une vraie petite femme. J’adore sa bouille. Je me rappelle qu’elle était adorable aussi.
_C’est mort. Je sais ce que t’essaie de faire. C’est mort.
_J’aurais essayé. En tout cas si tu la veux elle, je te donne ma bénédiction.
_Arrête, on la confondrait avec ta femme ! T’imagine le bordel après. C’est même pas une princesse ou une noble.
_Tu sais... Au bout d’un moment, pour vu qu’on te marie. Même une chèvre, on le ferait.
_Va te faire foutre.
_Toi d’abord !


« Hamish te passe le bonjour. _Quoi ?! _Chut. » avait-il l’air complètement fou, à se parler à lui-même. « Je disais quoi déjà ? Alors, quoi de beau ? Qu’est-ce que tu viens faire ici ? Pas de malaise, je suis pas comme les autres ici... Je sais tout. Je suis prince de Dunbroch, coincé ici avec ses souvenirs. Et toi aussi tu sais qui t’es, ça se voit à ta façon d’être et que quand tu viens, tu ne parles pratiquement qu’au Lapin. » lui fit-il toute son enquête en la jaugeant avec un certain dédain. Il étrécit les yeux. « Et pourquoi le Lapin ? » dit-il plein de soupçon, mais on sentait à son ton théatrale qu’il ne lui voulait pas de mal. Pour l’instant...

acidbrain




Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mer 20 Sep - 17:57

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Regarde qui est derrière le comptoirs ! Je regarde discrètement et voit une ravissante crinière rousse que je pourrais reconnaître entre mille ! Une seule famille peut avoir une chevelure de feu aussi somptueuse ! Je crois qu'il s'appelle Hapis? Non non c'est Harold ! Ou.... ...C'est Harris... Ah oui c'est ca ! Je roule des yeux, affligée de voir qu'une partie de moi aurait pu l'oublier. Heureusement, un parfait chocolat au lait arrive en face de moi. Mes pupilles se dilatent comme une droguée en manque ! Petit bémol qui me fait grimacer, les morceaux de noisettes. Je suis comme une enfant, j'adore le gout mais je n'aime pas les voir et encore moins les manger  ! Comme pour les épinards, ca doit être caché dans le reste du plat. Pourtant, en voyant qui me l'a apporté, j'affiche mon plus joli sourire.

- Oh merci ! Merci merci !


Le serveur s'assit en face de moi et balança tout un tas de paroles
C'est marrant parce que je peux être comme ça moi aussi. Je ne m'en rends pas compte alors peut être qu'Harris ni fait plus attention non plus mais moi, qui ai l'habitude de vivre la même chose, je vois son conflit intérieur se dessiner sur son visage et ça me fait sourire. Enfin quelqu'un qui me comprend.

- Et bien moi ca va, depuis Dunbroch j'ai fais du chemin et j'ai vu pas mal de contrées ! Tu savais qu'à Agrabah, les habitants boivent du thé à la menthe ! Même avec cette chaleur ! Ils disent que quand on a l'habitude, on sait réellement apprécier le côté rafraîchissant du thé. Je pense que je ne dois pas être assez habituée! *Je passe une main dans mes cheveux et l'espace d'un instant je tire une drôle de tête en mappercevant de la longueur. Puis je me souviens du coup de folie de ce matin* Et comment va Hamish ? Et toi comment est ce que tu vas ? Pourquoi est ce que tu travailles ici ?

Ok je ne m'attendais pas à ce qu'il parle de Louis ! Pourquoi tu crois que personne n'a remarqué que tu le suis comme son petit toutou ?! Ce n'est pas vrai ! Bhein voyons.

Je commence à rougir de la tête aux pieds, si bien que je baisse le regard sur mon chocolat. Faisant mine d'en boire une gorgée avant de répondre. Ce qui me laisse une belle moustache de crème au dessus de la lèvre.

- Je.... Heu... Je dois surveiller les faits et gestes de Louis. *Et Oui, pour toi c'est Louis, ce n'est pas le Lapin... idiote.* Pour ne rien te cacher, je suis ici pour aider une amie mais je commence à croire que cette mission risque de me coûter plus cher que prévu... Je voulais simplement découvrir le monde....

Un voile de tristesse passa sur mon visage sans que je puisse le contrôler. Parler de Vidia, de Louis, de la Sorcière et de Monstropolis risque de remuer la boue après que j'ai enfin réussit à tourner la page.▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Jeu 21 Sep - 16:52

Sorry - Pony Pony Run Run

Elle était heureuse pour la boisson chaude et la douceur. Tant mieux. Il aimait bien ravir les gens avec de la nourriture. Un plaisir partagé. Il aimait tellement se retrouver dans le sucre et la crème. A peine lui avait-il demandé des nouvelles de sa vie qu’elle se lança dans tout un tas d’information comme jeté en vrac. Harris la suivait très bien et souriait amusé. Elle disait avoir vu du monde. Il hochait la tête, content pour elle. « Peut-être qu’un jour j’irai » se disait-il avec espoir lorsqu’elle parlait d’Agrabah. Il aimait bien voyagé aussi, mais il ne pouvait le faire aussi librement que Carrie. Tout ce qu’il avait de plus rapide était un dragon. Et fut un temps l’autre couillon de Lièvre.

Elle ne s’était pas arrêté de parler malgré tout et demandait des nouvelles d’Hamish. Harris tira sa bouche en biais. Il n’avait pas pensé à ça, quand il lui avait passé le bonjour de son frère c’était juste pour enquiquiner ce dernier et lui faire comprendre qu’il parlait trop. Il préféra donc ne pas répondre. « Une longue histoire » souffla t-il en levant une main en l’air pour chasser la lourde explication de sa présence ici avant d’orienter le sujet sur Carrie. Plus précisément Carrie et Louis.

« Pardon ? » ne put-il s’empêcher de rire. « Tu surveilles Louis ? La blague. L’adorable et petite courageuse doit surveiller l’infecte et vicieux Lapin Blanc. Mais pourquoi ? Pourquoi tu le surveilles ? » dit-il en étrécissant ses yeux, sceptique. « Et je ne te comprends pas. Sauver une amie et tu ne peux pas finalement ? Hmmm... Ca veut dire que tu peux pas me sortir de là non plus, c’est con... » Mec... Tu penses tout haut. Notre subtilité nous perdras _Oups... T’façons, j’aurais bien fini par le lui demander alors.. « Non mais prends ton temps, bois ton chocolat et raconte moi tout ». Son sourire s’étira, commère sur les bords et cette fâcheuse manie à emmagasiner les informations. Il jeta parfois quelques regards inquiet vers le comptoir, au cas où le patron lui tomberait dessus.

acidbrain




Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Jeu 21 Sep - 18:38

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Depuis que je travaille pour The Witch, je crois que je n'ai jamais vraiment été heureuse. Mais en voyant cette adorable frimousse rousse, je peux véritablement me réjouir de voir un visage familier ! Et que j'apprécie qui plus est !

J'essaye d'avoir des nouvelles de son frère mais il élude ma question... Je ne me montre pas plus curieuse que ça, j'ai appris à rester à ma place et je sais que la curiosité est un vilain défaut. En outre, je sais par expérience, que tout finis par se savoir. Donc pas la peine de jouer les concierges.

- D'accord... Je t'amenerai en voyage un jour, je te le promet !

Ah bon? Oui ce n'est pas une promesse dans le vent. Pourquoi pas après tout ?! Les voyages c'est mieux à plusieurs.

Je vois qu'Harris est très intéressé par ma relation avec Louis. Non, il veut savoir ce que tu fricottes avec le Lapin, c'est différent. Je ne vois pas pourquoi ça l'intéresse autant... Et alors quoi, tu vas lui mentir ? Non, ça ne sert à rien de mentir. Je te l'ai dit, tout finis bien par se savoir un jour.

- Je ne sais pas pourquoi. J'ai été arrêtée par la Sorcière...
*Je me mets à chuchoter* ...Je crois qu'elle veut utiliser mes portes.... J'ai peur que cette filature ne soit qu'une mise en scène pour essayer de me doubler et de me voler les bonbonnes... *Wouha je ne te savais pas si perspicace ! Moi non plus... Je t'avoue que ca m'est venu comme ça... Et bien c'est peut être parce que tu commences à t'endurcir et à comprendre que la vie n'est pas un chocolat fourré praliné mais plutôt à la liqueur périmée. En attendant, je reprends le volume normal de ma voix* Je ne la laisserai pas faire ! Elle a exilé mon amie pour que je ne puisse pas la retrouver et pour avoir de l'emprise sur moi mais si au final je partais sans Vidia.... *Je me parle plus à moi même qu'à Harris* ...Là elle n'aura plus d'emprise sur moi ! Je pourrais partir... Après tout je m'en fiche pas mal moi, de ses affaires ! Je veux découvrir le monde ! *Carrie.... revient sur terre.... * Oups... Je m'emporte... En tout cas, je dois suivre Louis mais je n'ai pas d'explications sur le pourquoi du comment. Tout ce que je sais, c'est que quand je le suis il ne fait pas forcément quelque chose d'intéressant alors que mes jours de "repos" tombent toujours quand il doit aller quelque part de plus intéressant.

J'en ai peut être trop dit.... On s'en fiche, tu n'es pas l'amie du Lapin que je sache ? Tu ne peux pas lui faire confiance alors pourquoi essayer de le protéger ! Oui sans doute mais quand même... Je devrai être plus prudente. J'ai beau ne pas être son amie, j'ai remarqué qu'il a quand même pas mal d'ennemis... Et je ne veux pas être celle qui le mettra en danger ! Dommage car tu n'es certainement pas la princesse qu'il attend de voir arriver sur son fidèle destrier. Tu n'es qu'une méchante peste ! Non, la voix de la raison. Celle qui met en surbrillance les choses que tu ne veux pas t'avouer.

Il y a moi aussi quelque chose que je veux éclaircir.

- Tu voulais que moi... Je te fasse partir ? Comment as tu pu croire que j'aurai le courage de faire une chose pareille ?


Ce n'est pas méchant mais entre dire quelque chose et le faire il y a un monde ! Je ne sais pas si j'aurai le courage de m'enfuir... Je me poserai trop de questions ! J'aurai peur d'être poursuivie ! Je ne sais pas.... En tout cas c'est sûr que je ne l'aurai jamais fait seule ! ▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Jeu 21 Sep - 18:59

Sorry - Pony Pony Run Run

Harris lui offrit un sourire sincère quand elle lui avait parlé de l’emmener en voyage. Il appréciait la proposition. Un jour peut-être. Si on arrive à sortir d’ici... Or, l’occasion de cette discussion n’était pas là pour ça, s’échanger quelques politesses. Pas pour l’instant. Il lui avait demander de plus amples informations sur sa situation. Il l’avait écouté sans la couper, levant parfois un sourcil, plein d’interrogation. Cela avait commencé par un sourire peiné, quand elle débuta avec sa loyauté forcé pour The Witch. Carrie s’inquiétait qu’elle lui vol son savoir et son matériel pour voyager et se débarrasser d’elle. « C’est évident... » avaient répondu Hamish et Harris en coeur comme ils auraient pu le faire tous deux de leur vivant.

Après, sa surveillance du Lapin était un peu vague. Harris tordit sa bouche, perdu et exaspéré affectueusement par l’incrédulité de Carrie. « Non tu crois ? Il se barre quand t’es pas là ? C’est la base ! Tu l’as vraiment pris pour un idiot ou quoi ? Ce gars, c’est un monstre. Il calcule tout avec génie. Des fois on le hais juste parce qu’il est meilleurs que nous » fit-il allusion à l’espièglerie et le stratagème qui faisait la réputation des Triplés. « Mais pourquoi tu le surveilles ? Tu lui veux quelque chose ? On parlera du reste plus tard. »

acidbrain




Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Ven 22 Sep - 20:16

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Bon j'avoue que le plan de la Sorcière peut paraître évident mais il m'a quand fallu du temps pour l'accepter donc je veux bien reconnaître que la petite réplique des jumeaux m'a un peu fait mal... Bah tu t'en remettras! Oui, certainement, c'est déjà de l'histoire ancienne ! Mais quand même...

Si celle de la Sorcière m'avait piqué le coeur, celle sur Louis m'a carrément laissée bouché bée, du moins le temps que je reprenne mes esprits pour écouter la fin de son discours-poignard.

Décidément, pourquoi tout le monde croît que Louis est une mauvaise fréquentation qui ne fait que le mal ! Dixit celle qui n'arrête pas de lui balancer des horreurs ! Allo Hypocrisie, bonjour ! C'est différent, Louis peut se montrer si méchant qu'il me fait sortir de mes gonds mais au fond de moi je sais que tout n'est pas perdu pour lui. Et ce n'est pas un monstre. Quand moi je lui dis, il sait bien que je ne le pense pas, du moins je l'espère.

- Ce n'est pas un monstre.
*Je dois dire que j'ai froncé les sourcils sans m'en rendre compte* Tout ce que je peux dire c'est que ses affaires ne m'intéresse pas.

Attention Harris... Quand on touche au Lapin on peut tout de suite voir son fidèle chien chien montrer les dents !
Oh toi tu la fermes !
Mais ça m'a quand même fait monter le rouge aux joues.

- La question est plutôt qu'est ce que tu lui veux ? Parce que j'ai plutôt bien envie qu'on parle de ça, maintenant.


Ça y est cette fois elle est fâchée ! Je t'ai déjà dis que je ne veux pas être celle qui en dira trop. Qu'il le veuille ou non, je fais partie de sa vie maintenant et il n'y a rien de mal à vouloir être du bon côté. Donc tu te méfie des jumeaux ? ...Je veux simplement savoir ce qu'ils lui veulent.▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Ven 22 Sep - 23:16

Sorry - Pony Pony Run Run

Carrie avait l’air embêté que comme par hasard, il disparaissait et faisait sûrement des bêtises lorsqu’elle ne venait pas le voir. Harris n’était pas du genre à mentir. Le coeur sur la main, mais parlait un peu trop franchement. Comme ses frères. C’était forcément évident que le Lapin profitait de cette occasion, qui ne le ferait pas. Il appuyait sur la candeur de Carrie, mais sans lui reprocher. Ca faisait son charme.
Et chacun grandit à son rythme au fil des expériences.
_Et des expériences, on aurait pu s’en passer... J'envie son innocence. Même si parfois c’est un peu chiant.
_Sauf quand on est sous le commandement de la Sorcière et quand on traine trop avec Louis.


Elle n’acceptait pas qu’il le qualifie de monstre. Elle ajouta ne pas vouloir s’occuper de ses affaires. Harris soupira et roula légèrement des yeux. Après ça, elle lui demandait ce qu’il lui voulait au Lapin avec une certaine fermeté. Il l’aurait fâché. Harris était surpris. Il ne s’attendait pas à ça. Pas parce que c’était Carrietta, mais parce qu’elle le défend en fait... Il n’est pas du bon côté celui là. _Surtout pas du notre...

Harris lui offrit un petit sourire, faussement ou presque impressionné. « Je vois que Madame assoie son caractère. Eh bien si tu veux savoir... » commençait-il avec un sourire amusé avant qu’il ne s’efface et son regard s’assombrise. « J’en ferais bien un bon civet de lapin et son cousin aussi. Surtout son cousin et je les servirais avec des petits pois carottes à la Reine Blanche.Tu lui fais ça, je te bute ! » fut-il brusquement prit d’un sursaut et il se figea, se posant un doigt sur la bouche. Je t’ai rien demandé. Tu vas la fermer ta gueule ou elle va me prendre pour un dingue. Et le moyen de trouver une façon de s’en sortir risque de nous passer sous le nez. Je disais ça comme ça. C’était pour rire. « Pardon, je disais ? ».

Il se pencha ensuite sur la table. « Alors écoute ma petite Carrie. Va falloir qu’on discute tout les deux » chuchotait-il d’un air grave, proche d’elle comme s’il lui révélait un secret qu’il ne voulait pas qu’on entende. « J’aime ta candeur, ta bienveillance, ton optimisme et même ton côté enfantin... Mais si tu veux t’en sortir, va falloir que je t’apprenne deux trois trucs. Comme ne pas être bon avec tous le monde, surtout avec les gens qui ne le méritent pas. » marqua t-il une pause, s'adossant à sa chaise regardant un instant le salon de thé. « Edmund March en tête de liste » siffla t-il « ensuite le Lapin Blanc. Première chose à savoir : penser un peu à toi et pas aux autres. Si tu sais prendre soin de toi, tes envies et prendre ta vie en main, tu sauras te donner encore mieux eux autres... Tu es d’accord ? Donc – pour faire court – tu devrais faire attention avec qui tu traines et t’intéresser aux affaires du Lapin Blanc... Car je te l’assure, c’est un monstre. Une chose vile et cruelle qui pour simple plaisir celui de détruire la vie des autres. Et encore, je dis ça, mais nous on se tolère et qu’il s’en prend à des amies à moi qui savent se défendre. Un sale petit connard prétentieux... »

Il changea légèrement de position et reprit : « Mon tour. Pourquoi t’as l’air de prendre sa défense ? C’est ton ami ? »

acidbrain




Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Dim 24 Sep - 12:10

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il avait l'air surprit que je défende autant Louis ! Qui ne le serait pas ?! Cette situation m'ennuie. Je ne m'attendais pas à ce qu'il réagisse comme ça. Les triplets ont beau être des sapricants ils ont quand même de la jugeote..... .... Ça m'ennuie de me sentir dans le camp ennemie. Je pense qu'il essaye de te mettre en garde. Oui, je le pense aussi mais malgré tout je sens qu'il ne me dit pas tout.

J'ai faillit dire quelque chose mais l'entendre dire qu'il ferait bien cuire ce pauvre Louis m'a complètement laissée pantoise ! Ce pauvre Louis ?! Non mais tu l'entends ! Franchement, à part le regarder, sourcils froncés et le yeux devenant de plus en plus noirs je ne sais pas quoi faire d'autre ! Je t'assure qu'aucun mots n'arrivent à ma gorge. Même dans la gorge mes mots n'osent pas s'aventurer ! Je suis complètement muette de voir que tout ça va bien au delà de simplement détester Louis, en fait tout ces gens veulent sa mort ! Comment peut on vouloir la mort de quelqu'un d'autre ! Je pense que nous ne sommes personne pour décider de qui doit vivre ou mourir ou de qui mérite une chance ou pas  ! Wow ! Ne commence même pas ! Tout tes sermons et autre bondieuseries racontent les à quelqu'un que ça intéresse. En ce qui nous concerne, on a déjà suivit les leçons.


Je crois qu'Harris m'a posé une question... Ou alors il se parlait à lui même peut importe, il a reprit son discours qui a presque faillit me faire décrocher un mot mais qui au final me rend encore plus ébêtée qu'avant.

Cela dit... il n'a peut être pas tord... Peut être pas tord ?!!!!! C'est vrai, je ne peux pas laisser mes... ... mes émotions, affecter mon côté objectif. Je sais que Louis a fait et fait sans doute encore des choses très mauvaises...

En tout cas, une chose est claire pour moi maintenant, il faut que je fasse attention à ce que je dis à Harris à propos de Louis. Tu vas lui mentir ? Non. Je vais simplement éviter d'en dire trop, je vais faire attention c'est tout. Hum.... Nous verrons bien, c'est le moment, je crois qu'il te parle.

- Heu.... No....Non.... Non. On est pas amis. *Ce qui rend ta plaidoirie d'autant plus pathétique... La ferme !* C'est juste que je suis étonnée de voir que tout le monde ici considère que les femmes/enfants naïves et mignonnes méritent de l'intérêt alors que les âmes torturées ne méritent pas un regard.

Ah c'est ça ton plan, la jouer passif-agressif ?!
Je veux simplement savoir pourquoi tout le monde pense que m'éduquer et me rendre plus dure est mieux qu'accorder du temps à Louis qui est obligé de faire des choses pas bien !!! Qu'est ce qui te fait croire qu'il est obligé ? Parce qu'il n'a plus de coeur ! Ça doit forcément jouer un rôle dans l'histoire et puis à force de faire le mal on finit forcément par tomber dans le cercle infernal.▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Jeu 28 Sep - 23:16

Sorry - Pony Pony Run Run

Lui qui s’était lancé dans un grand discours sur le pourquoi du comment elle ferait mieux de prendre soin d’elle, Carrie le souffla en quelques phrases. Il était resté interdit, se sentant un peu bête. « Ouais c’pas faux... » avait-il commencé, tordant sa bouche, pensif. Il avait étrécit les yeux.

« Moi je pense aussi que c’est pas parce que t’es une pauvre-âme-torturée que t’es obligé de te comporter ainsi avec les autres. Et je doute qu’il y prends pas du plaisir à faire le mal autour de lui. Le vice est peut-être une conséquence, mais pas une raison et pas toujours excusable. » avait-il enfin trouvé un argument. « J’le sens pas, cherche pas. J’peux pas le voir. Comme la plus part des gens qui le connaissent. Tu lui trouves toi quoi ? Qu’est-ce que t’as réussi à voir en lui ? Comment il a pu te pousser à le défendre comme ça. Haaan... » fit-il une pause, comme s’il réalisait une chose effrayante. « Il aurait pas déjà commencé le processus avec toi. Il t’as retourné la tête et manipulé ? Quoi qu’il te dise, ne le croit pas. Il ne t’aime pas ! Il ne t’offrira rien, ou alors il arrêtera. Il te prendra tout, jusqu’à ta dignité et te jettera dans le caniveau avec seulement tes yeux pour pleurer. »

Il soupira et déchira un morceau de la viennoiserie qu’il avait apporté à Carrie et l’enfourna dans sa bouche. Il mastiqua longuement, le regard lointain, dans ses pensées. « T’sais, j’ai entendu dire, qu’avant à la cour de la Reine de Coeur, il en a poussé au suicide tant il les avait humilié. Fais attention à toi, je t’en prie... ». Pause. « Je t’ai vu, tu traine avec l’autiste là... Nael, ou Mael ? Non Vael. Bah tiens, demande lui ce qu’il pense de Louis, tu verras... »
acidbrain




Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Ven 29 Sep - 13:30

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Et hop ! À en croire le visage d'Harris, ce que je venais de lui n'était pas tomber dans l'oreille d'un sourd. Je me sens déjà un petit peu mieux. Oh à ta place je ne crierais pas victoire, la haine qu'éprouve tout ces gens est aussi tenace que l'amour que tu lui porte alors je ne serais pas étonnée de le voir persévérer à essayer de t'ouvrir les yeux. Qui sait, peut être que lui tu l'écouteras !

Inutile de vous dire que Raison avait raison. Harris était déjà en train de faire une contre plaidoirie. De me dire que les accès de Louis ne devraient pas être excusables uniquement parce qu'il est tourmenté. Il a raison et je me mord la langue de ne pas hurler que moi aussi je serais peut être comme lui si j'avais vécu toutce qu'il a vécu, si moi non plus je n'avais plus de coeur et quasiment pas de raison de vivre si ce n'est être à la botte d'un tyran !
Mais à la place j'ai rougit, jai rougit de colère mais également de honte car Harris venait de mettre ne doigt où ca fait mal. Je crois qu'il a remarqué que pour quelqu'un qui n'était ni son amie ni rien, je prenais un peu trop sa défense.

Après sa pause, Harris se remit à dire des choses si effrayantes, que j'ai presque cru que Raison avait quitté ma tête pour rejoindre la sienne et dire toutes ces horreurs. Non non je suis là et je pense comme lui ! Je t'aime Harris ! Pfff la ferme....

- La question n'est pas ce que je lui trouve ou pas *Dis je en essayant de ne pas pleurer*mais plutôt, pourquoi est ce que je suis là seule à penser comme ça ! Harris, si tu avais été Louis, tu voudrais réellement que personne n'essaye de te sauver ? De te sortir de cet abysse de souffrance et de malheur ? Tu penserais que vivre et mourir seul et malheureux sans aucune chance de rédemption est ce que tu mérites ? *Je le regarde intensément maintenant* Parce que moi je pense que personne ne devrait se voir refuser une chance de trouver le bonheur. Je sais que tu veux me protéger et je t'en remercie mais pourquoi moi aussi je ne pourrais pas essayer d'aider les gens ?

Là je peux être sûre qu'on va encore me traiter de gamine naïve. Rien qu'à cette idée je croise les bras sous ma poitrine et tourne la tête comme pour dire "Vas y, dis moi ce que tout le monde n'arrête pas de me répéter..." A la place il me parla de Vael. Je n'aime pas qu'on lui mette une étiquette mais je n'ai pas relevé.

- Ils se connaissent ?

Louis connaît vraiment tout le monde.... ▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Lun 2 Oct - 21:15

Sorry - Pony Pony Run Run

Carrie n’était pas d’accord avec lui et était bien déterminé à lui expliquer pourquoi il avait tort dans sa façon de voir les choses. Elle était sûr d’elle et son discours tenait debout. Et elle comprenait aussi qu’il disait ça pour la protéger, mais lui montrait qu’elle était assez grande pour décider seule. Et son souhait était d’aider cette âme infâme que pouvait être Louis. Il n’était pas contre le fait qu’il trouve un peu de bonheur, mais elle n’était pas à la hauteur. C’était un simple fait. Harris resta un moment silencieux et immobile avant d’esquisser un léger sourire.

« Ton trop grand coeur te perdra... Et moi, ce que je trouve vraiment injuste, c’est pas de penser que certain mérite leur malheur, mais bien qu’on détruise les personnes comme toi, avec ce grand coeur. Il va te ronger et faire souffrir comme un cancer et même si tu veux l’aider, moi je suis pas d’accord et j’accepte pas. Je te croise avec lui, je sors les dents. Je suis sérieux.» Il marqua une pause pour gratter la table de son pouce, l’air absent. « Tu es prévenue. Je ne pourrais pas rester sans rien faire, on l’accepterait pas s’il t’arrivait quelque chose en se disant : j’aurais du le faire avant... »

Il se replaçait légèrement sur sa chaise. « Tu n’es pas à la hauteur... C’est pas méchant, juste un fait. Il lui faut quelqu’un capable de lui faire plus mal qu’il lui en ferait mais avoir assez de principe pour chasser les démons qui le hante, et de force pour lui tenir tête et prévoir ses moindre gestes. Et c’est pas plus mal si t’as pas tout ça. T’as pas besoin de ça, d’être d’un impartialité cruelle. Aide les gens qui veulent être aidés. En plus, c’est même pas dit qu’il vivra encore longtemps. A voir quel patience aura la Sorcière. Ou devrais-je, quelle patience auront les Résistants. » ne put-il s’empêcher de dire le nom de cette armée avec un éclat de fierté dans le regard.  
acidbrain




Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Sam 7 Oct - 16:17

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Sur le coup, le discours du beau rouquin me laissa la bouche ouverte et les yeux exorbités ! Je ne savais pas quoi lui répondre, il se montrait vraiment protecteur envers moi et je ne pouvais pas lui en vouloir pour ça. Seulement, je n'ai pas de frères ni de sœurs, donc je ne sais pas trop ce qu'on doit ressentir dans ce genre de moment ou comment se comporter. Je suis à la fois flattée et agacée.

- Je....Je ne sais pas quoi te dire. Je ne peux pas ne plus traîner avec lui puisque je n'ai pas le choix, mais savoir qu'à tout moment tu peux jouer le grand frère protecteur rend presque mon supplice plus excitant !

Je lui souris pour essayer de détendre l'atmosphère. Je vois qu'il n'est pas du tout content à l'idée de parler de Louis, de savoir que je le fréquente et pire que tout, que je l'apprécie... Car ça, je sais qu'il l'a dû le remarquer depuis le bout du comptoir tout à l'heure quand je suis arrivée ! Je lui prends la main et la serre fort. L'espace d'un instant, je me dis "C'est ça qu'on ressent quand on a un frère ?". Je n'avais pas du tout envie de le lâcher, j'avais envie, à cet instant, de tout faire pour ne pas le décevoir.

- Je comprends.... Je ne permettrais pas que cela arrive non plus. Je ne pourrais pas supporter de faire du mal à ceux que j'aime.


Je serre sa main si fort que ses jointures commencent à blanchir alors je lâche et rebois de mon chocolat. En bonne petite sœur qui ne veut rien entendre, le sermon d'Harris commençait vraiment à me courir sur le haricot ! Je peux être méchante si j'ai envie mais je pense que ce n'est pas la solution mais je n'ose pas me rebeller... Je n'ai jamais été rebelle, je n'ai pas fait de crise d'adolescence à mes parents parce que je les respecte trop. Au même titre, je n'arrive pas à lui faire une crise d'ado dont j'ai le secret, je me contente simplement de me renfrogner sur ma chaise en boudant.

La dernière phrase me fit bondir comme un suricate ! On allait vraiment essayer d'assassiner Louis ? Ou est-ce qu'il me dit ça pour me faire peur ? Pire que ça, est-ce qu'Harris fera parti des assassins ? Et qui va protéger Louis ?

- Vous avez prévus de le tuer ?

▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Mar 10 Oct - 20:10

Sorry - Pony Pony Run Run

Carrie avait l’air perdu et lui partageait qu’elle ne savait vraiment pas quoi lui répondre. Harris haussa les épaules. Elle le prenait avec humour, pourquoi pas. Il espérait juste qu’elle l’avait entendu malgré tout. Se cacher derrière ce genre de petite blague, il le faisait aussi. Il avait fini par faire un petit sourire, entrainé par celui de Carrie. Il s’étirait et paraissait plus détendu lorsqu’elle lui étreignait la main des siennes si petites et fines. Il avait légèrement serré ses doigts sur elles à son tour. « Fais attention, c’est tout ce que je te demande. Je vous ai vu tous les deux, assez souvent. Et moi j’aime pas ce que je vois, car je l’ai déjà vu faire. Tu mérites mieux que lui. » lui confia t-il, posant carte sur table. Il n’avait pas tout vu, mais ils les avaient vu assez proches et l’attitude du Lapin ne trompait pas. Il était en plein jeu de séduction avec elle.

Après ça, elle s’était effrayée des termes qu’elle avait pu entendre et interprêtait un peu vite, sous le choc. « J’ai pas dis ça. Ce que j’ai dis, c’est que les Résistants tuerons ceux qui s’opposeront à notre équilibre et qu’elle va sûrement nous l’envoyer comme elle l’a déjà fait. Et les Résistants le raterons pas. Crois moi. Et j’ai dis aussi – on l’avoue – qu’il le mérite. » avait-il répondu plus froidement. Elle ne pouvait pas savoir, mais il n’avait pas non-plus envie d’en parler.

« Laisse, c’est personnel. J’avoue que je suis vraiment pas subjectif avec des types comme lui. ». Louis avait aidé la Sorcière à traquer les Rebelles avant et après la Grande Guerre. Puis les Résistants au début. C’est lui qui avait créé ce terrier qui avait mener la milice de fidèle à mettre fin à la réunion secrète de Résistant. Et Hamish perdit la vie.
« Rassure toi, je le tuerais pas en douce. Je ferais ça officiellement, en pleine bataille. On l’écrasera. J’étudie juste ses points faibles en attendant. Et par contre s’il est sur le point de mourir d’un accident. Je ne le sauverai pas non-plus. » lui dit-il avec légèreté et un sourire.
acidbrain




Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Ven 13 Oct - 11:47

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
Grilléeeeeeeeeeeeeeee! Bon ça va.... on savait qu'il savait que j'aime bien Louis. C'est plus un secret. Ouais mais il a dit qu'il l'a remarqué dans la rue. Donc tout le monde a dû remarquer ta tignasse brune le suivre comme un petit chien dans toute la ville. Pourtant c'est pas faute d'avoir essayé de te semer. Je m'en fiche, je l'aime bien mais ça s'arrête là. Ouiii c'est pour ça que tu n'oses même pas regarder Harris dans les yeux depuis qu'il t'a dit ça et que tu rougis comme une tomate.

D'un certain côté, je ne peux pas m'empêcher de remuer ses paroles dans ma tête. Si Harris savait ce que Louis a fait avec la poudre du Pays des Merveilles et à quel point ça aurait pu dégénérer je me demande ce qu'il serait capable de lui faire..... il vaut mieux que je ne dise rien....

Je tourne la tête du côté de la baie vitrée et regarde les passants le temps de réfléchir. Qu'est-ce que je dois faire ? Je ne peux pas ignorer Louis mais je ne veux pas me retrouver au milieu d'un conflit qui ne me regarde pas mais en même temps.... Je pourrais peut être l'empêcher? Si je ne crois pas suffisamment en moi alors rien ne me sera jamais possible.

- Je pensais passer ma journée à faire des choses que je n'ai jamais faite. Je me suis coupée les cheveux et je porte une robe ! Alors pourquoi j'ai le sentiment que ma journée risque de prendre un virage à 360...


Je tourne de nouveau mon visage vers Harris et le regarde de mes yeux noirs de biche. Je pense que je peux dire au revoir à ma journée détente. Je pense que si je veux empêcher ce conflit il faut que je sois entraînée. Quoi tu veux apprendre à manier les... armes ? Oui. Peut être pas toutes mais il faut bien que je sache me défendre. Je ne suis pas qu'une demoiselle en détresse... non, je ne suis pas une demoiselle en détresse ! Et quoi, tu comptes tuer quelqu'un?.... Non ! Non.... non non sûrement pas ! Mais je ne laisserais pas Louis mourir ça c'est sûr! ▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 564
Âge : 25 ans

Mon Histoire : Hamish est mort et habite le corps de son frère Harris. Ce dernier est allé le chercher dans les Mondes des Morts et il s’est retrouvé à partager son corps avec l’âme de son défunt frère dont il n’avait pas accepté la mort. C’était peut-être un peu irresponsable, il ne s’attendait pas à ce genre de situation. La cohabitation devient de plus en plus difficile et lui fait perdre la tête. – Il est à Riorim depuis un peu plus d’un an seulement, envoyé par le Lièvre de Mars après un conflit. Harris a compris rapidement où il était et s’est fondu au décor pour survivre et prend son mal en patience. Il n’est donc pas touché par le sort de l’Exile. – Il est apprenti boulanger sur l’île, ainsi il a un travail et gagne des sous afin de mieux survivre dans cette prison insulaire. Puis ça lui occupe l’esprit. Il aime particulièrement ce travail, loin de ses soucis et ses responsabilité en tant que Prince de Dunbroch. – Il vit chez Clochette sur l’île. Une sorte de colocation sauvage. Il n’est pas toujours là, des fois il est ailleurs quand il ne la supporte plus – Il ne parle pas seul, il parle à son frère. Ou alors c’est que c’est devenu une sale habitude. – Hamish est marié et Harris préfère les hommes. Ouais... Y’a des moments où c’est un peu compliqué.

Schizophrénie : drago bludvist ⎪ebony whytestorme ⎪ vael moreau ⎪ louis white-rabbit
Messages : 218
Date d'inscription : 16/01/2017
Dim 15 Oct - 10:38

Sorry - Pony Pony Run Run

La pauvre enfant avait été démoralisée par Harris en lui partageant tout ce qui lui passait par la tête par rapport à Louis. Sans parler des petites menaces qu’il avait faites à propos du Lapin s’il s’approchait trop près de Carrie. La petite brune toute en beauté, râla en appuyant le fait qu’elle s’était fait belle, avait changé pour essayer des choses nouvelles qui changerait. Finalement... Elle sous-entendait que cette journée ne prenait pas du tout le chemin qu’elle s’imaginait. « Ca s’appelle la vie... » avait-il seulement répondu, en haussant les épaules, s’en voulant un peu. La culpabilité se lisait sur son sourire.

Rhooo mais c’est pas croyable ! Harris.... Hamish prit les rennes et se pencha pour venir tendrement lui pincer la joue avec son petit sourire espiègle. Harris était trop hargneux et manquait parfois de tact. « Ecoute ma puce. Tu vas te détendre et faire ta journée comme tu l’avais prévu. Je suis désolé. Je préfère te prévenir. Fais attention à toi. Je ferais rien. » marqua t-il une pause pour qu’Harris l’imprime surtout. « Si je n’ai pas l’impression qu’il te fait du mal, okay ? J’ai exagéré un peu les fait, car je le hais. Je l’ai vu s’en prendre à des personnes que j’aime. Fais attention, c’est tout. D’accord ? ». Il lui tapota la main avec complicité. « Allez fini ton chocolat et continue ton explora-... » fut-il subitement arrêté par le pas lourd d’un homme bedonnant et vieux qui venait de passer dans la partie salon de thé. « Harris ! C’est comme ça que tu travailles ! Il y a des gens devant la vitrine, ils attendent ! » vociféra t-il, faisant faire un bond à Harris. « J’y vais ! » répondit-il au boulanger. « Au plaisir ma belle ! » chuchota t-il à Carrie avec un clin d’oeil et courut reprendre son poste. L’homme tenta de le frapper derrière la tête au passage, comme souvent. Et comme souvent Harris l’évita au vol et se tiendrait droit jusqu’à la fin de son service.

acidbrain


[/color]


Un corps, deux frères.
©crack in time

pour me mp ▻ ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Invité
Mer 1 Nov - 21:20

Carrieta & Harris
Mérida ▽ Les légendes sont des leçons, en elles résonnent la vérité. 
C'est vrai que ma journée ne se passe pas comme je l'imaginais. Cette conversation avec Harris m'avait vraiment fait cogiter. C'est vrai qu'il veut seulement me protéger même si ça l'arrange puisqu'il déteste Louis. D'un autre coté, est-ce que je dois vraiment faire mon ado rebelle et passer outre les avertissements de mes amis et continuer quand même à vouloir sauver Louis ? Je ne sais pas. Je pense être en plein conflit intérieur. Je ne veux pas que Louis soit un sujet de discorde entre les frères et moi mais je n'ai pas non plus envie que toutes mes belles paroles soient des mots jetés au vent. Je veux vraiment essayer de faire en sorte que Louis soit heureux parce que pour moi tout le monde mérite de l'être ! Je n'aurais de cesse de le défendre, jusqu'à ce qu'il me dise en personne que la vie qu'il mène est celle qu'il lui convient ! C'est quoi le rapport avec le fait que ta journée, notre journée, prenne un virage à 360 ?!
Et bien je ne m'attendais pas à ressentir de l'amour fraternel et à un ascenseur émotionnel en venant ici. Mouais.

Bien qu'il ait été dur avec moi, il trouve quand même les mots pour me réconforter. J'entends ce qu'il me dit et ça aura au moins le mérite de me redonner un temps soit peu le sourire. Je suis obligée de sourire parce que la simple idée de lui faire plaisir, me fait plaisir !

- Je ferais attention c'est promis !


Le plus beau de tout les serveurs, oui parce que c'est lui le plus beau je le sais ! Tu dis ça seulement parce que tu l'apprécies. Oh LA FERME ! Toujours à la ramener ! Quoi, je voulais simplement dire que tu n'es pas objective. 1 - Tu n'as pas vu tout les serveurs de la terre pour réellement pouvoir faire un choix. 2 - Ton jugement est biaisé du fait qu'il soit ton ami. Mais c'est juste une réflexion que je me faisais à moi même.... pas la peine de s'énerver..... Ouais, ouais.... C'est juste que tu me soûles à toujours juger mes moindres faits et gestes ! Très bien, alors je vais te laisser te débrouiller toute seule à partir de maintenant ! Bonne idée tiens !

Au moment où je revenais à la raison, le patron d'Harris venait d'arriver pour lui remonter les bretelles sur le fait qu'il était là à discuter avec moi au lieu de travailler. Certes il n'aurait pas du prendre une pause non autorisée, mais il y a quand même des façons de traiter les gens ! J'ai pas raison ? Ah oui.... Elle boude. Enfin bon, Harris retourne à son travail, je le suis du regard en lui souriant. Je finis mon verre et mange les dernières miettes de mon gâteau avant de partir légèrement en traînant des pieds. Pour une fois que je rêvais d'aventure et de nouveauté, j'ai le sentiment que je risque d'être servie tout en étant extrêmement déçue de ce qui m'attend. ▲ Carrie
(c) AMIANTE


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Discussion autour d'une future TV LCD
» bourdon dans ma fenêtre
» Petits pains du 1er Août
» Discussion autour de Phalaenopsis tetraspis et speciosa
» Berry médiéval : Discussion autour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Le tri sélectif :: La salle des archives :: anciens rps-
Sauter vers: