AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 1:00


Mélinda Elizabeth Dunbar

Sommes-nous condamnés à reproduire sans cesse les mêmes erreurs ?


nom. (Monde des Contes) DunBroch ou Dunbroch, nom hérité des terres sur lesquelles règne sa famille, (l'ìle de Riorim) Dunbar

prénom. (Monde des contes) Mérida, Elinor (Riorim) Mélinda, Elizabeth (Sa mère lui a donné ce prénom en hommage à la reine Elizabeth I qu’elle a toujours profondément admiré)

âge. 34 ans

conte. Rebelle

personnage. Mérida, fille et première descendante du seigneur Fergus de Dunbroch

date et lieu de naissance. Un 8 mars sur l'île de Riorim, il y a 34 printemps de cela ! Heureuse coïncidence, cette date correspond à la journée Internationale de la femme. Cela ne manqua pas de faire le bonheur de sa mère de Riorim… féministe jusqu'au bout des ongles !

situation. Célibataire… et elle compte le rester pour un bout de temps !

orientation. Hétérosexuelle ? Lesbienne ? Personne ne l'a jamais vraiment su... La vérité est que la fière princesse est asexuelle ! Elle n'a en effet jamais ressentis de désirs charnels pour aucun homme ou aucune femme. C'est pourquoi, Mérida n'a jamais voulu entendre parler de mariage ! Jeunes damoiseaux, gentes damoiselles, passez donc votre chemin !

fonction/profession. (Monde des Contes) Fière reine du royaume de Dunbroch et des différents clans qui le composent, Guerrière et Rebelle engagée dans le combat qui l’oppose à the Witch, (L’île de Riorim) Garde-faune, animatrice bénévole à l'orphelinat de Riorim

pouvoir(s). Un talent incroyable pour le combat ça compte ?... Sinon, elle n’a pas de pouvoirs particuliers

objet(s) magique(s). Grande archère, Mérida a reçu d’une sorcière de Dunbroch un grand lot de flèches magiques qui atteignent toujours leur cible ainsi qu’un arc indestructible. Elle a également reçu une épée de grande valeur de son père lorsqu'elle est montée sur le trône de Dunbroch

groupe. Les Exilés

avatar. Rachelle Lefèvre

Anecdotes

Caractère

Qualités : Ambitieuse – Bienveillante - Courageuse – Déterminée - Energique – Intelligente – Généreuse – Loyale – Persévérante – Protectrice

Défauts :Bornée – Trop Franche – Dépressive - Inconséquente – Imprudente – Impatiente - Insolente - Naïve - Sauvage – Solitaire – Violente

Anecdotes

Sa vie à Vesta

(1) Elle possède un talent inné pour le maniement des armes. Elle a une grande passion pour le tir à l’arc et le pratique dès qu’elle a un instant de libre. Elle a notamment reçu une éducation complète de soldat par son père. – (2) Ne pouvant tenir en place, elle a participé activement à la Grande Guerre contre the Witch. Il était hors de question pour elle de rester à l’arrière-plan lors des batailles - (3) Malgré son côté garçon manqué, Mérida a développé un talent et une passion certaine pour la tapisserie et la broderie - (4) Elle n’aime guère son rôle de monarque, cela ne l’empêche cependant pas de se montrer très impliquée dans les affaires de l’Etat – (5) Même en tant que souveraine, elle a conservé l’habitude de s’attribuer une journée durant la semaine pour faire ce qu’elle voulait sans la pression de l’étiquette - (6) Elle a toujours refusé la simple idée du mariage. Régnant en reine célibataire, elle aurait tendance à pousser ses frères vers le mariage. Après tout, ils n’ont qu’à assurer eux-mêmes la descendance familiale ! – (7) Très proche de sa famille, elle apprécie grandement les services loyaux de ses frères dont elle ne pourrait se passer – (8 Avant la guerre, elle a veillé à rédiger son testament désignant son frère adoré Hubert comme successeur à la tête du royaume de Dun Broch si elle venait à disparaître - (9) Elle a été la première de la famille à constater la transformation des Garçons en ours à leurs 13 ans – (10) Très gourmande, elle apprécie par-dessus tous les pâtisseries… passion qu’elle partage notamment avec ses frères – (11) Sauvage, elle n’a pas beaucoup d’amis excepté les membres de sa famille. Elle a toujours apprécié son cousin Hiccup.

Sa vie à Riorim

(1) Ancienne policière, elle manie très bien les armes à feux, surtout les armes de poing. Elle est également douée dans des arts martiaux tels que le karaté ou le kung-fu– (2) Féministe convaincue, elle était du genre à distribuer des tracts pour le prof-féminisme à la sortie de l’école ou à soutenir l’égalité entre les sexes. Ce n’est pas pour rien qu’elle s’est battue pour entrer dans la police locale. - (3) Tout comme sa mère, elle vaut un véritable culte à Elizabeth I. La « reine vierge » fut l’un de plus grands monarques de l’Angleterre et a attiré la sympathie de son peuple sans avoir besoin d’un homme à ses côtés ! Un modèle de vie inconscient pour la vraie reine de Dun Broch ? – (4) Elle n’est pas esclave de la mode, loin de là ! Elle ne se maquille jamais et ne renouvèle que très rarement sa garde-robe. – (5) Elle n’apprécie pas les femmes obsédées par leur look. Elle se moque très souvent d’elles les trouvant superficielles !  – (6) Elle n’a jamais pu tenir en place. Très énergique, elle s’ennuie sur cette île et rêve de partir voyager - (7) Elle caresse le rêve de pouvoir un jour s’engager dans l’armée irlandaise et partir se battre comme mercenaire à l’étranger - (8 Elle possède un cheval, Angus, qu’elle aime énormément et qu’elle a reçu de ses parents pour son 30ème anniversaire. Elle passe de longues heures à cavaler sur les chemins de Riorim.- (9) Agoraphobe, elle supporte mal la foule et préfère de loin les soirées en petit comité que les grands rassemblements – (10) Elle aime la nature et apprécie de pouvoir s’y ressourcer, loin de la pression des règles de la société moderne - (11) Passionnée de légendes, elle collectionne depuis sa plus tendre enfance des livres d’histoires sur des légendes britanniques et d’ailleurs – (12) Traitez-la de cinglée si vous le voulez mais elle a toujours cru en la magie et à son potentiel– (13) Depuis la disparition plus que tragique de sa famille, elle est suivie en thérapie par le Dr Thomas Brownlow qui reste l’un de ses rares confidents et amis - (14) Elle aime passer du temps avec les enfants de l’orphelinat de Riorim. Elle leur sert parfois d’animatrice en leur donnant des cours de tirs à l’arc ou d’équitation – (15) Refusant de s’engager dans une relation amoureuse, elle fuit les hommes la plupart du temps. Qu’importe s’ils font partie de ses amis, dès qu’ils commenceront à la séduire elle coupera tout bonnement les ponts avec eux ! Elle agira de même avec les filles !


questionnaire.

Votre avis sur la magie ?
Mérida a toujours cru en la magie ! Depuis sa plus tendre enfance, sa mère lui racontait des histoires sur les êtres fantastiques qui peuplaient la forêt du royaume de Dun Broch. Elle les écoutait avec la plus grandes des attentions et beaucoup d’admiration. Elle n’a donc jamais remis son existence en doute. La magie a bien souvent été de son côté, les feux follets de son enfance la conduisant sur le droit chemin. Cependant, l’expérience de transformation de sa mère et de ses frères en ours lui a fait comprendre que la magie était une chose bien délicate. Il fallait en user qu’avec la plus grande des prudences ! Voilà pourquoi elle ne peut supporter l’idée qu’un être diabolique que The Witch puisse l’utiliser pour asservir les populations. La magie devait au contraire servir à améliorer le bien-être de tout un chacun !

Quelle était votre place avant le conflit avec The Witch ?
Mérida avait une place très particulière puisqu’elle était destinée à régner sur le royaume de Dun Broch et sur l’ensemble des trois autre clans réunis. Vivant très heureuse dans sa famille, elle était très encadrée par ses parents qui souhaitait faire d’elle une reine dont son peuple serait extrêmement fier. Malgré les difficultés liées à cet apprentissage contraignant, sa vie était très douce ! Jamais elle ne serait jamais imaginée devoir prendre aussi tôt dans son règne des décisions capitales pour l’avenir de son royaume. Pourtant, le conflit avec The Witch l’y contraint ! Elle choisit de lancer son armée dans la Grande Guerre aux côtés des Rebelles. Ce choix eut pour conséquence son exil tragique sur l’île de Riorim.

Voulez-vous vivre autre-chose que cette vie ?
Mélinda a toujours apprécié la vie sur l’île de Riorim. Elle a grandi au sein d’une famille très aimante et s’est rapidement intégrée dans la société. Mais le meurtre sauvage de ses parents a tout bouleversé dans sa vie ! Désormais, elle ne voit plus cette île comme son foyer mais comme une prison dont elle ne peut s’y échapper. Ses rêves d’horizons lointains et de voyages ont pris le dessus sur ses ambitions de petite fille. Elle désire plus que tout partir découvrir le monde et particulièrement les terres sauvages d’Ecosse qui ont vu grandir ses ancêtres ! Sa mère lui en parlait avec tellement d’affection de la beauté de ses paysages et la magie de ses légendes… pouvoir les découvrir serait son rêve le plus cher ! De plus, la jeune amazone trouve la vie sur cette île particulièrement ennuyeuse. Elle lui semble beaucoup trop monotone ! Mélinda rêve d’action et de pouvoir un jour s’engager comme mercenaire dans l’armée Irlandaise pour réellement avoir l’occasion de servir son pays !

crackle bones


Derrière l'écran
pseudo. Miosyz
prénom. Sandrine
âge. 30 ans... et toutes mes dents !
pays. Suisse
fréquence de connexion. Quotidienne
inventé ou scénario. Scénario
comment avez vous connu le forum. Grâce à ses chères administratrices
code du règlement. CRACKLE BONES
commentaires. Longue vie à votre super forum !


Dernière édition par Melinda E. Dunbar le Lun 19 Juin - 21:37, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 1:02


La princesse amazone

AVOIR LE COURAGE DE CHANGER SON DESTIN !




Le tournoi organisé pour gagner la main de la jeune princesse de Dunbroch venait de se terminer ! Déjà le seigneur Dingwall célébrait la victoire de son fils en narguant les pères de ses deux adversaires vaincus ; les seigneurs Macguffin et MacIntosh. En épousant la princesse, son fils deviendrait souverain de Dunbroch et de tous les clans réunis, ce qui lui permetterait de ce fait d’accéder aux plus hautes fonctions de l’Etat. N’était-ce pas le plus beau jour de sa vie ? Cela aurait sans doute était le cas si un quatrième concurrent ne s’était pas présenté au tournoi. Tout d’abord dissimulé derrière un large capuchon, ce dernier le hotta et laissa apparaître le visage de la jeune Mérida. Cette dernière révéla alors fièrement son identité sous les regards hébétés de la foule.

« Je suis Mérida, fille et première descendante du seigneur de Dunbroch ! C’est pour obtenir ma propre main que j’entends participer à ce tournoi. »


Immédiatement, la reine Elinor se releva de son trône. Elle était outrée par le comportement impertinent de sa fille saillant si mal à une jeune fille de son rang. Mérida n’écouta cependant pas un traitre mot des dires de sa mère. Elle était trop heureuse de pouvoir enfin défier la volonté injuste de mariage imposé par ses parents. D’un geste, elle sortit son arc fétiche ainsi que l’une de ses flèches. Serrée dans son accoutrement, elle fit craquer les coutures de sa robe en tendant son arc. Elle ne s’en préoccupa guère, trop affairée à gagner le concours. Elle visa la première cible, décocha sa flèche sa flèche qui atteignit le centre de son objectif. Cela n’était pas réellement surprenant. Passionnée de tir à l’arc depuis sa plus tendre enfance, Mérida était sans nul doute l’un des meilleurs archers du royaume. Cela n’était d’ailleurs pas un hasard si la princesse rusée avait imposé cette discipline à ses prétendants. Elle avait planifié son plan depuis le départ. Sans tenir comptes des réprimandes de sa mère, la jeune fille reproduisit son exploit sur la deuxième cible, puis la troisième… la dernière fut celle de trop. Elinor rejoignit sa fille et planta son regard haineux dans le sien. Elle aurait pourtant dû le savoir depuis longtemps. Le jeune princesse rebelle pouvait se montrer aussi obstinée qu’elle !

---------------------------------------------------

Née à la fin de l’hiver au royaume de Dunbroch, la petite rouquine était une véritable bénédiction pour la famille royale. Cela faisait des années que le roi Fergus et son épouse Elinor tentaient d’offrir sans succès un héritier à la couronne. Cette affaire avait grandement fragilisé un royaume tout jeune et où les différents clans qui le composaient étaient à couteaux tirés. Certains d’entre eux en venaient même à discuter de la légitimité du roi Fergus à la tête du royaume. Pourtant l’héritière avait fini par pointer le bout de son nez. La naissance de la petite princesse Mérida parvint à calmer les quelques étincelles de révolte dans le royaume. Bien sûr, les souverains auraient préféré avoir un fils. Les clans encore encrés dans leurs traditions ne semblaient pas encore prêts à déléguer tous les pouvoirs à une femme. Qu’importe, les souverains étaient absolument fous de leur fille et se sentaient prêts à défendre les intérêts de leur enfant envers et contre tous.

D’ailleurs question énergie et courage, Mérida égalait bien des représentants mâles de son âge. La petite fille n’avait aucun goût pour les travaux de couture ou le chant qu’elle pratiquait avec sa mère. Elle leur préférait cent fois les activités sportives et les longues balades à l’extérieur du château. Malgré tout l’amour qu’elle avait pour sa fille, Elinor n’approuvait pas que sa fille se livre à de telles activités. Elle réprimandait bien souvent Fergus pour oser encourager les talents pour les armes de Mérida. Lors de son cinquième anniversaire, la petite rouquine reçut en cadeau de son père un arc des plus magnifiques. C’était lors d’une magnifique journée de printemps ! La famille royale était de sortie ce jour-là et avait choisi d’installer leur campement à l’orée d’une forêt. L’occasion était parfaite pour la petite fille qui put s’entraîner à tirer l’une de ses premières flèches. Mais la journée allait bientôt se ternir d’une ombre bien noire, celle de Mordu un ours monstrueux qui faisant régner la terreur en forêt. Manquant de peu de tuer la petite, l’ours fût arrêté dans sa course qui ordonna à sa femme de s’enfuir avec leur enfant. Le combat fut splendide et le monarque ne manqua jamais une occasion d’en reparler plus tard à qui voulait bien l’entendre. L’ours qui avait dévoré sa jambe ce jour-là devint son plus mortel ennemi et Fergus hérita depuis du surnom de « roi ours ».

Les années passèrent alors avec douceur et remplie d’instants de tendresse que l’enfant passait avec sa famille. A dix ans, la petite reçu un cadeau des plus inattendus ! Trois petits frères ; les princes Hamish, Harris et Hubert. Un nouveau bonheur pour la famille royale et une nouvelle source de catastrophes pour Mérida. Si la princesse adorait ses petits frères, elle ne pouvait nier qu’elle avait bien du fil à retordre avec eux. Les Garçons ne lui laissaient pas une minute de répit et semblaient adorer la faire tourner en bourrique. Ce qui n’était pas très difficile à faire compte tenu du tempérament sanguin de leur grande sœur. Très vite, la princesse nourrit une jalousie tenace envers eux. Les Garçons avaient toujours pu jouir d’une plus grande liberté. Toutes les bêtises qu’ils faisaient, et elles furent nombreuses, leur étaient pardonnées et rapidement oubliées. Au contraire, les erreurs de Mérida provoquaient la fureur de sa mère.

A l’âge délicat de l’adolescence, cette situation empoisonna les relations de la souveraine et de sa fille. La reine tenait à ce que sa fille reçoive la meilleure des éducations. Cours de théâtre, de musique, d’histoire ou encore de géographie… rien ne lui était épargné. Fort heureusement, Mérida avait le droit de temps en temps à une journée de relâche où elle pouvait faire ce qu’elle voulait. Grimpant sur le dos de son fidèle cheval Angus, la jeune fille partait galoper dans la forêt. S’entraînant au tir à l’arc dans les plus périlleuses situation, elle escaladait les plus hautes montagnes et partait à la découverte de nouvelles contrées. Ces journées étaient un véritable rêve éveillé pour la princesse. Mérida pouvait alors presque pardonner l’éducation psychorigide de sa mère. En revanche, il était une chose qu’elle ne pourrait jamais accepter. L’organisation de son futur mariage avec des prétendants dont elle ignorait tout !

Cet évènement eut lieu à l’âge de ses 16 ans et bouleversa sa vie à jamais. Mérida était furieuse contre et le lui fit bien comprendre. Sa mère en retour ne trouvait pas les mots pour communiquer avec l’héritière. Cette mésentente conduit au tragique évènement de la rencontre des clans. La provocation de Mérida lors du tournoi était pour Elinor la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Les deux femmes se lancèrent dans une grande dispute à l’abri des regards indiscrets. Déclarant qu’elle ne voudrait jamais ressembler à sa mère, elle trancha la tapisserie de sa mère d’un coup d’épée. Cette tapisserie si précieuse aux yeux d’Elinor et qui la représentait donnant sa main à sa fille adorée. Symboliquement, c’était comme si la rouquine tranchait à jamais les liens qui les reliaient toutes deux. Elle ne put pardonner cet acte de rébellion de sa fille. Furieuse, elle lança son arc fétiche dans les flammes de la cheminée de sa chambre.

Profondément blessée, Mérida enfourcha son cheval et s’enfuit le plus loin possible du château de ses parents. Elle s’était enfoncée dans la forêt et arrivait bientôt au milieu d’un cercle de pierre. C’est alors que ses feux follets vinrent à sa rencontre. Sa mère qui croyait fortement en la magie lui avait toujours enseigné que ces petits êtres guidaient les personnes vers leur destin. C’était tout ce dont rêvait Mérida… trouver un moyen de changer le destin tragique que ses parents voulaient lui imposer. Elle les suivit donc jusqu’à une cabane habitée pas une vieille femme. Cette dernière qui prétendait être une simple sculptrice sur bois se révéla être une sorcière. Après quelques négociations avec la jeune princesse, elle lui remit un gâteau qui réaliserait son souhait.

Incrédule, Mérida prit le gâteau et rentra au château pour rejoindre sa mère. Elinor, morte d’inquiétude pour son enfant, s’était précipitée vers elle. Mérida lui offrit alors la pâtisserie que sa mère accepta de bon cœur. Après tout quel parent refuserait un présent de son enfant ? Elle n’en mangea qu’une seule bouchée mais se sentit vite très mal. La rouquine obéit alors au souhait de sa mère qui voulait rejoindre sa chambre au plus vite. Les deux femmes passèrent devant les chefs de clan rassemblés dans la salle du trône. Ces derniers furieux, attendaient la décision de la souveraine. Ils leur avaient promis un mariage, mariage il y aurait ! Ils n’obtinrent malheureusement pas de réponse de la souveraine qui regagna sa chambre. Il se produisit alors le plus étrange des prodiges. Le gâteau transforma la reine en ours ! Mérida comprit rapidement qu’il fallait que sa mère quitte le palais avant que son père, toujours aussi féru de chasse à l’ours, ne vienne à lui faire du mal.

Aidés par ses petits frères, elles parvinrent à quitter sans encombre le château. Mérida et l’ourse Elinor se mirent alors en quête de retrouver la sorcière. Elles parvinrent jusqu’à son logis mais la vieille femme n’y était plus. A la place, elles ne trouvèrent qu’un message qui était adressé à l’héritière. Elle apprit alors la terrible vérité. Si elle ne parvenait pas à trouver un moyen de redonner à sa mère son apparence humaine avant deux jours, cette dernière resterait un ours à jamais ! La sorcière ne lui laissa qu’une étrange prophétie pour tout indice.

« Destin pour changer, renoue les liens, répare le mal causé par l’orgueil »

La princesse n’y comprenait rien mais comprit rapidement que seule la réponse à cette énigme pourrait sauver sa mère. Elles se mirent alors toutes deux en quêtes de réponses dans la forêt. Pour la première fois depuis bien longtemps, elles partageaient de rares moments de complicité. Elinor eut l’occasion de constater les talents indéniables de sa fille pour survivre en forêt. Mais ce petit bonheur partagés fut rapidement oublié. Mérida constata avec frayeur que sa mère ressentait les premiers effets de la transformation. Elle agissait comme un animal, menaçant d’attaquer sa fille. Il fallait faire très vite !

Poursuivant leurs explorations, elle découvrir un château abandonné depuis bien longtemps. En tombant dans un trou, Mérida découvrit l’affreuse vérité sur Mordu ! L’ours que poursuivait son père depuis des années était en réalité un prince victime du même enchantement que sa mère. Elinor lui avait parlé tant de fois de cette histoire… du prince cupide et entêté qui provoqua la chute de son royaume pour s’être rebellé contre ses frères. Observant avec soin les tombeaux des princes disparus, Mérida s’aperçut que le dernier semblait être séparés des autres. Immédiatement, cette stèle lui fit penser à la tapisserie de sa mère. C’était donc cela la solution ? Elle devait recoudre la tapisserie !

Désormais, elles devaient toutes deux rentrés au château ! Parvenant à se glisser dans les geôles, elles grimpèrent les étages. Cependant, pour parvenir jusqu’à la tapisserie, elles devaient forcément traverser la salle du trône. Elles n’avaient guère d’autres choix que de croiser les chefs de clans et leurs suivants. Mérida fit alors diversion et leur parla au nom de la reine alors que cette dernière tentait discrètement de longer les murs jusqu’au escaliers. Elle leur fit part de la décision de sa mère concernant le mariage. Aidée par sa mère mimant son discours, elle entendit enfin les mots qu’elle souhaitait entendre depuis le début. A savoir qu’ils seraient mieux pour chacun des enfants des chefs de clan de pouvoir épouser la personne dont ils tomberaient véritablement amoureux. Pour calmer les tensions, Mérida prononça également un discours de fraternité entre les clans. Ce petit monologue rendit sa mère terriblement fière d’elle ! La princesse invita alors les chefs de clan à visiter la cave du roi Fergus. Ils ne firent pas prier… le champ était libre ! Les deux femmes montèrent jusqu’à la chambre.

Au moment où tout semblait pouvoir s’arranger, Elinor changea subitement de comportement. Elle se transforma en ours et agressa sa fille. Le hurlement de Mérida attira soudainement l’attention de Fergus. La princesse venait de confirmer la présence d’un ours qu’il suspectait depuis un moment. Accourant au secours de sa fille, il fit front à l’animal. Mérida tenta d’expliquer à son père que cet ours n’était nulle autre que sa femme. Le monarque n’en crut pas un mot. Il s’était persuadé que l’ours venait au contraire de tuer sa reine. Soudainement, Elinor reprit conscience. Se rendant compte, qu’elle avait blessé sa fille elle s’enfuit poursuivit de près par le roi et par les autres chefs de clans. Mérida ne put rien faire pour lui venir en aide. Son père l’enferma dans la chambre craignant que son enfant ne se mette inutilement en danger. Fort heureusement, Mérida put une fois de plus compter sur l’aide de ses petits frères. Après les avoir appelés, elle constata que ces trois petits gourmands avaient également profités du gâteau. Ils s’étaient changés tous les trois en adorables petits oursons ! Sous cette forme, ils récupérèrent la clé que Fergus avait confié à sa servante et la libérèrent.

Armée de la tapisserie ainsi que du fil et d’une aiguille, Mérida partit rejoindre sa mère accompagnée de ses trois frères. Les feux follets les guidèrent jusqu’au cercle de pierre. Là, les chefs de clans menaçaient déjà la vie d’Elinor. La jeune princesse fit son possible pour protéger sa mère. Parvenant à immobiliser son père, elle accourut auprès d’elle. Mais c’était sans compter sur la présence de Mordu ! Un combat acharné s’engagea alors entre les deux ours adultes. Elinor remporta la victoire, mettant fin à la vie de l’éternel ennemi de son époux. Le jour était en train de se lever. Sans hésiter une seconde, Mérida jeta la tapisserie raffistolée su le corps de sa mère. Après un temps d’attente qui semblait interminable, Elinor revêtant son ancienne enveloppe humaine embrassa sa fille. Le cauchemar était enfin terminé !

crackle bones



Un jour tu seras reine, ma fille !

UNE POUPEE QUI APPREND A MARCHER




Cet épisode marqua un tournant dans les relations entre la mère et la fille. Toutes les deux réconciliées, elles apprirent à vivre ensemble tout en tenant compte des particularités de chacune. Elinor fit preuve de plus de souplesse envers son enfant. Elle finit même par l’autoriser à être formée au maniement des armes. Elle ne pouvait que s’accorder à l’avis de Fergus. Après tout, un monarque se devait de savoir défendre son pays. Le meilleur moyen d’y parvenir était d’avoir conscience de ce que représentait la défense d’un territoire. C’est pourquoi, en plus du maniement des armes, Mérida apprit la stratégie militaire ! La princesse ne resta pas insensible aux compromis de sa mère. A 23 ans, elle monta enfin sur le trône et prit ce rôle très au sérieux. Elle commença à assister aux séances de doléances et aux différents conseils aux côtés de ses parents. Elle prit également part aux rencontres diplomatiques où elle fit enfin la connaissance de sa cousine Anna du royaume d’Arendelle lors de l'enterrement de ses parents ou fréquenta plus assidument son cousin Hiccup qu’elle appréciait énormément. Moins revêche, la jeune femme s’avéra être pleine d’une sagesse qu’elle avait hérité de sa mère. Les chefs de clan l’écoutaient et saluaient bien volontiers les conseils avisés qu’elle leur donnait. Il la respectait et devinait déjà en elle la future souveraine dont ses parents étaient si fiers.

Bien sûr, il y avait encore la délicate question du mariage à régler ! Mérida s’opposait toujours aussi farouchement à cette idée. Elle prétendait qu’elle ne se sentait pas encore prête à franchir le pas. En réalité, elle ne faisait que se mentir à elle-même. Mais comment aurait-elle pu avouer la vérité ? Ses parents ne seraient pas capables de comprendre ses réelles motivations… d’ailleurs personne ne pouvait le faire ! Personne si ce n’est peut-être Harris qui du haut de ses 16 ans été réputé dans le cercle familial pour porter bien plus d’attention aux hommes qu’aux femmes. Il était devenu son confident dans ce domaine et était le seul à connaître son secret. En réalité, Mérida n’avait jamais été comme les autres filles. Elle n’avait jamais ressenti le moindre frisson en croisant le regard d’un beau jeune homme… ou même d’une belle jeune femme ! Même l’un des rares baisers partagés avec ces derniers ne provoquaient rien chez elle. Elle était simplement incapable de ressentir une attraction sexuelle pour qui que ce soit ! Le mariage la dégoûtait parce que ce n’était pas dans sa nature… elle n’avait visiblement pas été faite pour les choses de l’amour ! Cette situation n’était pas du goût des chefs de clan qui voyaient en cela une faille dans le règne des Dunbroch. Tant que Fergus détenait les rennes du royaume, cette situation pouvait être acceptable mais que se passerait-il après sa mort ?

Il fallait assurer une succession dans la famille royale. C’était donc aux Garçons qu’il incombait de se marier et de fonder une famille. Ce fut chose faite avec Hubert qui fut le premier à convoler en justes noces à 19 ans. Ce mariage fit le bonheur de toute la famille. La princesse était charmante et parvint même à s’attirer la sympathie de Mérida, ce qui constituait un véritable exploit ! Il faut dire que la jeune souveraine avait fait beaucoup d’efforts. De ces trois frères, Hubert avait toujours été son préféré ! Doté d’un caractère assez docile, il s’accordait parfaitement avec une grande sœur au caractère bien trempé. Leur relation était bien loin d’être celle qu’elle entretenait avec Hamish ou Harris. Tous les trois étaient faits du même bois et les frictions étaient inévitables ! Il est vrai que les Garçons n’avaient jamais été très sages. Cependant, si leurs bêtises pouvaient être pardonnées lorsqu’ils n’étaient encore que des enfants, elles devenaient inacceptables passé le cap des 20 ans. Imitant inconsciemment sa mère, la rouquine ne cessait de le leur faire remarquer. Mais derrière leurs trop nombreuses disputes, l’amour fraternel était toujours présent et empêchait la fratrie de s’entretuer. Le couple royal tenait d’ailleurs à ce que leurs enfants restent soudés. Mérida aurait besoin de soutien durant son règne et qui pouvaient mieux la soutenir que ses propres frères ? Chacun reçut sa part de responsabilités auprès de la jeune souveraine. Ainsi Hubert devint son conseiller diplomatique et son ambassadeur alors qu’Hamish lui servit de conseiller dans son quotidien. Harris prit la fonction de général de l’armée de Dunbroch. Sous l’œil vigilant de leurs parents, les jeunes princes et princesse semblaient s’accorder à merveilles sur le plan politique. Ils avaient trouvé l’équilibre parfait et leur collaboration semblait porter ses fruits.

Un élément de taille vint troubler la vie paisible de la famille royale. The Witch n’avait de cesse d’étendre son pouvoir sur tous les territoires de Vesta. Elle menaçait la vie des habitants de chaque contrée et ses intentions n’étaient évidemment pas des plus louables ! Un groupe nommé les Rebelles se constitua alors pour défier la sorcière et récupérer leur liberté qui leur appartenait de droit. C’était une cause à laquelle Mérida ne pouvait rester insensible. Elle choisit donc d’engager ses troupes dans la bataille afin de venir en aide aux Rebelles ! les clans acceptèrent de bon cœur. Ils avaient confiance en Mérida et leur tempérament sanguin les menait plus que volontiers sur le chemin de la guerre ! Même sa famille la soutenait dans cette bataille. Elinor se montrait malgré tout réticente, la reine-mère appréciant par-dessus tout la diplomatie pour régler les conflits. Elle tenta en vain de convaincre sa fille de renoncer à cette bataille mais fût une fois encore confronté à l’entêtement de son enfant. Consciente qu’elle pourrait ne pas survivre à cette guerre, Mérida prit tout de même ses précautions. Elle rédigea son testament de jeune souveraine parmi lesquelles elle inscrivit ses volontés concernant sa succession. Si elle venait à disparaître, le trône reviendrait au prince Hubert et ses frères resteraient ses plus proches conseillers. Selon Mérida, seul Hubert rassemblait toutes les qualités d’un grand monarque. De plus, il venait d’avoir une petite fille pourrait garantir la pérennité du trône de Dunbroch.

Bientôt, les combats firent rage et la jeune souveraine fut l’un de ses plus farouches guerriers. Passant des heures à parler de plans de bataille avec ses frères, elle ne pouvait se résoudre à rester à l’arrière-plan dans ce conflit. Elle chevauchait donc aux côtés de ses frères lors des batailles les plus sanglantes faisant preuve d’un courage exceptionnel dans ses duels avec les sbires de The Witch. Malheureusement, tout le courage des clans réunis ne suffit pas à remporter cette guerre. Beaucoup d’hommes tombèrent dans la bataille et les derniers soldats encore debout rentrèrent chez eux la tête basse. Ils changèrent alors de priorité et une escorte discrète se forma autour de leur reine pour la conduire au royaume de Dunbroch. Mérida eut beaucoup de mal à supporter cette défaite. Tout ce sang sur ses mains lui fit horreur et le grand sentiment de honte qu’elle ressentait la plongea dans une profonde dépression.

Lentement, la vie reprit son cours normal au royaume de Dunbroch. Bientôt, ce fut au tour d’Hamish de tomber entre les griffes acérées de l’Amour. Alors que les Garçons étaient en vadrouille, ils rentrèrent accompagné de la Reine Blanche, jeune souveraine au royaume de Wonderland. Elle semblait avoir jeté son dévolu sur le plus âgés des triplés. Une affection que le prince n’était pas prêt à lui rendre. Ce n’était pas qu’il ne l’appréciait pas, au contraire. Il était juste timide et ne désirait pas s’engager dans une relation amoureuse. Cette situation n’était pas du goût de Fergus et de sa femme. Pour eux Adélaïde était une promise parfaite pour leur fils ! Reine dans son royaume, elle était également une promise parfaite qui rendrait leur fils très heureux. Le monarque ne manqua pas de marquer son mécontentement. Pour lui, il était tout simplement hors de question que son fils refuse ce mariage. Mérida ajouta également son petit grain de sel dans cette histoire. Ce n’était pas qu’elle appréciait Adelaïde, loin de là. Elle trouvait cette jeune reine tellement mièvre et agaçante. Son frère aurait sans doute mérité mieux qu’elle. Cependant, devant la nécessité d’une union elle avait elle-même tenté de convaincre Hamish d’accepter ce mariage mais sans succès. La seule qui y parvint fut Elinor, le jour le plus noir de la vie de Mérida.

La souveraine était malade depuis quelques mois. On n’osait rien dire mais on savait que la reine ne survivrait pas à cette maladie. Le roi Fergus faisait de son mieux pour conserver la tête haute mais été totalement dévasté. Les Garçons étaient également très tristes mais Mérida était sans nul doute la plus touchée des héritiers royaux. Sa mère mourante, Mérida s’inquiétait pour son avenir et celui de son royaume. Elle aimait et admirait sa mère plus que tout au monde ! Les conflits du passé leur avaient permis de devenir si complices. La princesse rêvait d’acquérir sa sagesse et sa grandeur d’âme qui faisait l’admiration de tous les clans. Se montrerait-elle réellement à la hauteur de sa tâche ? Pour Elinor, cela ne faisait aucun doute ! Elle savait que sa fille était prête à régner et elle le lui témoigna avant de partir. Sur son lit de mort, la reine-mère lui transmit ses dernières recommandations. Elle lui fit promettre d’être une souveraine pleine de compassion et de courage. Elle devrait en tout temps se consacrer au bonheur de son royaume et veiller sur son peuple et sa famille. Puis, elle s’éteignit dans son sommeil laissant derrière elle une jeune amazone au cœur détruit.

« La reine est morte, vive la reine ! »

C’était plus ou moins les acclamations auxquelles elle eut droit quelques minutes à peine après avoir embrassé sa mère pour la dernière fois. Des mots et des regards qu’elle ne pouvait supporter bien longtemps. Les préparatifs juxtaposés des funérailles d’Elinor et du mariage d’Hamish la répugnait au plus haut point ! Ayant l’impression subite d’étouffer, elle quitta le palais sans même en avertir sa famille. Enfourchant son brave et vieux compagnon Angus, elle s’enfonça dans la forêt. Elle aperçut alors des feux follets qu’elle se résolut à suivre. Après tout, ils avaient toujours sur la conduire vers son destin. S’ils étaient apparus en cette journée, ce n’était pas pour rien. Peut-être la conduiraient-ils jusqu’à une personne qui sauraient répondre à ses doutes et à ses nombreuses interrogations. Hélas, Mérida allait bientôt apprendre que le destin n’est pas toujours celui auquel on croit. Arrivée bientôt, au cercle de pierre qui avait vu se réaliser le miracle de la transformation de sa mère, elle tomba nez à nez avec la cause de tous ses tourments. The Witch escortée d’une bonne vingtaine de soldats lui fit l’honneur de rejoindre la reine. Cela faisait déjà quelques mois qu’elle était à sa recherche. Elle avait parfaitement connaissance des agissements de la jeune souveraine et de l’engagement de ses troupes dans la Grande Guerre. Elle avait passé des semaines à guetter le moment plus propice pour s’en prendre à elle. Toujours entourée d’une escorte elle était ravie de la trouver seule… seule et aussi inoffensive qu’un agneau venant de naître ! Il était grand temps qu’elle paie… A son tour, Mérida rejoignit les rangs des exilés sur l’île de Riorim.

crackle bones


Dernière édition par Melinda E. Dunbar le Lun 19 Juin - 22:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 1:04


Je suis Mélinda !

LE PRIX D'UNE REBELLION




(Exilée depuis l'automne 2013)

« C’est tellement difficile à le supporter ! Parfois j’ai l’impression de perdre totalement pied… je ne sais pas comment m’en sortir ! Tout est de ma faute… »

Mélinda soupira après avoir porté à ses lèvres la tasse de cappuccino posée devant elle. Il était bien rare que la jeune femme consente à quitter le calme de la forêt pour venir se fondre dans cette foule de citadins. Sur l’île de Riorim, tout le monde la connaissait… ou tout du moins prétendait la connaître ! Car au fond, tout ce qu’on savait d’elle n’était rien de plus que ce drame horrible qui avait secoué sa vie ainsi que celle de toute sa famille ! Elle ne supportait plus ces regards amplis de compassions ou de crainte qui ne manquaient jamais de s’accompagner de messes basses à chaque fois qu’elle s’éloignait de ces mêmes personnes.

« Tu ne devrais pas être aussi dure avec toi-même ! Ce qui est arrivé à ta famille est certes tragique mais ça ne justifie en rien que tu portes tout le poids de cette culpabilité… ce serait injuste ! »

La rouquine qui portait jusqu’alors son regard vers sa tasse, consentit enfin à relever son regard vers son interlocuteur. Elle répondit alors timidement au sourire de son ami. Thomas Brownlow faisait partie des très rares personnes auxquelles elle faisait confiance. Cela venait principalement du fait que le thérapeute l’avait suivi depuis la mort de sa famille. Il savait tout de son histoire et semblait être le seul à la regarder comme une être humain et non pas comme cette sauvageonne qu’elle était devenue. Parfois, elle venait à trouver cette situation plus que risible. Elle qui avait passé sa vie à fuir les garçons, c’est auprès d’un homme qu’elle trouvait le plus de réconfort. La grande amitié qui était née entre eux depuis une année n’avait fait que se consolider avec le temps devenant quasiment indestructible ! Cependant, parfois ses discours moralisateurs et à l’eau de rose l’agaçaient fortement !

« Injuste ? Non, Thomas c’est pas ça qui est injuste ! Ils ne devaient pas mourir… j’aurais pu faire quelque chose ! J’aurais pu l’en empêcher ! »

Cette pensée ne cessait d’hanter son esprit depuis les évènements tragiques de l’année précédente. Elle s’en rappelait comme si c’était hier. Le son insupportable des coups de feu, les hurlements de sa mère qui s’était précipité vers le corps ensanglanté de son père pour finir par succomber elle-même d’une balle dans la tête ! Et pour finir, l’image terrible d’un canon de pistolet qui s’était tourné vers la jeune femme. Un sourire sadique aux lèvres, cet homme la regardait avec un profond dédain… comme s’il était ravi du crime qu’il venait de commettre. Alors qu’elle, la pauvre idiote de service, restait tétanisée sans pouvoir rien faire !

« C’est vrai, Mélinda ! Ils ne le méritaient pas… tu as fait ce que tu as pu ! Le seul qui aurait dû se sentir coupable dans cette histoire, c’est Harry ! »

Harry, son très cher petit frère ! Le chouchou de ses professeurs d’école primaire… Il aurait pu faire quelque chose de sa vie. Il était si brillant qu’il aurait pu devenir tout ce qu’il désirait ! Au lieu de cela, il avait préféré fréquenter des personnes peu recommandables et se livrer à toutes sortes de délits… Dealer de drogues, voleur à main armée… Il était le canard boiteux de la famille ! Et pourtant, malgré ses nombreux séjours en prison, ses parents continuaient à le protéger et trouver toutes les excuses du monde pour justifier sa conduite inqualifiable ! Pourtant, il avait fallu qu’un soir ils osent s’opposer à lui pour que tout explose. Ce minable… son propre frère avait assassiné ses parents qui l’avaient toujours aimé… et tout cela devant les yeux effrayés de sa sœur !

« Je te défends de prononcer son nom devant moi, tu m’entends ? Toi et tes beaux discours... et après tu vas me dire quoi ? Que ce monstre était le seul à mériter de mourir, c’est ça ? »

Oui elle s’en souvenait encore… de l’arme encore chaude qu’elle avait tenu dans ses mains ! Du corps de son frère qui s’effondrait à son tour sur le sol. Elle l’avait tué… elle avait assassiné de sang-froid le petit garçon avec lequel elle avait partagé tant de bons moments durant son enfance. Mais avait-elle vraiment le choix ? Le tribunal qui avait eu le dossier entre ses mains avait jugé que non ! C’était de la légitime défense… Pourtant, son immense sentiment de culpabilité continuait à la ronger. Aucune condamnation au monde n’aurait pu nettoyer le sang qu’elle avait sur les mains. Elle finit donc par se punir elle-même ! Durant près de 2 ans, elle s’était enfermée dans une profonde dépression. Sa prison à elle, cela avait été le service de psychiatrie de l’hôpital de Riorim. Elle y était restée durant trois longues années ! Son seul moyen de survivre avait été le déni complet de l’existence de son frère.

« Mélinda, ton frère… »
« Je n’ai pas de frère, Thomas ! Je n’en ai jamais eu… »

Furieuse, elle s’était levée et avait quitté l’établissement aussi sec. Elle partit rejoindre sa petite cabane de garde-faune au fin fond de la forêt ! C’était là son foyer à présent… là qu’elle se sentait véritablement en sécurité ! Cette vie était pourtant si différente de ses rêves d’enfant. Mélinda avait été une jeune policière, la première femme de sa promotion ! Ses parents étaient si fiers d’elle et elle pratiquait son travail avec un art indéniable ! Elle était fière de servir la justice et de défendre ses semblables… Mais le destin en avait décidé autrement. A présent, les seuls êtres vivants qu’elle avait le droit de protéger étaient des animaux ! Elle s’était donc écartée peu à peu de la société, préférant vagabonder dans la forêt environnante. C’était là qu’était sa place… et là qu’elle le resterait toujours !

crackle bones


Dernière édition par Melinda E. Dunbar le Lun 19 Juin - 0:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : vite

Schizophrénie : dragou le glouglou - harris la brioche - ebouny le bounty
Écus d'Or : 549
Messages : 342
Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !

Date d'inscription : 15/01/2017


Feuille de personnage
Pouvoirs/particularités:
Liste des armes:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 9:29

Re-Bienvenue à toi sur le forum !
Si tu as des questions n’hésite pas !
Tu as une semaine pour finir ta fiche et tu peux demander des délais, bla bla bla
Bon courage pour ta rédac’ ;)



Et petite chose que j’ai lu il n’y a pas de « militaire » sur l’île, juste les autorité, genre police ou gendarmerie. Ils n’ont pas d’armée, ils sont trop petit. Techniquement, leur armée, c’est celle de l’Irlande :)
Puis aussi, garde-chasse, elle peut s’occuper de toute l’île mais pas des littoraux et des côtes, c’est le travail de l’équipe de Maui. Voilà. Hihi

_________________
I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ ©endlesslove.
“ white rabbit ” ▵

pour me mp : ebony. ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 9:59

Merci beaucoup pour ton message ! I love you

Eh oui, compte sur moi ! Je viendrais te harceler de questions...
J'espère que le résultat sera à la hauteur de tes espérances !

En ce concerne l'armée, j'avais pensé que Mélinda s'était engagée dans le passé comme missionnaire dans l'armée d'Irlande et qui une fois rentrée chez elle restait disponible pour eux... C'est un élément qui n'est pas vrai mais dont elle s'est auto-persuadée. Tu vois le délire ? Cela dit, je peux le retirer de ses occupations et le noter dans ses anecdotes. Est-ce que se serait plus crédible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : vite

Schizophrénie : dragou le glouglou - harris la brioche - ebouny le bounty
Écus d'Or : 549
Messages : 342
Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !

Date d'inscription : 15/01/2017


Feuille de personnage
Pouvoirs/particularités:
Liste des armes:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 10:14

Bah en fait, elle est née sur l’île et ne l’a jamais quitté. C’est la règle. Ils sont tous natifs de l’île. C’est écrit un peu partout. Et ils ne la quittent pas, ils grandissent à Riorim.

_________________
I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ ©endlesslove.
“ white rabbit ” ▵

pour me mp : ebony. ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 10:17

Oui effectivement...

Je suis bête ! Je pensais que dans leurs délires, ils auraient pu voyager ! Mais c'est d'accord alors... je vais retirer tout simplement cet élément !

_________________
Hey brother, do you still believe in one and other ? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world I wouldn't do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : vite

Schizophrénie : dragou le glouglou - harris la brioche - ebouny le bounty
Écus d'Or : 549
Messages : 342
Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !

Date d'inscription : 15/01/2017


Feuille de personnage
Pouvoirs/particularités:
Liste des armes:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 10:23

merci ;)

_________________
I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ ©endlesslove.
“ white rabbit ” ▵

pour me mp : ebony. ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Écus d'Or : 116
Messages : 41
Date d'inscription : 16/01/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 18:59

Re-bienvenue poulet Love
Avec la meuf de twilight, rousse sexy, graou Hihi

Bon courage pour ta fichette, hâte de voir c'que tu vas faire de Merida Love
Et tu connais la maison Hihi

_________________
bloody pirat
Que cette journée reste à jamais celle où vous avez failli capturer le capitaine Grace O'Malley. •• ALASKA  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Dim 11 Juin - 19:05

Merci pour ton message de bienvenue ! T'es chou ! I love you

C'était pas de moi l'idée de feat à la base mais je la trouvais parfaite pour le rôle ! Coeur

Merci pour tes encouragements ! J'espère qu'elle vous plaira ma p'tite amazone ! Yaaaas

_________________
Hey brother, do you still believe in one and other ? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world I wouldn't do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : vite

Schizophrénie : dragou le glouglou - harris la brioche - ebouny le bounty
Écus d'Or : 549
Messages : 342
Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !

Date d'inscription : 15/01/2017


Feuille de personnage
Pouvoirs/particularités:
Liste des armes:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Lun 19 Juin - 21:16

Alors je vais passer par là.
Je comprends pas pourquoi t’es pas passé par les fiches terminées xD bref.

#1 - Tu dis « si jeune » dans les questions pour les batailles. Elle avait déjà 27 ans au moins ou 30 durant la Grande-Guerre. Donc c’est pas si jeune.
#2 - Alooors, tu dis 34 printemps dans la partie profil, et tu dis qu’elle est née en Hiver dans la deuxième partie du premier chapitre.
#3 - Rencontre avec la famille Sorensen : il n’y a que Anna et c’était pour la mort des Parents Sorensen.
#4 - Tu parles de ses conseillers au début. Alors précision, ce serait ses parents. Ce sont des chefs de clans, pas une royauté. Donc c’est ses parents qui seraient là au début pour passer le relais, et ensuite ce seront ses frères une fois assez mûr qui prendront la relève. Histoire qu’ils sachent se débrouiller tout seuls sans leur parents.
#5 - Alors ça parce que j’y tiens. Les Garçons se battent tous les trois en bataille, toujours ensemble. Ils partent rarement les uns sans les autres à moins d’une situation particulière et ont chacun leur escouade.
#6 - L’union entre Hamish et Adèle n’était pas que de nécessité d’union diplomatique ou quoi qu’est-ce. C’est aussi parce que les parents l’ont trouvé assez bonne et forte pour porter et donner à Hamish. Des comme ça, il n’en trouvera pas deux. Car au contraire, c’était un peu délicat, car elle est de Wonderland et ce Monde est spéciale, comme tous les autres Hihi

#7 - alors le reste, c’est juste de faire attention et de bien avoir les idées en tête, te faire un petit rappel de la situation ou autre :)
- Tu dis dans les anecdotes qu’elle laisse la descendance à ses frères. Elle peut dire ça comme ça, mais simplement ça voudrait dire qu’elle perd sa place de Reine. Elle ne peut rester seule éternellement et s’il y a un héritier chez les Garçons, il se peut que son pouvoir soit « renversé ». C’est tendu avec les autres clans, tu la dis toi même.
- Qu’elle choisisse Hubert en héritier, déjà vu qu’elle a pas de mari, je doute que son testamment tienne debout devant les autres clans xD mais pour petit détail, Hamish lui en aurait voulu. Il est le leader des trois, l’aîné, il devrait récupérer cette place Hihi
- sous-entendu lesbien. Attention avec ça, car elle a du mal à comprendre Harris avec son homosexualité, donc ce serait un petit peu l’hopital qui se fout de la charité. Je sais bien que t’en a fais une vierge à jamais, mais au cas où je le rappelle.
- Et juste bof bof pour le vol à main armé dans la partie Riorim, je trouve ça un peu gros. Enfin... A voir. Mais il aurait pu être expatrié, ou je ne sais pas comment on dit. Viré de l’île scenariquement parlant. Y’a même pas de prison à proprement parlé, quelques cellules, mais c’est histoire de... xD C’est une petite île. Enfin assez grande, mais ce n’est pas une grande ville, fait aussi attention à ça. N’oublie pas ;) Faut vraiment la voir un peu plus peuplé que dans Miss Peregrine et question activité légèrement au-dessus, mais c’est tout.

voilà, je crois avoir tout dis.
Bon courage.

_________________
I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ ©endlesslove.
“ white rabbit ” ▵

pour me mp : ebony. ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Lun 19 Juin - 22:47

Merci beaucoup pour tes corrections !  I love you

Voilà un résumé des miennes...


1# Question corrigée ! aussi tôt dans son règne

2# En fait 34 printemps c’est une expression assez vieilliote pour dire 34 ans…

3# Question corrigée ! Elle fit enfin la connaissance de sa cousine Anna du royaume d’Arendelle lors de l'enterrement de ses parents

4# Questions corrigée ! Les chefs de clans…

5 # Question corrigée ! Elle chevauchait donc aux côtés de ses frères lors des batailles

6 # Question corrigée ! Reine dans son royaume, elle était également une promise parfaite qui rendrait leur fils très heureux

7 # Ouverture de discussion

- Alors question descendance, elle peut aussi changer d’avis en cours de route ! Son but c'est vraiment de jouer à Elizabeth I... d'instaurer une confiance des clans grâce à d'écrasantes victoire et un règne d'exception ! Je pense que si vraiment sa souverainté était menacée par les chefs de clans, elle finirait par s'y forcer non sans une profonde souffrance... ne serait-ce que pour la promesse qu'elle a fait à Elinor sur son lit de mort.

- Je ne voyais pas non plus son testament comme un acte officiel… mais plutôt comme ses volontés personnelles de succession… une sorte d’opinion qu’elle aurait transmis à ses parents mais dont la décision finale reviendrait à Fergus. Tu vois ce que je veux dire ? Après qu’Hamish lui en veuille, elle s’en fiche ! Elle sera morte quand il elle lui parviendrait ! Et puis dans les circonstances où elle l’a écrit, Hubert étant le seul marié et père c’était logique qu’elle prenne cette décision.  Hihi

- Concernant Harris, j’y tiens mois à l’idée que les deux « anormaux » de la famille puissent se rapprocher par leur différence… Après Mérida étant asexuelle, elle a de la peine à comprendre le concept de sexualité tout court ! Je pense qu’elle aurait autant de mal à comprendre l’homosexualité d’Harris que l’hétérosexualité des deux autres ! …  Hihi Mais du coup, il faut que tu me dises si tu veux que je change cette histoire de confident dans l’histoire du coup !

- En ce qui concerne la partie Riorim, comme c’est la seule partie que je peux inventer, je la garde telle quelle ! J’y tiens beaucoup à l’idée du meurtre de son frère ! Je voulais rendre l’expérience vraiment traumatisante pour elle. J’avais même supposer que cette vie avait pu lui être inspirée par The Witch… quoi que je ne sais pas si elle peut avoir de tels pouvoirs…  Hmm Mais ça expliquerait pourquoi à ce que Mérida aurait dû passer sa vie dans sa chambre d’hôpital psychiatrique. Ca complique aussi un max ses retrouvailles avec ses véritables frères… expérience traumatisante qui prendra du temps à réinstaller une confiance. En ce qui concerne la partie délit… je peux changer l’histoire et trouver un truc qui tiendrait mieux la route. Redis-moi seulement !

Voilà, je te laisserais me faire tes remarques supplémentaires !

Je changerais certaines parties si besoin est...

J'attends d'avoir ton avis dessu !

_________________
Hey brother, do you still believe in one and other ? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world I wouldn't do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : vite

Schizophrénie : dragou le glouglou - harris la brioche - ebouny le bounty
Écus d'Or : 549
Messages : 342
Mon Histoire : il était un petit navireuh qui n'avait ja-ja- jamais naviguey ohey ohey
ohey oheyyyy matelot ! mateloe naviiiigue sur les flooooots !

Date d'inscription : 15/01/2017


Feuille de personnage
Pouvoirs/particularités:
Liste des armes:
Inventaire magique:

MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Lun 19 Juin - 23:01

Alooors !

Aaaaah oui, je vois pour l’expression des printemps, balais, etc... Je pensais juste que t’avais pas fait gaffe, Pour la descendance, ça marche ;)
Tout comme l’histoire des orientations sexuelles ou pas, de Harris et Mérida qui aurait pu les rapprocher.
Le Testamment, je vois le genre, pas de soucis non-plus donc ;)

Alors pour Riorim, non mais laisse tomber. Ca doit être que mon avis personnel. Car l’histoire de meurtre et la psychiatrie, etc... tout ça me va. C’est le côté vol à main armé. Je trouve ça un peu bête dans faire ça dans ton propre village xD Non mais laisse, c’est peut-être moi.
edit : pour moi l’histoire du meurtre du frère etc, ça passe mieux je trouve que le vol, car t’façon, il est mort. C’est une sale histoire facile à etouffer en interne à leur île. Je le voyais dans cette idée là. Mdr
De toutes façons, je crois que c’est Elianor qui va la lire aussi, s’il n’y a pas Robyn en plus ;)

On te tiens au courant.  

_________________
I do not know why I would go in front of you and hide my soul, ‘cause you're the only one who knows it. Yeah you're the only one who knows it. ▵ ©endlesslove.
“ white rabbit ” ▵

pour me mp : ebony. ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Lun 19 Juin - 23:12

Wouah quelle rapidité !
J'apprécie merci...

Ah si en fait mais justement, je voulais faire un style un peu vieux... simple histoire d'ambiance ! Hihi

Et tant mieux si pour le reste ça joue pour toi !

Par contre, je viens de me rendre compte à quel point tu avais raison pour l'histoire des délits ! Ca fait effectivement un peu beaucoup bête ! Mdr

Elles vont sûrement te dire la même chose ! Je serais plutôt d'accord... ça tient pas la route ! Bon ben je modifierais quand les filles m'auront fait la remarque ! Vui

J'attendrais la suite au prochain épisode ! Hihi

_________________
Hey brother, do you still believe in one and other ? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world I wouldn't do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 25 ans
Schizophrénie : Elianor J. O'Malley
Écus d'Or : 36
Messages : 24
Date d'inscription : 29/01/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Mar 20 Juin - 19:18



Le grand moment !
C'est enfin l'heure de ta validation.



A nous deux la rouquine

Allez zou, je te valide Love J'ai bien aimé ta fiche et les corrections que tu as apportées, c'est parfait pour nous maintenant ! Eclate toi bien avec ce nouveau perso tout feu, tout flamme  Muehe Martyrise bien Harris surtout, il le mérite Hola Il nous faudra un lien avec Elianor Hihi  

Et même si tu es validé(e), tu n'es peut-être pas encore tout à fait familier avec le forum, alors on ne va pas encore te lâcher dans la nature sans baluchon, rassures-toi. Tu trouveras ici tous les liens nécessaire à ton installation sur ABSIT OMEN. D'ailleurs, peu importe où tu t'es égaré sur le forum, tu trouveras toujours le topic des liens utiles, ça peut toujours servir. Si des questions persistent, n'hésites pas à passer du côté de la FAQ ou d'embêter l'un des membres du staff. Mais avant tout, si tu veux pouvoir lier ton personnage aux autres et répertorier tout ce que tu as besoin de répertorier, tu peux d'office poster ta fiche de liens, ta fiche de rps, et pourquoi pas, si une envie folle te prend, poster ton journal intime. Tu pourras alors te lancer dans l'aventure du rp ici ! Les rps te feront gagner ce qu'on appelle dans le coins des écus d'or. Écus d'or qui t'inciteront à faire divers achats par la suite. Si tu souhaites découvrir ce qui peut t'attendre ou t'inciter à la dépense, je t'invite à faire un tour du côté de la banque, tu trouveras sûrement ton bonheur. Aussi, si tu as besoin d'un certain personnage à tes côtés, tu peux aussi poster dans les scénarii (n'en abuses pas, de toute façon tu es limité(e) à deux scénarii par personnage). Et enfin, si tu as juste envie de ne pas te prendre la tête, je te rappelle que le flood est à ton entière disposition, alors fais péter le compteur de messages ! Et si tu aimes ABSIT OMEN, on t'encourage à faire de la pub sur Bazzart et PRD (ou autour de toi) et voter aux top-sites !
Merci d'être là  

Et  amuses-toi bien par minou !
code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Âge : 34 ans

Schizophrénie : Thomas E. Brownlow
Écus d'Or : 30
Messages : 22
Date d'inscription : 11/06/2017


MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   Mar 20 Juin - 20:21

Ouais super merci pour ma validation !
Vous êtes au top p'tit staff d'amour ! bounce

T'inquiète pas pour moi ! Je serais une grande soeur exemplaire ! Hihi

C'est bien volontiers si tu veux qu'on se trouve un lien ! I love you

_________________
Hey brother, do you still believe in one and other ? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world I wouldn't do
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mérida Dunbroch "Si vous aviez l'occasion de changer votre destin, le feriez-vous ?"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LIVRE - Comment savoir si votre chat cherche à vous tuer de Collectif
» Avec 5000 Euros que feriez vous ?
» Et si vous étiez obligés de travailler votre cheval, le feriez-vous ?
» si vous aviez un super pouvoir lequel se serais ?
» Selle sans arcons qu'en pensez-vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- ABSIT OMEN - :: Connaître le Monde :: Se présenter :: les admis-
Sauter vers: