RSS
RSS



 

m | George A. Boo (monstre & cie)

 :: Connaître le Monde :: Le travail mâché :: scénarii des membres Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 305
Âge : 25 ans

Mon Histoire :

Je suis née dans un petit village de Vesta, mon père est artiste et ma mère est cartographe. - Quand j'étais petite, j'avais très peur du noir et des monstres qui sortaient de mon placard. Alors un jour, j'ai décidé de suivre le monstre jusqu'à chez lui pour voir qu'est ce que pouvait bien être le monde des monstres. - A Monstropolis j'ai fait la rencontre de Jacques Sullivan et Robert Razowski qui se sont très bien occupés de moi, ce sont mes meilleurs amis. - Malheureusement, j'ai du rentrer en urgence après l'affaire Waternoose. - Un fois à la maison, je n'ai plus eu peur des monstres ou du noir (enfin suffisamment pour pouvoir passer une nuit tranquille comme tout le monde) et j'ai même arrêté de faire pipi au lit. - Mes parents m'ont tout appris, danser, chanter, dessiner, peindre, sculpter, jouer d'un instrument, parler d'autre langue, lire une carte, lire une boussole ou bien jouer la comédie. Malheureusement, quand j'avais 13 ans, mes parents se sont séparés. Ce qui est drôle c'est que ma mère m'avait toujours dis que l'année de mes 13 ans serait importante mais je ne vois pas en quoi elle l'a été si ce n'est qu'elle a marqué la fin de ma famille unie et de ma vie calme et tranquille. - Peu après le divorce, Sulli est revenu me voir et je suis retournée à Monstropolis, j'ai appris que Célia et Bob s'étaient mariés et ont eu des jumeaux dont je suis la marraine ! J'ai passé du bon temps mais j'ai également apprit un terrible secret qui m'a, je l'avoue, fait un peu péter les plombs et partir précipitemment.... MAintenant, j'essaye de tout faire pour retourner là bas et essayer d'arranger les choses.

Quand je suis partie de Monstropolis, j'ai emmené avec moi quelques bonbonnes, ce n'est pas du vol ! Seulement, je sentais au fond de moi que j'allais en avoir besoin, c'était un présentiment auquel je ne pouvais pas tourner le dos. - A mon retour j'ai passé la moitié de ma vie a étudier les bonbonnes et à essayer de les faire marcher, sans le dire à mon père, ca m'a valu beaucoup de crises d'insomnies et de crises de nerfs mais j'ai enfin réussit ! Après tant d'années ! - Il était grand temps de sonner l'heure de ma grande expédition. Je retrouverai Monstropolis et pourquoi pas, de nouveau monde. - Mon voyage débuta à Dunbroch puis Camelot, le Pays des Merveilles, la Cité d'Oz, la Jungle, la Terre des Lions, Agrabah et pour finir, j'ai atterrit à Tortuga où j'y ai fait la connaissance de Vidia. Elle est moi avons été capturées et traînées sur bateau qui s'est retrouvé être la cible d'un monstre marin qui a enlevé Vidia. - J'ai été amené à The Witch qui a trouvé le moyen de faire de moi sa subalterne sans quoi je ne reverrais jamais plus Vidia....


Schizophrénie : Non juste moi et les gens dans ma tête ._.
Messages : 189
Date d'inscription : 17/08/2017
Localisation : Vesta
Mar 22 Aoû - 11:35




George Arlequin Boo
citation à insérer ici.



Colin Farrell
46 ans
contes. Monstre & Compagnie + inspiration univers Comedia Del Arte
personnage. Père de Bouh + Arlequin
profession/fonction. Artiste (danseur, chanteur, peintre, sculpteur, musicien et comédien)
statut. Divorcé
orientation. Hétérosexuel
groupe.Les Fidèles
pouvoir(s). Au choix mais il faudrait qu'on en discute d'abord ^^
objet(s) magique(s). Au choix
caractère. Bon père - Attentionné - Vigilant - Responsable - Courageux - Solidaire - Loyal - Honnête - Artiste - Drôle - Séducteur - Très intelligent - Insolent - Casse-cou - Au choix vous pouvez lui ajouter des qualités ou des défauts. Tout ce qu'il faut savoir c'est que c'est une bonne personne dans l'ensemble, même s'il peut avoir fait des mauvais choix il n'est pas mauvais pour autant. Il est favorable à la liberté d'expression et de pensée. Il aime l'art et tout ce qui s'y rapporte car il considère que c'est la plus belle forme d'expression et de liberté. Il se dit fidel à The Witch simplement pour ne pas se retrouver exiler mais il espère que vivre à l'écart des grandes villes lui sera bénéfique car il préfère se faire enfermer que faire des courbettes à une dictatrice.
anecdotes. (facultatif)


histoire du personnage.
- Dans son arbre généalogique (que je peux vous fournir si vous le souhaitez) il y a beaucoup de réels. Sa famille était composée de libres penseurs qui ont toujours été pour la mixités des "espèces". Une sorcière avec un réel ou un monstre mythologique avec une réel ou deux réel ensembles. Dire que George descend d'une longue lignée de sorciers, de monstres ou de personnages de contes est faux. Il est de sang-mêlé.

- Son père lui a donné goût à la comédie, la sculpture et le dessin mais c'est sa mère qui lui a apprit à toujours se sentir libre, à chanter et danser. son père lui a également transmit ses croyances et ses coutumes. Son père était un monothéiste qui croyait dur comme fer que l'âme est une création divine qui se nourrit de notre libre arbitre. Si on fait le mal, notre âme se noircit mais si on fait le bien, elle brille de mille feux. Ce sont ces mêmes principes que George a inculqué à sa fille.

- Il a vécu dans la pauvreté, la maladie et la malnutrition. Pourtant ça ne l'a pas empêché de se bouger les fesses, littéralement. Il est devenu artiste de rue, essayant de gagner quatre sous pour subvenir au besoin de sa famille.

- C'est dans la rue qu'il a rencontré Colombine. Son père a une compagnie de théâtre itinérant et elle le suit partout. Arlequin fut employé dans la troupe, ne serait ce que le temps qu'elle fasse escale dans cette ville. Seulement, au moment de dire adieu à Colombine, il n'y parvint pas et les deux amants décidèrent de s'enfuir ensemble.

- Ils se sont installés dans une petite ville au fin de nul part en espérant y vivre des jours meilleurs mais ce n'était pas au goût de sa nouvelle femme qui espérait que sa nouvelle vie serait meilleure que la précédente. Jouer les femmes au foyer n'était pas son truc. Le sang de Colombine est chargé de pouvoir magique, à l'inverse de son mari, elle descend d'une puissante lignée de Sorcière.

(J'aimerai vous expliquer en détail chaque instant de la vie de George mais je veux quand même que vous ayez le choix xD car vous pourriez avoir de meilleures idées que moi =3

Pour ceux qui regarde OUAT, disons que mon George est un peu comme Rumplestilskin mais en mieux. Et le Rumple de la forêt enchantée pas celui de Storybrooke. C'est à dire qu'il était très amoureux de sa femme et de son enfant, pour lui, malgré la misère, ça aurait été un trésor bien plus que suffisant. Lui aussi rêve secrètement d'une meilleure vie mais ne pourrait la concevoir sans femme et enfant. Vous voyez ? J'espère être assez claire >.<

Ensuite il faut que vous sachiez que Colombine (la femme de George et la mère de Carrie) est une sorcière puissante qui a toujours su qu'elle était sorcière. Elle n'est pas véritablement mauvaise comme ses ancêtres mais elle n'est pas bonne pour autant. Disons qu'elle est méchante à 55%
Sa mère était une sorcière gentille alors que sa grand mère était une véritable sorcière sanguinaire et plus on remonte le temps et plus sa lignée se voit remplis de sorcières plus tyranniques les unes que les autres.
Colombine a hérité d'un journal intime de sorcière, dans lequel elle peut inscrire ce qu'elle veut sans que personne ne parvienne à le lire. Dans son journal, elle raconte des détails sur sa vie, sa magie et ses ancêtres, elle y raconte également sa rencontre avec George et sur le fait qu'elle ne se voyait pas forcément passer sa vie avec lui mais simplement avoir un enfant (une fille de préférence pour continuer la lignée de sorcière). Le père de Colombine était contre cette union, considérant George comme un être inférieur, pour lui, seul un homme de la classe supérieur pouvait subvenir aux besoins de sa fille.

Le soir où les amants ont prit la fuite, Colombine, sa mère, ses cousines etc étaient dans la forêt pour célébrer un sabbat de sorcière. Arlequin les a surpris et les sages du clan ont décidées qu'il fallait le tuer pour qu'il ne divulgue aucune information sur les pratiques des anciennes sorcières. Colombine s'y opposa, disant qu'elle ferait de George sa chose, elle ne le laisserait pas en savoir plus qu'il ne le doit. Seulement c'était mal le connaitre, il refusait que sa fille se mette à danser nue les soirs de pleines lunes. Il écrit donc à son fidèle ami, Victor Sullivan, un homme vivant dans une contrée peuplée de monstres. Il était parti y étudier ces fascinantes créatures jusqu'à en devenir une lui-même. Victor lui dit qu'il ne pouvait rien faire contre l'hérédité... S'il devait avoir une fille, se serait une sorcière. Arlequin demanda si elle ne pouvait être chose qu'une sorcière et c'est alors que Victor lui parla de la potion qu'il avait réussit à réaliser, celle qui avait fait de lui un monstre. Il donna les ingrédients à George en lui disant qu'il ne savait pas quel serait les effets sur un être même pas encore venu au monde. Mais que dans le pire des cas, elle serait un monstre comme ceux qu'on trouve à Monstropolis, mais que ça ne ferait pas forcément d'elle une mauvaise personne.

Arlequin prit la décision de confectionner la potion à l’insu de Colombine et qu'il l'utiliserait quand celle ci ressentirait le besoin d'avoir un enfant, ce qui ne tarda pas.
Quelques temps après qu'ils aient quittés la ville natale d'Arlequin et qu'ils se soient installés ailleurs, Colombine voulu avoir un enfant et Arlequin dut faire le choix le plus douloureux de sa vie, empoisonner sa femme sans qu'elle le sache pour faire il ne sait pas quoi à son enfant.... Mais quand il revit toutes ces sorcières danser nues sous la lune en psalmodiant et en se régalant du sang d'un agneau dans sa tête, il se dit qu'il n'y avait pas de choix à faire, sa fille ne vendrait pas son âme au Diable ! Ainsi, quand Colombine annonça sa grossesse, Arlequin versa la potion dans un thé et elle le but.

A la naissance, Carrieta (nom que portait une ancêtre de la famille d'Arlequin) était tout ce qu'il y a de plus normale dans un premier temps. Puis arriva le temps où elle commença à avoir des absences, pendant quelques secondes voire minutes elle était une personne totalement différente, plus mauvaise, méchante et impulsive. Arlequin se dit que c'était peut être de sa faute... Mais il ne pouvait se résoudre à en parler à sa femme et encore moins à sa fille. La laissant croire qu'elle était simplement plus étrange que la moyenne, sans que cela soit un défaut.)

- Le mariage et la paternité n'ont pas été des traversés du désert. Bien au contraire, Colombine était plutôt aimable, pas aimante... mais au moins aimable. Elle s'occupait bien de Carrie, même si, quand elle comprit qu'elle n'était pas sorcière, son intérêt se dissipa, passant du temps avec sa fille uniquement pendant l'heure des repas et des activités familiales. C'est elle qui apprit à Carrie à lire une carte, à connaitre différente espèces d'oiseaux ou de plantes médicinales, elle lui apprit à lire la carte des étoiles et à en faire elle-même.

- Finalement, Colombine ne supporta plus de vivre comme n'importe quelle gueuse de n'importe quel village de Vesta. Elle décida de prendre ses clics et ses clacs et de partir sans se retourner. Mais George et Carrieta pensent qu'il y a autre chose que de la lassitude.... Ils pensent qu'il pourrait y avoir un autre homme dans la vie de Colombine.

- George ne sait rien de l'escapade de Carrie à Monstropolis quand elle était enfant, seulement, il la soupçonne d'y être allée en cachette en étant plus grande car il a trouvé une bonbonne de cris d'enfants cachée dans sa chambre. Il ne le lui a jamais dit, mais il sait qu'elle désire plus que tout se rendre à Monstropolis. Il aurait pu en profiter pour lui dire la vérité mais il n'en a pas eu le courage.

- Carrie et lui sont vraiment proches. Pour Carrie, il n'y a personne de plus important au monde que son père, il est tout pour elle et c'est à cause de cette relation qu'il a peur de lui avouer la vérité. (sans savoir, qu'elle le sait déjà)

- Après le départ de Carrie, je vous laisse choisir de ce qu'il aurait pu faire de son temps puisque sa femme n'est plus là et que sa fille parcours le monde.



Carrieta Boo
Ma fille......
C'est ma fille, sans doute la chose la plus précieuse  que j'ai en ce monde. Je ne sais pas ce que serait ma vie sans elle et je ne peux pas me l'imaginer. Depuis le jour où ses yeux se sont ouverts, j'ai toujours su qu'elle serait ma petite fille chérie. Je n'ai jamais voulu être un papa poule, bien au contraire, j'ai toujours voulu faire d'elle une femme indépendante. Est-ce que j'ai réussi ? Je n'en suis pas si sûr, elle se débrouille très bien toute seule mais j'ai peur qu'elle pleure, par moment, la nuit en se demandant pourquoi je ne suis pas à ses cotés.
Je l'aime plus que tout et pourtant je lui ai caché un secret monstrueux, quasiment toute sa vie. Est-ce que vous auriez pardonné à votre père vous ? Parce que je ne sais pas si elle le fera... Moi même, je n'arrive pas à me pardonner d'avoir donné ce genre de vie à ma fille. Pourquoi suis-je tombé amoureux d'une sorcière ?  



Hélène C.
Boo

........Sa mère
Colombine était la plus jolie femme que je n'avais jamais vu. Pour un artiste de rue, je peux me vanter d'avoir connu des femmes avant elle et pourtant... elle était la plus belle. Je voulais passer ma vie à la contempler et à l'écouter. J'aurais tout fait pour elle.... Du moins avant que je ne sache ce qu'elle était en réalité. Je ne vous parle pas de la gentille sorcière/sage femme. Je vous parle de la diabolique sorcière satanique et puissante ! Est-ce que sa beauté valait sa perfidie ? Je me suis dis que non, je comptais prendre mes jambes à mon cou, mais c'était sans compter sur la magie des sorcières. C'est donc en toute intelligence que j'ai capitulé, acceptant d'asservir Colombine pour continuer de vivre. Elle est moi sommes partis vivre notre "amour" loin de tout, elle est tombée enceinte et j'ai tout fait pour que ma progéniture n'est rien à voir avec ses ancêtres maudites ! Est-ce que je l'aime ? Bien sûr, elle est ma femme et le restera jusqu'à ce que la mort nous sépare. (même si nous sommes officiellement divorcés.)




Le père de Colombine
Beau-père
Un rat des champs qui se croit rat des villes ! Prétentieux, vaniteux et hautain, il n'a rien pour plaire si ce n'est la fille la plus belle du monde. Son père me déteste et a tout fait pour me séparer d'elle, je le soupçonne même d'avoir fait en sorte que je surprenne le sabbat des sorcières pour que je m'enfuis sans Colombine.... et bien son plan a échoué, non seulement je suis parti avec elle mais le voilà avec une adorable petit fille qu'il n'a jamais connu.



Victor Sullivan
Meilleur ami
(Je vous laisse décrire quel genre d'amitié ils ont. Ca m'est égale ^^)
Victor est mon plus fidèle ami, je sais que j'ai toujours pu compter sur lui et inversement. C'est lui qui m'a fournit les ingrédients nécessaire à la réalisation de ma potion. Enfin la potion de Carrie.... C'est une de ces inventions. Victor a toujours été un avant-gardiste de son époque, inventant tout un tas de chose ! Il voulait faire fortune grâce à ses inventions et à ses expériences et je pense qu'il a réussit. Sa plus belle réussite ? Monstropolis. Il s'est imposé dans cette ville comme un géant. Son nom a été cité parmi ceux des plus grands de la ville. Victor a découvert la ville des monstres dans sa jeunesse et y a passé sa vie à essayer de les étudier, les comprendre et les aider. Si bien, qu'il a réussit à faire à mettre au point une potion capable de transformer un homme en monstre et inversement, à partir d'un peu de sang de monstre. C'est tout bonnement fantastique ! Carrie aurait adoré son oncle Victor...  


code crackle bones
avatar SWAN, icon twisted lips




- Caribou - Sulli, il ne faut pas l'appeler. Tu commences par l’appeler et tu finis par t'attacher !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Écus d'Or : 305
Âge : 25 ans

Mon Histoire :

Je suis née dans un petit village de Vesta, mon père est artiste et ma mère est cartographe. - Quand j'étais petite, j'avais très peur du noir et des monstres qui sortaient de mon placard. Alors un jour, j'ai décidé de suivre le monstre jusqu'à chez lui pour voir qu'est ce que pouvait bien être le monde des monstres. - A Monstropolis j'ai fait la rencontre de Jacques Sullivan et Robert Razowski qui se sont très bien occupés de moi, ce sont mes meilleurs amis. - Malheureusement, j'ai du rentrer en urgence après l'affaire Waternoose. - Un fois à la maison, je n'ai plus eu peur des monstres ou du noir (enfin suffisamment pour pouvoir passer une nuit tranquille comme tout le monde) et j'ai même arrêté de faire pipi au lit. - Mes parents m'ont tout appris, danser, chanter, dessiner, peindre, sculpter, jouer d'un instrument, parler d'autre langue, lire une carte, lire une boussole ou bien jouer la comédie. Malheureusement, quand j'avais 13 ans, mes parents se sont séparés. Ce qui est drôle c'est que ma mère m'avait toujours dis que l'année de mes 13 ans serait importante mais je ne vois pas en quoi elle l'a été si ce n'est qu'elle a marqué la fin de ma famille unie et de ma vie calme et tranquille. - Peu après le divorce, Sulli est revenu me voir et je suis retournée à Monstropolis, j'ai appris que Célia et Bob s'étaient mariés et ont eu des jumeaux dont je suis la marraine ! J'ai passé du bon temps mais j'ai également apprit un terrible secret qui m'a, je l'avoue, fait un peu péter les plombs et partir précipitemment.... MAintenant, j'essaye de tout faire pour retourner là bas et essayer d'arranger les choses.

Quand je suis partie de Monstropolis, j'ai emmené avec moi quelques bonbonnes, ce n'est pas du vol ! Seulement, je sentais au fond de moi que j'allais en avoir besoin, c'était un présentiment auquel je ne pouvais pas tourner le dos. - A mon retour j'ai passé la moitié de ma vie a étudier les bonbonnes et à essayer de les faire marcher, sans le dire à mon père, ca m'a valu beaucoup de crises d'insomnies et de crises de nerfs mais j'ai enfin réussit ! Après tant d'années ! - Il était grand temps de sonner l'heure de ma grande expédition. Je retrouverai Monstropolis et pourquoi pas, de nouveau monde. - Mon voyage débuta à Dunbroch puis Camelot, le Pays des Merveilles, la Cité d'Oz, la Jungle, la Terre des Lions, Agrabah et pour finir, j'ai atterrit à Tortuga où j'y ai fait la connaissance de Vidia. Elle est moi avons été capturées et traînées sur bateau qui s'est retrouvé être la cible d'un monstre marin qui a enlevé Vidia. - J'ai été amené à The Witch qui a trouvé le moyen de faire de moi sa subalterne sans quoi je ne reverrais jamais plus Vidia....


Schizophrénie : Non juste moi et les gens dans ma tête ._.
Messages : 189
Date d'inscription : 17/08/2017
Localisation : Vesta
Mar 22 Aoû - 11:35




Mot du Créateur

At A que coucou !!!

Merci d'avoir lu mon scénario et peut être d'y être intéressé(e)

Je voulais que vous sachiez que j'attends beaucoup de ce scénario parce que pour moi Carrie est très importante. Son histoire est complexe, l'histoire de sa famille également. J'ai un peu de mal à imaginer sa vie, plus la vie de son père, plus la vie de sa mère, plus la vie des ancêtres.... C'est compliqué pour une seule personne xD

Donc j'espère vraiment que vous êtes une personne motivée parce que moi je vais pas vous lâcher. ._.
je vous dis pas ça pour vous faire peur mais vraiment pour que vous compreniez que je ne veux pas que mes scénarios soient pris à la légère. Non, j'attends beaucoup de choses d'eux car ils sont importants !!

Si vous êtes vraiment décidé à prendre George ou Sulli, c'est avec plaisir que je vous aiderais à chaque étape de votre inscription et même au delà.
Je serais là aussi souvent que vous le voudrez, vous pouvez m'envoyer des mps du matin au soir vraiment ne vous gênez pas ! Parce que moi je vais pas me gêner xD /SBAF/

Fin bref, je suis gentille, rigolote, je suis dévouée et motivée donc vraiment y'a pas de raison que mon scénario ne soit pas pris =p
Je suis également assez présente et disponible pour rp donc.... Je suis parfaite je le sais =p

Je vous embrasse et j'espère vous voir rapidement Potté *coeur coeur coeur coeur coeur etc*
code (c) crackle bones




- Caribou - Sulli, il ne faut pas l'appeler. Tu commences par l’appeler et tu finis par t'attacher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» tipiti le rouge george
» VIDEO : Monstre du lac de Van (Turquie)
» "Radio Bistrot" toise Marie-George Buffet
» Poska le petit monstre !!!
» APPEL A TEMOIN : Un monstre en liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-Absit Omen- :: Connaître le Monde :: Le travail mâché :: scénarii des membres-
Sauter vers: